Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Journée du samedi 27 oct. 2007 - la messe, la procession, le chapelet

 Retour aux pages réservées au reportage du pèlerinage 2007
 Retour à la journée du samedi 27 : le chemin de croix

Samedi 27 octobre 2007 à 16 H 30 : la messe solennelle


Messe solennelle aux intentions du Père Ange de Bellaigue.
Célébrant : Abbé Patrick de La Rocque- Diacre : Abbé Paul Vassal - Sous-Diacre : Abbé Louis-Marie Turpault

Déjà presque 6 000 fidèles se pressaient devant l'autel de la plaine du Gave

 

Samedi 27 octobre 2007 à 20 H 30 : la procession aux flambeaux

La procession aux flambeaux s'est déroulée de façon exceptionnelle grâce aux autorités du Sanctuaire qui ont mis au service de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X toutes les installations.

Le départ a eu lieu de la Grotte où l'abbé François Fernandez commentait le chapelet. Comme il n'y avait pas d'autres processions ce soir à Lourdes, tous les fidèles présents à Lourdes ont suivi la cérémonie menée par les "traditionalistes"...

Monsieur l'abbé Pinaud dont le sens de l'organisation est excellent, comme d'ailleurs les relations qu'il entretient avec les autorités du Sanctuaire, s'est vu contraint de faire effectuer deux fois le parcours tant le concours de peuple était important !

Notre reporter sur place a été pris de cours et sa "fourchette" de comptage va d'environ 6 000 à 7 000 fidèles "tradis" et de 3 000 à 4 000 "autres" fidèles, soit de 9 000 à 11 000 dévôts de Marie !

Nulle doute que la Sainte Vierge a été sensible à cet élan de ferveur : temps frais mais magnifique !
La Tradition est bien vivante

 

Le chapelet pendant la procession aux flambeaux

Par l'abbé François Fernandez

INTRODUCTION

Nous sommes rassemblés en ce lieu béni de la grotte de Lourdes, pour la procession aux flambeaux.
Cette grotte est le sanctuaire de la prière. C’est là que Marie, devenue soudain triste le 24 février 1858 lors de sa 8ème apparition, dit et répéta : « priez pour les pécheurs ».

La Mère de Jésus joignait l’exemple au précepte. Tandis que le chapelet d’albâtre et de fil d’or glissait entre ses doigts, Elle priait Dieu pour les pécheurs.

Dans le creux du rocher, Sa douce Image invite toujours à la prière par ses mains jointes élevées vers le ciel, comme son regard divin.

Ste Bernadette s’unissait à la prière de la Vierge : son chapelet durait autant que l’apparition. Pénétrée de charité pour les pécheurs, elle priait et s’humiliait pour eux.

Depuis ce jour, cette grotte est le sanctuaire de la prière. Et nous avons la grâce d’être là ce soir, en ce mois d’octobre qui est celui de son très saint Rosaire. La prière y tombe abondante et facile des lèvres et du cœur aux pieds de la Vierge qui y pria ; elle n’y cesse jamais le jour ; elle y veille la nuit à la lueur de ces cierges qui en sont le symbole toujours présent.

La Ste Vierge avait demandé le 2 mars 1858 qu’on bâtisse ici une chapelle et qu’on y vienne en procession. Cette demande va se renouveler le 3 et le 4 mars. Elle a même précisé :  « Je veux qu’il vienne du monde » . Comme Elle doit être comblée ce soir !

Du monde, il y en a, certes, et des voix, il y en aura pour proclamer à l’unisson les gloires de Marie.
Mais ce que la Ste Vierge réclame avant tout, ce sont des cœurs filiaux et recueillis.

Si nous pouvions nous appliquer à nous mettre en contact avec Marie pendant la récitation de ce Rosaire pour l’accompagner dans ses Mystères Glorieux, si nous pouvions recueillir quelques-uns des sentiments de son Cœur dans le déroulement de ces Mystères dont Elle fut témoin ou protagoniste, notre âme en serait merveilleusement nourrie. Le Rosaire se transformerait en une méditation sous la conduite de Marie. C’est justement ce que veut la Ste Vierge et c’est justement ce que nous allons Lui offrir.

Procedamus in Pace

1er Mystère glorieux : la résurrection - Fruit du mystère : la Foi

Mon enfant Je suis la Vie ; c’est Moi qui donne et conserve la vie à toute créature.

C’est Moi qui t’ai rendu tes droits à la vie éternelle. Je suis la Vie qui fait vivre de la Vie divine tout chrétien fidèle.

J’ai voulu mourir et demeurer trois jours au tombeau pour t’apprendre que tu dois mourir au péché. Mais J’ai aussi voulu ressusciter pour t’apprendre que tu dois revivre de la vie de la grâce.

Viens donc, mon fils, viens boire la vie en Jésus. Elle découle de mon Cœur, viens te rassasier à la source de Ma Vie ; Ma grâce t’est assurée pour peu que tu le veuilles et Ma grâce, c’est la Vie Divine communiquée. C’est une effusion de Moi-même en toi.

 

2ème Mystère glorieux : l’Ascension - Fruit du mystère : le désir du Ciel

Mon enfant, la vie que Je t’offre, c’est la vie du Ciel. Ceux qui l’ont ne vivent plus sur la terre : tout est du ciel, tout y va, tout y monte.

C’est ainsi que vivaient les saints , vie d’union à Dieu, vie vraiment céleste.

Qu’importe alors que la terre ait des amertumes et des contradictions, la nature humaine faible et chétive peut en souffrir sans doute, elle peut verser des larmes à certaines heures d’angoisse et de séparation. Mais l’âme, la partie supérieure et noble de l’homme est en paix. Elle conserve le calme, car sa vie à elle n’est plus sur la terre, mais au ciel.

Qu’importait à St Paul toutes les tribulations. Ce n’est plus lui qui vivait mais Jésus en lui. Fais-Moi donc vivre en toi par la grâce et l’Amour.

 

3ème Mystère glorieux : La Pentecôte - Fruit du mystère : le zèle pour le salut des âmes

Mon enfant, tu auras la vie par le Saint-Esprit ; car cette Vie, c’est l’Amour ; c’est une flamme qui réchauffe et qui consume. Elle réchauffe la froideur et l’insensibilité des hommes ; elle consume leurs imperfections comme le feu consume la paille : c’est le zèle dévorant de la Gloire de Dieu et du salut des âmes. Vois les Apôtres timides auparavant et maintenant que le Saint-Esprit est descendu sur eux, maintenant que la Vie divine a coulé dans leurs âmes, ils parcourent  le monde, affrontent les tribunaux, les supplices, la mort même ! Le zèle de la gloire de Dieu les dévore. Mon fils, ouvre ton cœur large et profond aux effusions de l’Esprit-Saint et de la Vie divine en toi.

 

4ème Mystère glorieux : L’Assomption - Fruit du mystère : la grâce d’une bonne mort

Mon enfant, Marie a suivi la voie dans la Vérité. Aussi les Anges viennent la chercher pour lui faire un triomphe. Je suis venu sur la terre, comme Sauveur, comme Rédempteur, mais aussi comme Modèle. Marie est la meilleure copie du Modèle. Elle a suivi la voie, elle a uni ses souffrances aux Miennes, elle en a pris une large part, il est donc juste qu’ayant été à la peine, Elle soit à l’honneur dans le mystère de son Assomption.

Mais Marie a reçu une mission au calvaire, Je l’ai établie Mère des chrétiens. Cette vie qu’Elle M’a donnée, cette vie que Je lui ai rendue divinisée, Je veux qu’Elle te la donne mon fils. Je veux qu’Elle te façonne pour le ciel. Ouvre-Lui ton âme pour qu’elle y fasse couler la Vie.

 

5ème Mystère glorieux : le Couronnement de Marie au Ciel - Fruit du mystère : une plus grande dévotion à Marie

Mon enfant, vois-tu la belle couronne de Marie ? Elle jouit maintenant de toute la plénitude de vie que Dieu peut communiquer à une créature.

Sur la terre, la Vie divine, c’est la grâce qui nous unit à Dieu, la grâce, c’est la Vie divine commencée sur la terre et qui reçoit son complément  dans la Vie éternelle. C’est la couronne des élus, couronne qui attend les enfants de la Vierge Marie, ses imitateurs, les copies de Jésus.

Ah, mon fils, que la copie est loin encore de l’original divin. Demande à Marie de te former. Demande-Lui de te faire suivre la voie, de te faire demeurer dans la Vérité. Sois toujours plus fidèle à L’imiter, à La prier, à La contempler, afin qu’Elle enfante ton Jésus en toi chaque jour davantage.

 

CONCLUSION

Souvenons-nous toujours de cette parole de St Bernard : « qu’un enfant de Marie ne périt jamais ».

Demandons tous les jours la grâce de persévérer dans l’amour de Marie et la dévotion au Rosaire.

Croyons en la parole de notre Mère à Fatima (dont nous célébrons le 90ème anniversaire) : « il faut réciter le chapelet tous les jours. Je suis Notre Dame du rosaire. Il faut que les hommes changent de vie et demandent pardon pour leurs péchés  Dieu veut établir dans le monde la dévotion à Mon Cœur Immaculé » ; et cette autre phrase : « A la fin, mon Cœur Immaculé triomphera ! ».

Salve Regina…

 

Suite du reportage

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Messes en direct
depuis Saint Nicolas du Chardonnet

Voir les horaires

Nouvelles parutions

Bulletins de la Tradition

Catéchisme n° 125

L'ordre

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Mercredi 13 novembre 2019
07:58 17:12