logos-lpl-separator-blc

pèlerinage à Saint-Jacques

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Contre vents et marées :
les pélerins de Tradition en ont vu d’autres!
La sainte messe, célébrée par M. l’abbé de Lacoste, moment privilégié de la journée qui donne tout le sens aux kilomètres effectués dans la journée.
Un tête-à-tête avec Dieu : un grand moment
d’intimité spirituelle et d’action de grâces
Le lien avec « l’extérieur » est maintenu à travers le
dévouement inlassable de « ceux qu’on ne voit pas »…
Magnifiques oeuvres humaines à la gloire de Dieu,
les églises de l’ancienne Espagne catholique ont accueilli avec bienveillance les pélerins de Tradition.
Des moments de convivialité très appréciés.

Les pèlerins de la Tradition ont pu profiter des sacrements de la Sainte Eglise et en particulier de la Sainte Messe quotidienne qui, par une grâce toute spéciale, a été célébrée dans de splendides églises, à 2 ou 3 exceptions près. Les grâces ont été abondantes à cette entreprise salutaire et à tous ses participants.

La joie chrétienne
Sortie de messe

« Les sorties de messe sont toujours un moment privilégié de la journée où chacun fait connaissance avec son voisin de marche, avec les habitants des villes et villages traversés ou…avec soi-même. »


Les « grands pélerins »

« Les 54 « grands pélerins » qui ont effectué les 835 km du pèlerinage : bravo, et merci, aux prêtres, religieux et fidèles qui ont accompli cette longue marche réparatrice aux intentions de la Sainte Eglise. A travers eux, c’est l’Eglise militante qui a montré sa vivacité, son courage, sa détermination ! »

Ce pèlerinage s’est achevé, le dimanche 08 août, par une procession de 5 kilomètres à partir du Monte do Gozo, d’où les pèlerins peuvent apercevoir, pour la première fois, les flèches de la Cathédrale de Santiago. Plus de 800 personnes chantent cantiques et dizaines de chapelet derrière l’étendard du Vatican et une bonne trentaine de prêtres, de frères et de séminaristes, sous des trombes d’eau, parachevant ainsi le sacrifice collectif accompli par petits et grands pèlerins. Qui n’a pas vécu ce Te Deum et ce Credo chantés de tout cour par 800 catholiques bravant la tourmente qui balaie et inonde alors la Praza do Obradoiro face à la Cathédrale ne peut s’imaginer l’émotion et l’élan de Charité qui transcendent les « jacquets » à ce moment précis, conscients de participer à un événement inoubliable.

L’équipe de logistique
Le retable de l’église Saint-Martin

« Que dire de l’équipe de logistique qui a pris en charge ce 1er pèlerinage officiel? Citons simplement ces deux vers de Paul verlaine et chacun comprendra : La vie humble, aux travaux ennuyeux et faciles, est une oeuvre de choix qui veut beaucoup d’amour ». » « A notre arrivée à Saint-Jacques, l’Ordinaire du lieu a mis à notre disposition la plus grande église de la ville dédiée à saint Martin. La messe y fut célébrée par M. l’abbé Radier, aumônier national des Pèlerinages de Tradition, assisté de M. l’abbé Mestre, diacre, et de M. l’abbé de Montagut, sous-diacre. »

Ce pèlerinage, voulu et organisé par la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, à l’occasion de la première année jubilaire du XXIe siècle, magistralement soutenu et animé par les prêtres de la , s’est conclu par une Grand-Messe chantée dans la plus grande église de Santiago, San Martin de Pinario, dont la magnificence des décors baroques fut rehaussé par la solennité des chants et la dignité de la célébration du Saint-Sacrifice. Lorsque les pèlerins entendent une fois encore la petite phrase de Saint Paul « Nous sommes fous à cause du Christ », ils ont maintenant sûrement une petite idée de tout ce que peut apporter cette « sainte folie ».

Si Gagarine n’a pas rencontré Dieu dans l’espace, plus d’un pèlerin a, en revanche, ressenti son omniprésence sur le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. C’est pourquoi ce pèlerinage est exceptionnel et indispensable pour les temps d’apostasie que nous vivons.

Texte : J-L VERGEZ
Photos : J-Y LEHEMBRE
Légendes photos : La Porte latine

fraternité sainte pie X