Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Portugal : réaction de la Fraternité Saint-Pie X au congrès interreligieux de Fatima - 30 octobre 2003

Accès aux aberrations liturgiques dues à Vatican II
Accès aux archives sur l'apologètique
Accès aux documents sur la disputatio sur La Porte Latine
Accès aux compromissions des hommes d'Eglise avec les ennemis du Christ
Accès à Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...

Portugal : réaction de la Fraternité Saint-Pie X
au congrès interreligieux de Fatima - 30 octobre 2003

Les apparitions de Fatima

Hormis la presse locale, les journaux n'ont guère parlé d'un congrès interreligieux qui s'est tenu dans la ville mariale de Fatima du 10 au 12 octobre… Hormis la presse locale, les journaux n'ont guère parlé d'un congrès interreligieux qui s'est tenu dans la ville mariale de Fatima du 10 au 12 octobre.

Seule la Fraternité Saint-Pie X a protesté contre ce nouveau scandale, en rappelant la doctrine catholique traditionnelle. On trouvera ici le compte-rendu fait par les prêtres de Fraternité au Portugal ainsi que le communiqué et le dossier diffusés à cette occasion.

 

Compte rendu du congrès inter-religieux de Fatima

 

Le fait

Du 10 au 12 octobre à Fatima, dans le centre pastoral Paul VI, s’est déroulé le congrès "Le Présent de l’Homme — le Futur de Dieu. La place des sanctuaires dans la relation avec le Sacré".

C’est l’évêque de Leiria-Fatima qui a ouvert le congrès et le cardinal patriarche de Lisbonne qui en a conclu la partie dite "scientifique". Le dimanche, le modérateur du jour était le président du conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux (Mgr Michael Louis Fitzgerald). C’est maintenant la partie pratique. Chacun des représentants des sanctuaires des différentes religions transmet son témoignage à l’assemblée. La liste est assez étoffée : hindouisme, bouddhisme, judaïsme, islamisme, orthodoxie, anglicanisme et catholicisme.

 

La réaction face à ce scandale

Seule la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X a organisé une démarche de réparation et d’information des fidèles de façon ouverte et officielle. Voir le communiqué de presse.

Avec l’aide du MJCF (Mouvement de la Jeunesse Catholique de France) et du prieuré de Madrid, il a été possible de regrouper un bon groupe de fidèles motivés à Fatima. Tous ont distribué, dans toute la ville de Fatima, plus de 12 000 tracts informant les fidèles de la gravité du blasphème commis par l’organisation de ce congrès.

Les jeunes du MJCF, particulièrement efficaces, ont pu être admis à participer à plusieurs des conférences clefs du congrès. Après celle du cardinal patriarche de Lisbonne ("le futur de Dieu"), le débat programmé fut curieusement annulé… Nos jeunes prirent alors l’initiative d’aller interroger le cardinal. Les réponses qu’il leur fit alors en privé révèlent le mépris de ce mauvais pasteur pour le troupeau dont il a la charge.

Quand un jeune lui cita un extrait du livre de sœur Lucie "Appels du message de Fatima", où elle commente admirablement le premier commandement de Dieu, le cardinal répondit : "Sœur Lucie n’est plus aujourd’hui une référence, depuis on a bien mieux avec le concile Vatican II".

Lorsqu’un autre jeune cite le prophète Isaïe fustigeant les "chiens muets" (Isaïe 56, 10) et demande au patriarche son commentaire, celui-ci répond : "Le prophète Isaïe a pris ses responsabilités".

Pour fuir une autre question, il leur répond : "Moi je préfère utiliser le langage des hommes".

Et bien sûr, il n’a pas manqué de leur rappeler que musulmans, juifs, catholiques… ont tous le même Dieu.

L’aspect essentiel de notre réaction fut bien entendu la prière, les expositions quotidiennes du Saint-Sacrement et les saintes messes. Nous avons également voulu mettre clairement au cœur de ces activités le sacrifice réparateur public et personnel. Dans cet esprit nous sommes allés faire en groupe le "chemin de Lucie" sur l’immense esplanade du sanctuaire de Fatima. Depuis le haut de la colline jusqu’à la chapelle des apparitions, au rythme des plus courageux qui avançaient à genoux et malgré une pluie battante que nous espérons purificatrice, nous pûmes contempler les 15 mystères du rosaire. En tête, la bannière de Notre-Dame, Reine du Portugal, également marquée du nom bien visible de notre chère Fraternité sacerdotale, annonçait nos "couleurs". Nous avons tous été marqués par la grande joie que nous a procurée cet acte public de réparation et de pénitence. De retour au prieuré, les chaussures et les habits étaient souvent trempés, mais le cœur et l’âme étaient radieux d’avoir quelque chose de beau à offrir à Dieu et à Notre-Dame.

Le dimanche matin, point de messe au congrès, mais un défilé des modes religieuses en vogue actuellement dans le monde. Cette fois, nous nous rendons donc aux portes du Centre pastoral. Nous commençons par réciter notre chapelet à genoux, puis nous enchaînons avec les chants du Kyrie eleison et du Credo. Durant ce chant, l’abbé Danjou se rend à l’intérieur du centre pour remettre en mains propres le communiqué de presse de la Fraternité et les cinq tracts distribués sur la voie publique ces jours-là.

L’opération se déroule sans problème. La vue d’un prêtre en soutane sembla même effrayer les trois personnes du secrétariat. Que va-t-il vouloir faire ? semblaient demander leurs regards ahuris. Il ne fit que remettre son enveloppe au nom de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, et rejoignit les fidèles en prière. Deux jeunes du MJCF, encore présents sur les lieux après le départ de l’abbé, eurent la joie de voir que la lecture du communiqué fit forte impression sur ces personnes, elles étaient consternées !

Le chant terminé, nous avons laissé les hauts lieux et ses témoignages inter-religieux. Une large diffusion de tracts a conclu nos trois journées de réparation et de réaction. L’indifférence et l’ingratitude des hommes d’Eglise nous sidèrent, mais nous mettons en Dieu notre espoir et notre confiance.

Source : MG/FSSPX

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Bulletins et revues
Montgardin - Le Petit Echo de N-D : 800 ans de la Custodie de Terre Sainte
La Malle aux Mille Trésors n° 59 de septembre-octobre
Foyers Ardents : Merci à nos maris,
par M. du Tertre;
le quinze août, par
le Père Joseph

Fideliter 238
La correspondance inédite d'un prêtre
fidèle

Courrier de Rome - Ordre de Malte (Pr. Pasqualucci); Sola scriptura (Abbé Citati)
Vers les sommets - Ton mot d'ordre :
Piété, abbé Gérard


Catéchisme n° 76
La conscience

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Jeudi 21 septembre 2017
07:38 19:50

  Suivez notre fil RSS