Le Vatican au jour le jour – 15 avril 2019

L’hebdomadaire catho­lique anglais The Tablet rap­porte avec délec­ta­tion l’ac­cueil cha­leu­reux fait par le pape aux mili­tants LGTB ame­nés par le car­di­nal Nichols. Il leur a tous ser­ré la main, don­né un cha­pe­let, puis il y a eu une messe pour les vic­times de l’ho­mo­pho­bie et la transphobie.

Source : https://www.thetablet.co.uk/news/11471/lgbt-catholics-westminster-meet-pope-francis-?fbclid=IwAR1DiTnhejn1qh-BH9nz-
eZBtE93iCdPejvqL8QvC-AIKF5vfLzPXwBMzNw

*

Alexandre Gizotti, le direc­teur par inté­rim de la salle de presse du Saint-​Siège et ami intime du pape François, fait ses confi­dences. Le pape est cou­ra­geux et il fait face aux scan­dales de mœurs, aux­quels il va répondre par un nou­veau motu pro­prio qui va tout arran­ger. Le pape est un saint. Le pape est un homme de paix. Une paix qui vient de Dieu. Et il va de suc­cès en suc­cès : Les Rohingas en Asie ! L’ouverture de la porte sainte à Bangui ! La ren­contre avec l’imam Al-​Tayyeb à Abou Dhabi !

La jour­na­liste recueillant ses confi­dences n’a pas deman­dé si le pape se pré­oc­cu­pait des mas­sacres de chré­tiens par­tout dans le monde, de la culture du blas­phème et de la pro­fa­na­tion en Occident. Mais cer­tai­ne­ment le pape y pen­se­ra dès que les urgences auront été trai­tées : la mise en place de la grande reli­gion mon­diale puri­fiée sans dogme sans morale et sans Dieu, la grande reli­gion du res­pect de la liber­té et du dialogue.

Source : https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2019–03/gisotti-francois-constructeur-de-ponts-en-chemin.html

*

Dans La Croix du 6 avril 2019, un titre révé­la­teur : Le Vatican reçoit des avo­cats oppo­sés à la cri­mi­na­li­sa­tion de l’homosexualité. 

En fait, ils ont été reçus par le car­di­nal Parolin qui n’a dit que quelques bana­li­tés diplo­ma­tiques. Paroles qui n’ont pas été jusqu’à heur­ter l’un des avo­cats : il n’a enten­du ni le mot de péché ni de loi morale, mais seule­ment rete­nu qu’il y avait des « ques­tions doc­tri­nales propres à l’Eglise » On n’en sau­ra pas plus, et ça n’est pas le moment d’approfondir : « Notre pro­pos est de par­ler de digni­té humaine ». 

Est-​ce la phrase-​clé du Pape François dans l’ex­hor­ta­tion apos­to­lique post-​synodale Christus vivit, citée par La Croix, qui aurait dû l’éclairer ? L’Eglise, rap­pelle le pape, est enga­gée « contre toute dis­cri­mi­na­tion et toute vio­lence liées à l’orientation sexuelle ».

En atten­dant, l’ar­ticle détaille com­plai­sam­ment les reven­di­ca­tions du groupe de pres­sion : condam­na­tion par l’Eglise des pays dont les lois inter­disent l’homosexualité ; que l’Eglise se pro­nonce contre les thé­ra­pies de gué­ri­son (évi­dem­ment, car on ne gué­rit que des maladies). 

Source : La Croix du 6 avril 2019