logos-lpl-separator-blc

Membres de l’Eglise

Partager sur print
Partager sur email

Que les événements récents qui agitent l’Eglise ne nous fassent pas oublier la grandeur de notre vocation !

Celui-là ne peut se sauver qui demeure volontairement hors de l’Église.

C’est donc un grand honneur et un grand privilège que parmi des milliards d’hommes, nous ayons été choisis par un amour de prédilection du Seigneur Tout Puissant pour être membre de son l’Eglise. La considération de notre bonheur doit nous rendre apôtre envers tous ceux qui n’appartiennent pas à l’Eglise catholique.

Si nous sommes de véritables membres de l’Eglise, nous ne resterons pas indifférents à ses nécessités, ses intérêts, ses souffrances. Aujourd’hui, plus que jamais, l’Eglise souffre : elle souffre dans son Vicaire et c’est pour nous un grand mystère ; l’Eglise souffre dans ses évêques, dans ses prêtres, ses religieux et religieuses ; elle souffre dans ses fidèles abandonnés et dispersés, comme des brebis sans pasteur ; elle souffre à cause des erreurs, des scandales mais aussi des calomnies déchaînées contre elle. Et nous, ses membres, nous resterions indifférents ? Souffrons avec notre Mère, prions, travaillons, dépensons nos forces pour la servir, la défendre. Oublions nos petits soucis personnels et consacrons aux grands intérêts de l’Eglise notre vie, nos œuvres, notre prière, notre immolation silencieuse et cachée.

Abbé Vincent Robin

Source : La Porte Latine du 13 novembre 2019 / Le Monsieur Vincent

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
fraternité sainte pie X