logos-lpl-separator-blc

Apologétique : les préambules

Partager sur print
Partager sur email

Tous les textes de notre rubrique « Apologétique » sont de la plume de son responsable éditorial à savoir l’abbé Grégoire Celier.
Lors d’une participation différente, le texte sera signé de son auteur.


Abbé Grégoire CELIER

Qu’est-ce qu’une apologétique ?

Pour commencer une réflexion sur l’apologétique, le mieux est d’expliquer sa nature, son but et sa méthode. Mais l’apologétique étant une science, cette explication possède forcément un petit aspect technique et abstrait. Il ne faut toutefois pas se rebuter par ce premier début : les explications suivantes, plus concrètes, seront aussi plus simples à suivre.

Sa nature, son but et sa méthode, par l’abbé Celier

La nécessité de s’instruire de sa foi

Possédons-nous des connaissances religieuses suffisantes, en rapport avec la nécessité absolue de la foi pour le salut, avec notre degré personnel de connaissances profanes, avec la crise catéchétique qui sévit depuis un demi-siècle, avec nos reponsabilités spirituelles vis-à-vis des âmes que la Providence met sur notre chemin ? Il est urgent de se poser sérieusement la question.

La nécessité de s’instruire de sa foi, par l’abbé Celier

La notion de vérité

L’apologétique a pour objet de répondre à un certain nombre de questions et de trouver la vérité sur Dieu, le Christ, l’Église. Mais une objection se pose bien avant cette série de questions, et cette objection constitue tout simplement une remise en cause radicale de la possibilité de poser même ces questions. Il s’agit du problème de l’existence d’une vérité objective et connaissable. L’homme peut-il atteindre la vérité sur ces questions religieuses, ou bien une telle prétention ne constitue-t-elle qu’une vaine illusion ?

Existe-t-il une vérité ?, par l’abbé Celier

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
fraternité sainte pie X