Logo La Porte Latine FSSPX
fraternité sainte pie X

Actualités

suivez-​nous !

fraternité sainte pie X

Agenda

nos prochains évènements en France

Qui
sommes-nous ?

une communauté sacerdotale

La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X est une socié­té de prêtres catho­liques fon­dée par Mgr Marcel Lefebvre en 1970. Son But essen­tiel est la for­ma­tion de bons prêtres par les moyens que l’Église a tou­jours employés.

La maison
du district

Connaître nos supé­rieurs, accé­der aux com­mu­ni­qués offi­ciels, deman­der un cer­ti­fi­cat de baptême.

Nos maisons
en France

Bastions de la foi et phares de la Chrétienté, elles sont la base de notre apostolat. 

Les œuvres
du district

Offrir à cha­cun la pos­si­bi­li­té de s’in­ves­tir au ser­vice de Notre-​Seigneur Jésus-​Christ et d’ap­pro­fon­dir sa vie chrétienne.

La
vocation

Prêtre, frère, oblate, sœur de la FSSPX. Comment répondre à l’ap­pel de Dieu ? 

Où trouver
nos lieux de messe

la fraternité saint-​pie X en france

La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X est for­te­ment implan­tée en France avec plus de 40 prieu­rés. Elle des­sert 125 lieux de culte où la sainte messe est célé­brée les dimanches, fêtes et jours de semaine. La Fraternité Saint Pie X des­sert éga­le­ment cer­taines com­mu­nau­tés amies. Cliquez ci-​dessous pour trou­ver un lieu de messe de la fra­ter­ni­té et ses horaires en France.

La messe en direct

de saint-​nicolas-​du-​chardonnet

Dieu est la véri­té, et c’est la véri­té qui honore Dieu et qui lui est agréable. Voilà pour­quoi Jésus-​Christ a accor­dé à son repré­sen­tant sur la Terre le don de l’in­failli­bi­li­té, mais seule­ment quand il pro­pose une véri­té par lui défi­nie pour être crue de tous comme de foi. Étendre l’in­failli­bi­li­té à tous les ensei­gne­ments du Pape, c’est faus­ser gra­ve­ment la doc­trine catho­lique et l’Église même.
Mgr Antonio de CASTRO MAYER
fraternité sainte pie X

Médias

suivez-​nous !

Martyrologe

A Césarée de Palestine, les saints mar­tyrs Marin sol­dat, et Astère séna­teur, durant la per­sé­cu­tion de Valérien. Le pre­mier, accu­sé par ses com­pa­gnons d’armes d’être chré­tien, et inter­ro­gé par le juge, décla­ra hau­te­ment qu’il l’é­tait et reçut la cou­ronne du mar­tyre par la déca­pi­ta­tion. Au moment où Astère recueillait le corps du mar­tyr déca­pi­té et le pla­çait sur ses épaules en lui fai­sant un cous­sin de son vête­ment, il devint lui-​même mar­tyr, méri­tant ain­si un hon­neur égal à celui qu’il ren­dait à son compagnon.

A Calahorra, en Espagne, l’an­ni­ver­saire des saints frères mar­tyrs Hémitère et Chélidoine. Ils ser­vaient comme sol­dats au camp de Léon, en Galice, quand se déchaî­na la tem­pête de la per­sé­cu­tion ; tous deux, pour confes­ser le nom du Christ, par­tirent pour Calahorra, où ils endu­rèrent divers tour­ments et reçurent la cou­ronne du martyre.

Le même jour, la pas­sion des saints Félix, Luciole, Fortunat, Marcia et de leurs compagnons.

Le même jour encore, les saints sol­dats Cléonique, Eutrope et Basilisque, qui, pen­dant la per­sé­cu­tion de Maximien, sous le pré­fet Asclépiade, triom­phèrent heu­reu­se­ment par le sup­plice de la croix.

A Brescia, saint Titien, évêque et confesseur.

A Bamberg, sainte Cunégonde impé­ra­trice. Mariée à saint Henri Ier, empe­reur des Romains, elle gar­da, du consen­te­ment de son époux, la vir­gi­ni­té per­pe­tuelle ; com­blée des mérites de ses bonnes œuvres, elle fit une sainte mort, après laquelle elle devint célèbre par ses miracles.

Les trois ten­ta­tions du Christ, par Simon Bening

Dimanche 3 mars 2024

3e Dimanche de Carême

1re classe