Accueil       Ordo       Honoraires messes       Lieux de culte       Nous aider       Dons en ligne       Sommaire       Contact       Liens       Rechercher       Privé   

Les insolites de LPL

   La Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X en France

Accès aux pages consacrées au district de France



Qui sommes-nous ?



La Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX)

La Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X est une "société de vie commune sans voeux", fondée par Monseigneur Marcel Lefebvre, légitimement érigée dans le diocèse de Fribourg le 1er novembre 1970 selon les prescriptions du droit en vigueur par Monseigneur Charrière, évêque de Fribourg. Elle a été louée par une lettre de la Sacrée Congrégation pour le Clergé du 18 février 1971.
Elle possède six séminaires, deux pré-séminaires (Gabon et Philippines) et un petit séminaire (Australie). Avec plus de 160 prieurés dans plus de 63 pays desservis par 509 prêtres, dont plus d'un tiers sont français, la Fraternité Saint-Pie X aide de nombreux catholiques à garder la Tradition et à vivre de la Vérité immuable.
En France, avec plus de 150 prêtres, la Fraternité dirige un séminaire (Flavigny-Sur-Ozerain), un institut universitaire, 12 écoles secondaires, 30 écoles primaires sans compter l'aumônerie de plusieurs écoles de filles tenues par des Soeurs Dominicaines, ainsi qu'une maison de personnes âgées. C'est au total 36 prieurés, auxquels il faut ajouter de nombreuses chapelles desservies le dimanche.
Les prêtres de la Fraternité célèbrent exclusivement la Messe Traditionnelle, dite de St Pie V, en latin, et s'opposent activement aux nouveautés libérales introduites par et après le Concile Vatican II, qui minent la Foi et amènent sa ruine.
C'est pour cette raison que Monseigneur Lefebvre et ses prêtres ont été l'objet de vexations et d'injustes condamnations par la hiérarchie libérale depuis 1975.
La position de la Fraternité Saint-Pie X a été magnifiquement résumée par Mgr. Lefebvre dans sa déclaration du 21 novembre 1974 :

 

Déclaration du 21 novembre 1974

La position de la Fraternité Saint Pie X a été magnifiquement résumée par Mgr. Lefebvre dans sa déclaration du 21 novembre 1974 :
« Nous adhérons de tout coeur, de toute notre âme à la Rome catholique, gardienne de la Foi catholique et des traditions nécessaires au maintien de cette foi, à la Rome éternelle, maîtresse de sagesse et de vérité. »
« Nous refusons par contre et avons toujours refusé de suivre la Rome de tendance néo-moderniste et néo-protestante qui s'est manifestée clairement dans le concile Vatican II et après le concile dans toutes les réformes qui en sont issues. »
« Toutes ces réformes, en effet, ont contribué et contribuent encore à la démolition de l'Eglise, à la ruine du Sacerdoce, à l'anéantissement du Sacrifice et des Sacrements, à la disparition de la vie religieuse, à un enseignement naturaliste et teilhardien dans les Universités, les Séminaires, la catéchèse, enseignement issu du libéralisme et du protestantisme condamnés maintes fois par le magistère solennel de l'Eglise. »
« Aucune autorité, même la plus élevée dans la hiérarchie ne peut nous contraindre à abandonner ou à diminuer notre foi catholique clairement exprimée et professée par le magistère de l'Eglise depuis dix-neuf siècles. »
« S'il arrivait, dit saint Paul, que nous-même ou un Ange venu du ciel vous enseigne autre chose que ce que je vous ai enseigné, qu'il soit anathème. (Gal. 1:8) »
« N'est-ce par ce que nous répète le Saint-Père aujourd'hui ? Et si une certaine contradiction se manifestait dans ses paroles et ses actes ainsi que dans les actes des dicastères, alors nous choisissons ce qui a toujours été enseigné et nous faisons la sourde oreille aux nouveautés destructrices de l'Eglise. »
« On ne peut modifier profondément la 'lex orandi' sans modifier la 'lex credendi.' A messe nouvelle correspond catéchisme nouveau, sacerdoce nouveau, séminaires nouveaux, universités nouvelles, Eglise charismatique, pentecôtiste, toutes choses opposées à l'orthodoxie et au magistère de toujours. »
« Cette Réforme étant issue du libéralisme, du modernisme, est tout entière empoisonnée ; elle sort de l'hérésie et aboutit à l'hérésie, même si tous ses actes ne sont pas formellement hérétiques. Il est donc impossible à tout catholique conscient et fidèle d'adopter cette Réforme et de s'y soumettre de quelque manière que ce soit. »
« La seule attitude de fidélité à l'Eglise et à la doctrine catholique, pour notre salut, est le refus catégorique d'acceptation de la Réforme. »
« C'est pourquoi sans aucune rébellion, aucune amertume, aucun ressentiment nous poursuivons notre œuvre de formation sacerdotale sous l'étoile du magistère de toujours, persuadés que nous ne pouvons rendre un service plus grand à la Sainte Eglise Catholique, au Souverain Pontife et aux générations futures. »
« C'est pourquoi nous nous en tenons fermement à tout ce qui a été cru et pratiqué dans la foi, les moeurs, le culte, l'enseignement du catéchisme, la formation du prêtre, l'institution de l'Eglise, par l'Eglise de toujours et codifié dans les livres parus avant l'influence moderniste du concile en attendant que la vraie lumière de la Tradition dissipe les ténèbres qui obsurcissent le ciel de la Rome éternelle. »
« Ce faisant, avec la grâce de Dieu, le secours de la Vierge Marie, de saint Joseph, de saint Pie X, nous sommes convaincus de demeurer fidèles à l'Eglise Catholique et Romaine, à tous les successeurs de Pierre, et d'être les 'fidèles dispensateurs des mystères de Notre Seigneur Jésus- Christ' dans le Saint-Esprit. Amen. »

C'est pour cette Déclaration que Mgr Lefebvre a été condamné. M. Jean Madiran commente simplement :

« A un évêque qui dit : "Je ne me soumets pas à votre modernisme", Rome ne répond pas : "Ce n'est pas du modernisme", mais Rome répond : "Même si c'est du modernisme, vous devez vous soumettre !" »

Selon la doctrine catholique, enseignée par St Thomas d'Aquin, l'obéissance est une vertu morale, qui tient le juste milieu entre le défaut, la désobéissance, qui refuse de se soumettre aux ordres légitimes, et un excès, qu'on peut appeler la servilité, qui se soumet même aux ordres illégitimes.

 

La composition du District de France

 Les informations officielles du District
Prière pour la glorification de Son Excellence Mgr Marcel Lefebvre

 

 

Le Supérieur :

     Monsieur l'Abbé Régis de CACQUERAY-VALMENIER

 

 

 

 

 

Premier Assistant de District :

     Abbé Claude BOIVIN - 15/08/2010

 

 

 

 

 

Second Assistant de District :

     Abbé Jacques LAGUERIE

 

 

 

 

 

Econome de District :

     Abbé Michel FRAMENT

 

 

 

 

 

Directeur de l'enseignement :

     Abbé Philippe BOURRAT - 15/08/2010

 

 

 


     Résidence de District

Maison Saint-Pie X
     FSSPX
11 rue Cluseret
92280 SURESNES CEDEX


      01 45 06 10 68 (lignes groupées)
      01 47 28 45 32

      district@fsspx.fr


Rendez-vous sur la page de la    Maison Généralice


 


Vendredi 25 avril 2014
06:43 20:56

  Suivez notre fil RSS

  Recevez par email nos mises à jour

Loading

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de près de 700 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquenes sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2014
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI