Logo La Porte Latine FSSPX
fraternité sainte pie X

Actualités

suivez-​nous !

fraternité sainte pie X

Agenda

nos prochains évènements en France

Qui
sommes-nous ?

une communauté sacerdotale

La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X est une socié­té de prêtres catho­liques fon­dée par Mgr Marcel Lefebvre en 1970. Son But essen­tiel est la for­ma­tion de bons prêtres par les moyens que l’Église a tou­jours employés.

La maison
du district

Connaître nos supé­rieurs, accé­der aux com­mu­ni­qués offi­ciels, deman­der un cer­ti­fi­cat de baptême.

Nos maisons
en France

Bastions de la foi et phares de la Chrétienté, elles sont la base de notre apostolat. 

Les œuvres
du district

Offrir à cha­cun la pos­si­bi­li­té de s’in­ves­tir au ser­vice de Notre-​Seigneur Jésus-​Christ et d’ap­pro­fon­dir sa vie chrétienne.

La
vocation

Prêtre, frère, oblate, sœur de la FSSPX. Comment répondre à l’ap­pel de Dieu ? 

Où trouver
nos lieux de messe

la fraternité saint-​pie X en france

La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X est for­te­ment implan­tée en France avec plus de 40 prieu­rés. Elle des­sert 125 lieux de culte où la sainte messe est célé­brée les dimanches, fêtes et jours de semaine. La Fraternité Saint Pie X des­sert éga­le­ment cer­taines com­mu­nau­tés amies. Cliquez ci-​dessous pour trou­ver un lieu de messe de la fra­ter­ni­té et ses horaires en France.

La messe en direct

de saint-​nicolas-​du-​chardonnet

Assurément, Dieu pou­vait nous rache­ter autre­ment que par la mort de son Fils ; mais il ne l’a pas vou­lu, car ce qui était suf­fi­sant à notre salut ne l’é­tait pas à assou­vir son amour.
Saint François de Sales
fraternité sainte pie X

Médias

suivez-​nous !

Martyrologe

A Rome, les saintes Basilisse et Anastasie, nobles matrones. Elles avaient été dis­ciples des Apôtres. Comme elles demeu­raient fermes dans la confes­sion de la foi, elles eurent, sous l’empereur Néron, la langue et les pieds cou­pés ; puis, frap­pées par le glaive, elles obtinrent la cou­ronne du martyre.

Le même jour, les saints mar­tyrs Maron, Eutychès et Victorin. D’abord exi­lés pour la foi dans l’île de Ponza, avec la bien­heu­reuse Flavie Domitille, ils furent ensuite mis en liber­té sous l’empereur Nerva. A leur retour, ils opé­rèrent plu­sieurs conver­sions, et, durant la per­sé­cu­tion de Trajan, furent mis à mort par divers sup­plices, sui­vant la sen­tence du juge Valérien.

En Perse, les saints mar­tyrs Maxime et Olympias, qui sous l’empereur Dèce, furent meur­tris à coups de bâton et de fouets gar­nis de plomb ; on les frap­pa ensuite à la tête avec des bâtons, jus­qu’à ce qu’ils eussent expiré.

A Férentino, en Latium, saint Eutyche martyr.

A Myre, en Lycie, saint Crescent, qui consom­ma son mar­tyre par le feu.

En Thrace, les saints mar­tyrs Théodore et Pausilippe, qui souf­frirent sous l’empereur Adrien.

Lundi 15 avril 2024

de la Férie

4e classe