logos-lpl-separator-blc

CEF 2010 : éloge des fausses religions et appel à leur développement !

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

S.R.I. – Service des Relations avec l’Islam
(Organisme dépendant de la Conférence Episcopale Frnaçaise)

Voici la prière hérétique qui est proposée, dans la lettre du SRI n° 99 de juin 2009,
aux catholiques lecteurs de ce site qui dépend de la CEF :

(O Dieu de Jésus-Christ)

Toi l’Infini, au-delà de tout,
Comme un Père, tu suscites la lumière,
Comme une Mère, tu berces l’univers.
Toi l’Infini, au-dedans de tout,
Par ton Feu, tu détruis notre arrogance,
Par ta Source, tu abreuves notre espérance.
Libération des humiliés,
Tu es la consolation des mal-aimés.

Que les peuples deviennent plus juifs !
Par la louange de Toi, par la reconnaissance d’autrui.

Que les peuples deviennent plus chrétiens !
Par une onction d’amour, par une offrande de vie.

Que les peuples deviennent plus musulmans !
Par la soumission à Toi, par la soumission au droit.

Que les peuples deviennent plus baha’is !
Par un amour de l’union, de l’union différenciée.

Que les peuples deviennent plus hindous !
Par le respect de toute vie, par l’ouverture à d’autres voies.

Que les peuples deviennent plus bouddhistes !
Par un éveil des consciences, par une libération des souffrances.

Que les peuples deviennent plus taoïstes !
Par l’accueil de l’harmonie, par le refus de l’agitation.

Que les peuples deviennent plus humains !
Par la réduction de leurs hostilités, par l’essor de leur hospitalité.

Guérison des déchirés,
Tu es la cohésion des bien-aimés.
Toi l’Infini, au-dedans de tout,
Par ton Sourire, notre agonie devient soupir,
Par ta Caresse, notre blessure devient délicatesse.
Toi l’Infini, au-delà de tout,
Par ta Discrétion, notre raideur devient souplesse,
Et par ton Mystère, notre murmure, devient prière.

Amen

L’auteur en est M. Shafique Keshavjee, Professeur de théologie, Membre Conseil Œcuménique des Eglises de Genève, auteur de : « Le roi, le sage et le bouffon« , éd. du Seuil, Paris, 2000.

Rome est-elle informée de ces scandales à répétition où le relativisme le plus débridé concourt à une apostasie qui de silencieuse devient bruyante !

fraternité sainte pie X