logos-lpl-separator-blc

S.O.S Mamans (UNEC)

S.O.S MAMANS (UNEC), un groupe d’ac­tion d’aide directe auprès des femmes et jeunes filles confron­tées à l’a­vor­te­ment, lance un APPEL A TOUS LES CHRETIENS en France :

« La France chré­tienne se meurt, petit à petit, ron­gée par la gan­grène de l’a­vor­te­ment, crime contre l’hu­ma­ni­té et offense majeure envers Dieu. Vous qui êtes bap­ti­sés au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit (le seul sacre­ment com­mun entre tous les chré­tiens), vous priez sûre­ment que Dieu accorde l’ar­rêt du mas­sacre des bébés inno­cents en France et ailleurs, comme Il l’a déjà accor­dé à la Pologne. Et le Bon Dieu, d’en haut, voire du plus intime de votre âme, vous répond peut-​être : « Vas‑y, lève-​toi et agis. En Mon Nom sauve ceux qui sont voués à mou­rir ! » Vous répon­drez peut-​être : « Mais com­ment, Seigneur ? » C’est à cette ques­tion que le pré­sent appel essaye de répondre concrètement.

Depuis 19 ans, à Paris, avec un petit groupe de 4 per­sonnes seule­ment (et entre temps un réseau de plus de 900 dona­teurs, tri­co­teuses de layettes et autres bien­fai­teurs), nous avons pu sau­ver 974 bébés de « l’IVG ». Nous connais­sons leurs noms (sauf pour 42 bébés pas encore nés) et ceux de leurs mamans. Il fal­lait sor­tir de nos tours d’i­voire, mettre la main à la pâte, et SAUVER, en allant, comme le Bon Samaritain, direc­te­ment à leur ren­contre. Nous les repé­rons sur les bancs publics, les trot­toirs, dans les Cafés, phar­ma­cies, labo­ra­toires médi­caux… mais aus­si, et de plus en plus, par le moyen si effi­cace du bouche à l’o­reille, car les mamans se donnent elles-​mêmes le mot. C’est donc un tra­vail dans l’ombre, invi­sible au grand public et aux média. Nous sau­vons n’im­porte quel bébé, un peu comme les pom­piers qui éteignent le feu dans un étage. Ils ne s’oc­cupent ni de la cou­leur des per­sonnes sau­vées, ni de leur reli­gion, ni de leur for­tune. C’est un tra­vail certes dur, mais com­bien chré­tien, et seule la petite équipe ensemble réus­sit à vaincre tous les obs­tacles en fai­sant confiance à Dieu le Créateur de la Vie. Là, pas ques­tion de vous trom­per : vous êtes sur le bon che­min, celui de la vraie cha­ri­té. Ce tra­vail se fait par des per­sonnes mûres, sobres, et sur­tout sans exal­ta­tion, et avec une très grande déli­ca­tesse envers les femmes ren­con­trées. Celles-​ci sont d’ailleurs nos meilleures alliées, nos meilleures avo­cates et fina­le­ment nos tours dans la bataille ; elles sont deve­nues sou­vent nos amies. Ce qui est for­mi­dable dans ces cœurs de femmes et jeunes filles, c’est que, dès qu’on tend ne serait-​ce que le petit doigt pour les aider, ce feu dans leur cœur rejaillit comme une flamme puis­sante. Combien nous ont dit, sur­tout les mineures : « Vous êtes les seuls à m’a­voir encou­ra­gée, car mon copain, ma meilleure amie, mes parents, mon méde­cin, mon pro­fes­seur… tous m’ont dit : tu n’as qu’à avor­ter. » Et notre petit encou­ra­ge­ment en a fait des por­teuses de lumière, de VIE. Le bébé n’est pas un pro­blème, il résout les pro­blèmes. Combien de fois les bébés sau­vés ont aidé leurs mamans à faire de l’ordre dans leur vie. Elles en sortent transformées.

S.O.S MAMANS (UNEC), basée en région pari­sienne, lance une offre à tous les Chrétiens (!) pour les aider à consti­tuer un tel groupe d’ac­tion dans leur ville ou dépar­te­ment. Il suf­fit de nous invi­ter à une réunion d’in­for­ma­tion (12 à 15 per­sonnes), orga­ni­sée par vous ou une asso­cia­tion ou une paroisse dont vous faites par­tie. Nous vien­drons volon­tiers pour pré­sen­ter dans un pre­mier temps notre dia­po­ra­ma, avec les pho­tos de dizaines de bébés sau­vés et leurs mamans, et pour témoi­gner com­ment nous avons fait : aller en toute sim­pli­ci­té et sobrié­té à la ren­contre des mamans en détresse – sou­vent mineures -, les aider effi­ca­ce­ment, entou­rer petit à petit le groupe gran­dis­sant de bien­fai­teurs… Ensuite vous déci­dez vous-​mêmes com­ment vous vou­lez fonc­tion­ner : soit en tant qu’an­tenne de Paris, soit en tant qu’as­so­cia­tion indé­pen­dante, soit l’un d’a­bord et l’autre ensuite. Pour cela, il n’y a pas besoin de cha­rismes ou de dons spé­ciaux, ni d’être des gre­nouilles de béni­tier. Certains dans nos 7 groupes déjà exis­tants en France et à l’é­tran­ger ne sont même pas “pra­ti­quants”, mais ils sont tous bap­ti­sés et croient en N.S.J.C.

Nous n’a­vons d’ailleurs ni bureau, ni sala­riés, ni revue très “mar­ke­ting”. Les sommes col­lec­tées vont direc­te­ment et exclu­si­ve­ment aux femmes en détresse. Pour vous don­ner une idée, un bébé sau­vé néces­site, en tout et pour tout, une aide réelle de 1200 Euro, en moyenne.
Donc ne disons pas, comme cer­tains de nos amis catho­liques désa­bu­sés en Allemagne : “Il y a la loi d’a­vor­te­ment, on n’y est pour rien, ils ont la majo­ri­té ; il ne nous reste plus qu’à prier, à pro­tes­ter et à attendre”. Les Catholiques fran­çais ont comme un feu sacré dans l’âme, ce feu propre à la fille aînée de l’Eglise qui a déjà ins­pi­ré une Clotilde pour conver­tir son époux royal Clovis, St Louis pour por­ter la Croix en terre musul­mane, Sainte Jeanne‑d ‘Arc pour par­tir de sa ber­ge­rie et remettre la France chré­tienne debout, Sainte Bernadette pour se lais­ser diri­ger par la Sainte Vierge elle-​même, le curé d’Ars pour lut­ter contre Satan en per­sonne, Sainte Thérèse de Lisieux pour enflam­mer les cœurs de la chré­tien­té. Leur suite, c’est vous aujourd’­hui, et c’est la même flamme de l’Amour tout dévo­rant de N.S.J.C. qui brûle dans vos âmes. IL FAUT SE METTRE AU TRAVAIL. Il ne suf­fit plus de se lamen­ter. CARITAS CHRISTI URGET NOS (La Charité du Christ nous pousse). L’avortement est un pro­blème chré­tien. Que les païens soient païens, quoi de plus nor­mal ? Mais que les chré­tiens n’a­gissent pas en chré­tiens, ce n’est pas nor­mal. Nous visons une France où il y aura peut-​être encore des lois d’IVG, mais plus du tout d’a­vor­te­ments, grâce à la cha­ri­té réelle des chré­tiens tou­jours majo­ri­tai­re­ment pré­sents dans ce pays. Nous pou­vons régler ce pro­blème seuls, en tra­vaillant “par le bas”, sans recou­rir ni aux sous ni aux faveurs des auto­ri­tés de tout genre qui ont prou­vé leur inef­fi­ca­ci­té voire leur conni­vence et for­fai­ture par rap­port à ce crime des lâches, sur­tout des hommes. Notre force : “Où il y aura 2 ou 3 ras­sem­blés en mon Nom, Je serai là par­mi eux.” 

Fin de l’appel.

S.O.S MAMANS – UNEC
B.P 70114
95210 Saint-Gratien
Rép/​Fax 01 34 12 02 68

Le journal de bord de S.O.S Mamans

Année 2018

S.O.S Mamans – Journal de bord n° 79 – Automne 2018
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 78 – Eté 2018
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 77 – Printemps 2018

Année 2017

S.O.S Mamans – Journal de bord n° 76 – Automne 2017
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 75 – Printemps 2017
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 74 – Début 2017 – Tous ces enfants sau­vés de l’IVG…

Année 2016

S.O.S Mamans – Journal de bord n° 73 – Hiver 2016/​2017 – Le bap­tême d’un bébé sauvé
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 72 – Eté 2016 – Ouvrons les yeux !
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 71 – Eté 2016 – Nous sommes inquiets…
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 70 – Semaine Sainte 2016

Année 2015

S.O.S Mamans – Journal de bord n° 69 – Hiver 2015
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 68 – Eté 2015
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 67 – Printemps 2015
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 66 – Hiver 2014–2015

Année 2014

S.O.S Mamans – Journal de bord n° 65 – Automne 2014
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 64 – 1995 à 2014 : des cen­taines de bébés sauvés !
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 63 – L’enfant avorté
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 62 – De nom­breux sau­ve­tages en cours
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 61 – Appel aux châteaux !
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 60 – Semaine Sainte 2014
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 59 – Mars-​avril 2014 – Carême 2014
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 58 – Janvier-​mars 2014 : 922 bébés sau­vés d’une mort atroce
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 57 – Hiver 2013–2014

Année 2013

S.O.S Mamans – Journal de bord n° 56 de sep­tembre à octobre 2013
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 55 de juillet à août 2013
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 54 de juin à juillet 2013
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 53 de mai à juin 2013
S.O.S Mamans – Journal de bord n° 52 de jan­vier à avril 2013

Année 2012

S.O.S Mamans – Journal de bord n° 51 d’oc­tobre à décembre 2012
Journal de bord n° 50 de sep­tembre à octobre 2012
Journal de bord n° 49 de mai à juin 2012
Journal de bord n° 48 de décembre 2011 à mars 2012

Année 2011

Journal de bord n° 47 de septembre-​octobre 2011
Journal de bord n° 46 de juillet-​août 2011
Journal de bord n° 45 de mai 2011
Journal de bord n° 44 de mars-​avril 2011
Journal de bord n° 43 de janvier-​février 2011

Année 2010

Journal de bord n° 42 de novembre-​décembre 2010
Journal de bord n° 41 de l’été-​automne 2010
Journal de bord n° 40 de l’é­té 2010
Journal de bord n° 39 de mars-​avril 2010
Journal de bord n° 38 de la mi-​mars 2010
Journal de bord n° 37 de la mi-​janvier 2010

Année 2009

Journal de bord n° 36 de la mi-​décembre 2009
Journal de bord n° 35 de novembre 2009
Journal de bord n° 34 d’oc­tobre 2009
Journal de bord n° 33 de septembre-​octobre 2009
Journal de bord n° 32 d’août 2009
Journal de bord n° 31 de juillet 2009
Journal de bord n° 30 de mai-​juin 2009
Journal de bord n° 29 de mars-​avril 2009
Journal de bord n° 28 de février 2009
Journal de bord n° 27 de jan­vier 2009

Année 2008

Journal de bord n° 26 de décembre 2008 
Journal de bord n° 25 de novembre 2008 
Journal de bord n° 24 d’oc­tobre 2008 
Journal de bord n° 23 d’août 2008