logos-lpl-separator-blc

Pèlerinage 2007 pour les âmes du purgatoire en Vendée

Partager sur print
Partager sur email

Vidéo et reportage

AVERTISSEMENT

Pour les vidéos Youtube il faut impérativement revenir à l’écran de départ, à la fin du visionnage
des vidéos, en cliquant sur « Menu » en bas à droite. En aucun cas vous ne devez cliquez
sur une autre icône au risque de tomber sur des vidéos de toutes sortes.

10 novembre 2007 : Pèlerinage pour les âmes du purgatoire [17′ 33 »]

Le reportage par un participant

Pèlerinage pour les âmes du Purgatoire en Vendée

Ce samedi 10 novembre, nous décidons de lancer un assaut de supplications en direction du Ciel, pour le soulagement et la délivrance des âmes du Purgatoire.

Voici maintenant huit ans qu’un groupe de quelques jeunes a lancé ce pèlerinage : organisé d’abord en Bretagne, puis en Vendée, il a pris de l’ampleur et nous sommes nombreux cette année à nous retrouver aux Lucs-sur-Boulogne.

C’est ce haut lieu des Guerres de Vendée qui a été choisi pour la sainte messe, début de notre pèlerinage. Les voitures sont laissées en contrebas près du ruisseau et nous gravissons la colline jusqu’à la chapelle dédiée aux victimes du grand massacre des Lucs.

Le 27 février 1794, la colonne infernale de Cordelier, qui vient d’être vaincue par Charette et Guérin, s’avance vers le village des Petits Lucs. Le curé, M. l’abbé Voyneau, âgé de 70 ans, va à la rencontre des soldats de la République pour leur demander d’épargner ses paroissiens. Les Bleus le torturent et le massacrent puis poursuivent leur chemin. A l’approche des soldats, les fidèles se réunissent dans la chapelle. Les républicains les trouvent dans le sanctuaire et déchargent leurs fusils sur la foule. Les survivants sont massacrés à la baïonnette et pour parachever leur œuvre les bourreaux tirent au canon sur la chapelle qui s’écroule sur les martyrs. On comptera 565 corps, dont ceux de 109 enfants de moins de 9 ans.

Nous chantons la messe de Requiem sous le regard de ces martyrs, dont les noms sont inscrits sur les murs de la chapelle.

Le Saint Sacrifice célébré, et offert pour nos défunts, nous partons au refuge de Graslas refaire nos forces au cours d’un pique-nique bien sympathique. C’est en ces lieux que les Vendéens avaient établi un véritable village de réfugiés pour échapper aux colonnes infernales en 1794.

A 14 H 00, les deux chapitres se mettent en route, afin de parcourir les 10 km de chemins en sous-bois qui nous séparent de La Rabatelière.

Les méditations nous rappellent la vanité des biens de la terre, et nous font mieux connaître nos frères et sœurs du Purgatoire, âmes parfaitement humbles et remplies déjà de la paix que donne la certitude de voir Dieu.

A notre arrivée à La Rabatelière, vers 16 H 30, il nous reste à suivre le chemin de croix au sanctuaire de Notre-Dame de La Salette, reproduction de celui des apparitions. Nous méditons les stations avec Monsieur l’abbé Petrucci, et terminons ainsi avec fruit notre pèlerinage pour les défunts.

Tous ceux qui le souhaitaient se retrouvent le soir pour le repas et la veillée qui doivent conclure dans une bonne ambiance cette journée chrétiennement remplie.

Les organisateurs espèrent vous compter parmi les pèlerins l’an prochain …..

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
fraternité sainte pie X