Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Lyon, les 27 et 28 novembre 2004

 

Une théologie de l’Histoire autour de l’Immaculée Conception
Conférence
Abbé Guy Castelain, Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X
Colloque marial, Lyon, les 27 et 28 novembre 2004

 

 

Suite 2 et fin de la conférence de l'abbé Castelain

III. Le Triomphe du Cœur Immaculé.

Beaucoup d’imaginations rêvent de voir, un jour de grisaille, les nuages du ciel terrestre se dissiper pour laisser place à un cœur tout brillant, ceint d’épines et entouré d’angelots, projetant des éclairs d’une lumière toute divine qui pénètrent toutes les âmes pour les convertir sur-le-champ. Cela n’est qu’imagination… Comment ce réalisera se triomphe ? De quoi s’agit-il ?
Ce triomphe doit s’entendre premièrement de la conversion de la Russie(74). C’est Notre Seigneur qui le dit :

« Je veux que toute mon Eglise reconnaisse cette consécration [Nous proposons de lire : cette conversion] comme un triomphe du Cœur Immaculé de Marie, afin d’étendre ensuite son culte et placer, à côté de la dévotion à mon Divin Cœur, la dévotion à ce Cœur Immaculé(75). »

Le P. Poupon a bien précisé que cette consécration portant sur une réalité politique, et faisant appel à la royauté de Marie, n’est que le préambule du triomphe de la Mère de Miséricorde dans des âmes par la grâce :

« La royauté prépare cette communication vitale, - d’abord sur le plan collectif et par voie de conséquence dans le domaine personnel, - et elle en favorise le développement jusqu’à cette consommation où tous les élus règneront avec le Roi et la Reine(76). »

Ce principe est capital. Cela montre également que le Triomphe du Cœur Immaculé de Marie doit aboutir à la consécration mariale personnelle des âmes. Il ne faut pas oublier que la cause matérielle de l’Eglise ce sont les âmes et non pas les nations, ni même les paroisses, ni même les familles : ce sont les âmes. Voilà pourquoi quiconque prétend travailler au Triomphe du Cœur Immaculé de Marie, doit penser in concreto à la consécration mariale personnelle des âmes. C’est ici que saint Louis-Marie Grignion de Montfort tient une place de choix avec sa Consécration de soi-même à Jésus-Christ, la Sagesse incarnée par les mains de Marie. En effet, le père Grignion dit à sa manière que ce triomphe est principalement, essentiellement et ultimement un triomphe intérieur, et non pas premièrement un simple triomphe extérieur :

« Marie est la reine du ciel et de la terre par grâce, comme Jésus en est le roi par nature et par conquête. Or, comme le royaume de Jésus-Christ consiste principalement dans le coeur ou l'intérieur de l'homme, selon cette parole [de l’Evangile] : Le royaume de Dieu est au-dedans de vous, de même le royaume de la très sainte Vierge est principalement dans l'intérieur de l'homme, c'est-à-dire dans son âme, et c'est principalement dans les âmes qu'elle est plus glorifiée avec son Fils que dans toutes les créatures visibles, et nous pouvons l'appeler avec les saints la Reine des Cœurs(77). »

A la fin de son Traité, il donne une description mystique de ce triomphe :

« L'âme de la sainte Vierge se communiquera à vous pour glorifier le Seigneur; son esprit entrera en la place du vôtre pour se réjouir en Dieu, son salutaire, pourvu que vous vous rendiez fidèle aux pratiques de cette dévotion [il cite saint Ambroise] : Que l'âme de Marie soit en chacun pour y glorifier le Seigneur ; que l'esprit de Marie soit en chacun, pour s'y réjouir en Dieu. Ah ! Quand viendra cet heureux temps, dit un saint homme de nos jours qui était tout perdu en Marie, ah ! Quand viendra cet heureux temps où la divine Marie sera établie maîtresse et souveraine dans les coeurs, pour les soumettre pleinement à l'empire de son grand et unique Jésus. Quand est-ce que les âmes respireront autant Marie que les corps respirent l'air ? Pour lors, des choses merveilleuses arriveront dans ces bas lieux, où le Saint-Esprit, trouvant sa chère épouse comme reproduite dans les âmes, y surviendra abondamment et les remplira de ses dons, et particulièrement du don de sa sagesse, pour opérer des merveilles de grâces. Mon cher frère, quand viendra ce temps heureux et ce siècle de Marie, où plusieurs âmes choisies et obtenues du Très-Haut par Marie, se perdant elles-mêmes dans l'abîme de son intérieur, deviendront des copies vivantes de Marie, pour aimer et glorifier Jésus-Christ ? Ce temps ne viendra que quand on connaîtra et on pratiquera la dévotion que j'enseigne [ : Pour qu’arrive le Règne de Jésus, qu’arrive le Règne de Marie !](78). »

Et ce triomphe aboutira au triomphe de Jésus-Christ :

« Si nous établissons la solide dévotion de la très sainte Vierge, ce n'est que pour établir plus parfaitement celle de Jésus-Christ, ce n'est que pour donner un moyen aisé et assuré pour trouver Jésus-Christ(79). »

Parce que Jésus-Christ :

« est notre unique maître qui doit nous enseigner, notre unique Seigneur de qui nous devons dépendre, notre unique chef auquel nous devons être unis, notre unique modèle auquel nous devons nous conformer, notre unique pasteur qui doit nous nourrir, notre unique voie qui doit nous conduire, notre unique vérité que nous devons croire, notre unique vie qui doit nous vivifier, et notre unique tout en toutes choses qui doit nous suffire. Il n'a point été donné d'autre nom sous le ciel, que le Nom de Jésus, par lequel nous devions être sauvés. Dieu ne nous a point mis d'autre fondement de notre salut, de notre perfection et de notre gloire, que Jésus-Christ : tout édifice qui n'est pas posé sur cette pierre ferme est fondé sur le sable mouvant et tombera infailliblement tôt ou tard. Tout fidèle qui n'est pas uni à lui comme une branche au cep de la vigne, tombera, séchera et ne sera propre qu'à être jeté au feu. Si nous sommes en Jésus-Christ et Jésus-Christ en nous, nous n'avons point de damnation à craindre : ni les anges des cieux, ni les hommes de la terre, ni les démons des enfers, ni aucune autre créature ne nous peut nuire, parce qu'elle ne nous peut séparer de la charité de Dieu qui est en Jésus-Christ. Par Jésus-Christ, avec Jésus-Christ, en Jésus-Christ, nous pouvons toutes choses : rendre tout honneur et toute gloire au Père, en l'unité du Saint-Esprit ; nous rendre parfaits et être à notre prochain une bonne odeur de vie éternelle(80). »

La théologie mariale de l’histoire est donc bien ordonnée, et subordonnée à la théologie christologique de l’Histoire. C’est sa finalité, le terme dans lequel elle s’épanouie.

 

Conclusion

Dom de Monléon, moine bénédictin, dans son commentaire sur l’Apocalypse, précise que la « Femme revêtue du soleil, figure l’Eglise, enveloppée tout entière dans le Christ qui est à la fois sa protection et sa parure comme le vêtement l’est pour le corps »(81). Mais il ajoute que la Femme revêtue du soleil désigne « aussi la Vierge Marie, irradiée par le Verbe dans le mystère de l’Incarnation [...] Les douze étoiles [...] font la couronne de la Vierge »(82). Dans un autre ouvrage, Les Noces de Cana, il fait cette méditation :

« On remarquera que dans l’Offertoire de la nouvelle messe de l’Assomption [après la proclamation du dogme en 1950], qui est tirée du Protévangile dont nous avons parlé plus haut, le mot Muleriem [c'est-à-dire Femme] a été écrit avec une majuscule. Il est permis de croire qui ce détail typographique, inusité jusqu’ici, n’a pas été introduit dans la liturgie sans raison. L’Eglise a voulu souligner qu’elle reconnaît en Marie, la Femme par excellence ; celle qui domine toute l’Ecriture sainte, depuis les premiers chapitres de la Genèse, où nous lui voyons écraser la tête du serpent jusqu’à l’Apocalypse, où elle nous est montrée, nimbée du Soleil de Justice, la tête couronnée d’étoiles, et tenant la lune sous ses pieds(83). »

Ainsi donc, l’Immaculée, comme Jésus-Christ son Fils, domine bien toute l’histoire dans le plan divin : Elle est la Femme de la Genèse(84), la Femme Vierge d’Isaïe(85), la Femme des Noces de Cana(86), la Femme du Calvaire(87), et la Femme de l’Apocalypse(88).
La Genèse prophétise le mystère de la Femme par excellence qui ne sera mis en lumière que progressivement dans l’Histoire de l’Eglise. Dès lors, dans la Genèse, Dieu la présente déjà, mystérieusement, comme l’Immaculée Conception. Avec Isaïe, Dieu annonce que la Femme immaculée doit être Mère virginale de Dieu ; avec les Noces de Cana, la Femme se manifeste comme Médiatrice de toutes grâces auprès de son divin Fils ; au Calvaire, la Femme, accomplit son rôle de « Généreuse associée »(89) dans le plan de la Rédemption, c'est-à-dire remplissant son office de Co-rédemptrice. Avec l’apocalypse, elle est présentée par Dieu comme la Mère spirituelle, type de l’Eglise, Victorieuse du démon, qui enfante ses enfants à la vie surnaturelle.
C’est vraiment tout le Mystère de Marie(90) qui est résumé dans le Mystère de la Femme par excellence : l’homme était tombé par la femme, c'est-à-dire Eve, l’homme se relève par la Femme, c'est-à-dire Marie, l’Immaculée Conception. Il y a donc bien une théologie mariale de l’Histoire du monde et du Salut.
Ne craignons donc pas, comme dit Notre Seigneur : « Nolite timere... Ne craignez point petit troupeau, car Dieu votre Père a pour agréable de vous donner le royaume ». [Lc 12,32] :

« Ne craignez point –commente le père de Montfort-, quoique naturellement vous ayez tout à appréhender : vous n'êtes qu'un petit troupeau et si petit qu'un enfant peut l'écrire, Puer scribet eos [Is 10,19]. Et voilà les nations, les mondains, les avares, les voluptueux, les libertins assemblés à milliers pour vous combattre par leurs railleries, leurs calomnies, leur mépris et leurs violences, Convenerunt in unum [Ps 2,2]. Vous êtes petits, ils sont grands. Vous êtes pauvres, ils sont riches. Vous êtes sans crédit, ils sont appuyés de tous. Vous êtes faibles, ils ont l'autorité en main. Mais encore un coup, Nolite timere, ne craignez point volontairement, écoutez Jésus-Christ qui vous dit : Ego sum, Nolite timere, c'est moi, ne craignez point ; c'est moi qui vous ai choisis, Ego elegi vos ; [Jn 15,16] c'est moi qui suis votre bon Pasteur : ego sum pastor bonus ; je vous connais comme mes brebis, Ego cognosco, etc. Nolite mirari si odit vos mundus, scitote, etc. : ne vous étonnez point si le monde vous hait, sachez qu'il m'a haï le premier. Si vous étiez du monde, le monde vous chérirait comme une chose qui lui appartiendrait ; mais, parce que vous n'êtes point du monde, il faut que vous essuyiez sa haine, ses calomnies, ses injures, ses mépris, ses outrages. Ego protector tuus sum in manibus meis descripsi te. Je suis votre protection et votre défense, [...], vous dit le Père éternel, je vous ai gravé[e] dans mon coeur et écrit[e] en mes mains, pour vous chérir et vous défendre, parce que avez mis votre confiance en moi et non dans les hommes, en ma Providence et non dans l'argent. Je vous délivrerai des pièges qu'on vous tend, des calomnies qu'on vous impose, des terreurs de la nuit et des ténèbres qui vous intimident, des assauts du démon du midi qui veut vous séduire ; je vous cacherai sous mes ailes ; je vous porterai sur mes épaules ; je vous nourrirai à mes mamelles ; je vous armerai de ma vérité, et si puissamment que vous verrez de vos yeux vos ennemis tomber à milliers à vos côtés : mille mauvais pauvres à votre gauche, dix mille mauvais riches à votre droite, sans que ma vengeance approche même de vous. Vous marcherez avec courage sur l'aspic et le basilic envieux et calomniateur ; vous foulerez à vos pieds le lion et le dragon impie, emporté et orgueilleux ; je vous exaucerai dans vos prières ; je vous accompagnerai en vos souffrances ; je vous délivrerai de tous vos maux ; je vous glorifierai de toute ma gloire que je vous montrerai dans mon royaume, à découvert, après que vous aurai comblé[e] de jours et de bénédictions sur la terre. Ce sont là [...] les promesses admirables que Dieu vous a fait par la bouche du Prophète, si vous mettez par Marie – L’Immaculée Conception, la Femme par excellence - toute votre confiance en lui(91). »

Ainsi, croyons fermement avec Saint Louis-Marie Grignion de Montfort que C’est par Marie – l’Immaculée Conception, la Femme par excellence - que nous devons chercher et trouver Jésus, que nous écraserons la tête du serpent et que nous vaincrons tous nos ennemis et nous-mêmes pour la plus grande gloire de Dieu(92). Ainsi soit-il.

Guy CASTELAIN †

 

Notules

(74) FJE, p. 220.
(75) Lettre de Lucie du 18 mai 1936, dans laquelle elle rapporte ce que Notre Seigneur lui a répondu pourquoi la Russie ne se convertirait pas sans sa consécration. FJE, P. 220.
(76)PCM, p. 226.
(77)VD 38.
(78)VD 217.
(79)VD 62.
(80)VD 61.
(81)Le sens mystique de l’Apocalypse [SMA], NEL, Paris, 1984. p. 190.
(82)SMA, p. 191.
(83)Les Noces de Cana, chapitre VIII.
(84)Genèse III, 15.
(85) Isaïe VII, 14.
(86)Saint Jean II.
(87) Saint Jean XIX, versets 25-27.
(88)Chapitre XII.
(89)Pie XII, Munificentissimus Deus, 1950.
(90) Voir le livre du père Bernard O.P. Le Mystère de Marie développant la médiation de Marie dans la pensée du père de Montfort.
(91) Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, Aux Associés de la Compagnie de Marie [ACM], N°1 à 4.
(92) D’après la Lettre aux Habitants de Montbernage.

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Messes en direct
depuis Saint Nicolas du Chardonnet

Voir les horaires

Nouvelles parutions

Bulletins de la Tradition

Catéchisme n° 124

Le mariage

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Mercredi 18 septembre 2019
07:33 19:57