logos-lpl-separator-blc

Documents du Cœtus Internationalis Patrum pour servir à l’histoire du Concile

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

L’universitaire Philippe Roy Lysencourt publie un fort volume intitulé « Recueil de documents du Cœtus Internationalis patrum pour servir à l’histoire du concile Vatican II ». Cet ouvrage réunit les documents rédigés par des membres du Cœtus Internationalis Patrum (CIP), le principal groupe des Pères attachés à la Tradition au sein du concile Vatican II.

Comme l’écrit l’auteur, « l’objectif de cette publication est de rendre accessibles des documents difficilement consultables et présentant un intérêt particulier pour appréhender l’histoire et les positions théologiques du CIP, ou la pensée de certains de ses membres éminents, mais aussi de contribuer à l’histoire et à la compréhension de Vatican II lui-même, parce que le CIP était l’un des groupes les plus importants du Concile et qu’il eut une influence sur les textes conciliaires. »

De fait, ce recueil se révèle un ouvrage de référence indispensable pour tous les chercheurs qui souhaitent étudier le concile Vatican II de façon complète, et non à la seule lumière des travaux de l’École de Bologne. Ce livre vient utilement compléter la précédente étude de l’auteur sur « Les vota préconciliaires des dirigeants du Cœtus Internationalis Patrum ». Philippe Roy-Lysencourt y présentait les réponses envoyées à la Commission antépréparatoire du Concile par les futurs membres du « comité directeur » du Cœtus Internationalis Patrum. Les vœux (vota) de Mgr Marcel Lefebvre, de Mgr Luigi Maria Carli, de dom Jean Prou, de Mgr Geraldo de Proença Sigaud et de Mgr Antonio de Castro Mayer sont successivement analysés de façon à rendre compte de leurs dispositions et de leurs attentes à l’égard du XXIe concile œcuménique de l’Église catholique. Comme le souligne l’auteur, « ces vota constituent un instrument privilégié pour connaître leurs préoccupations ecclésiales à la veille de Vatican II. »

Dans le recueil de documents qu’il publie aujourd’hui, Philippe Roy-Lysencourt fait montre – avec la sérénité que procure le recul historique – d’une rigueur scientifique qui sera appréciée des lecteurs : « Les documents qui se trouvent dans ce livre ont été rédigés initialement en latin (langue officielle du Concile), en français, en italien, en portugais, en espagnol et en anglais. Tous les textes écrits dans une autre langue que le français ont été traduits et cette traduction a été placée après l’original.

En outre, l’ouvrage contient une brève histoire du CIP, une chronologie du concile Vatican II, un répertoire des dates correspondant aux congrégations générales du Concile, une liste des documents conciliaires, des commissions conciliaires, des commissions postconciliaires, une bibliographie des principaux travaux sur le Cœtus Internationalis Patrum, ainsi qu’un index onomastique. »

Philipe Roy-Lysencourt, docteur en histoire et docteur en sciences des religions, est professeur à la faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval (Canada). En 2015, il a fondé l’Institut d’Étude du Christianisme à Strasbourg (France), et il en assure la direction. Ses recherches portent essentiellement sur l’histoire du christianisme moderne et contemporain, tout particulièrement sur le concile Vatican II, sur le traditionalisme catholique, sur les relations de l’Église catholique avec le judaïsme, et sur les relations diplomatiques du Saint-Siège.

Recueil de documents du Cœtus Internationalis patrum pour servir à l’histoire du concile Vatican II, Institut d’Etude du Christianisme, col. « Concile Vatican II », volume 2, Strasbourg, 2019, 1630 p., 60 €.

Les vota préconciliaires des dirigeants du Cœtus Internationalis Patrum, Institut d’Étude du Christianisme, col. « Concile Vatican II », volume 1, Strasbourg, 2016, 106 pp., 15 €.

Les deux volumes peuvent être commandés en ligne sur le site de l’Institut d’Étude du Christianisme.

Source : Fsspx.Actualités