Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Le projet scélérat de la loi Claeys-Léonetti - Abbé Christian Bouchacourt - 13 mars 2015

Accès aux documents officiels du district de France
Accès aux communiqués archivés

Le projet scélérat de la loi Claeys-Léonetti

Abbé Christian Bouchacourt

Abbé Christian Bouchacourt - 13 mars 2015

 

Le 17 mars prochain sera soumis au vote des députés une proposition de loi favorisant le suicide du côté des malades et l'euthanasie du côté des médecins.

En votant une telle loi, les députés pousseront la France à faire un pas supplémentaire vers la barbarie.

Vous trouverez ci-dessous une analyse succincte de M. l'abbé Denis PUGA sur ce funeste projet proposé à l'Assemblée Nationale.

Face à la gravité d'un tel texte, je demande que dans toutes les familles soit récité le chapelet et que partout dans nos prieurés et nos chapelles un chapelet soit dit devant le Saint Sacrement Exposé pour supplier celle "qui est forte comme une armée rangée en bataille" d'avoir pitié de notre patrie.

Parce Domine, parce populo tuo.

Notre Dame de France sauvez-nous !

Abbé Christian BOUCHACOURT, Supérieur du District de France de la FSSPX

 

 

Analyse de M. l'abbé Denis PUGA

LOI CLAEYS-LEONETTI
DE FAIT LA FRANCE INTRODUIT UN DROIT A L’ASSISTANCE MEDICALE AU SUICIDE

Ce qu’il y a de nouveau dans le projet de loi Claeys-Leonetti, qui sera soumis le 17 mars 2015 au vote des députés, par rapport à la loi précédente (Loi Leonetti du 22 avril 2005) c’est l’introduction d’un droit du malade à réclamer « une sédation terminale » avec arrêt de tous les autres traitements  sans que personne ne puisse s’y opposer. On parle d’un droit fondamental du malade opposable au soignant.  

La « sédation terminale » avec arrêt de l’hydratation et de l’apport de nourriture pourra donc être ainsi réclamée dans l’intention de provoquer le décès. Du côté du malade c’est un suicide ; du côté du soignant c’est un acte d’euthanasie.

La  loi de 2005 prévoyait la possibilité d’ «une sédation administrée en phase terminale » qui  n’avait comme objectif que de soulager, quitte à l’endormir totalement, un malade qui subissait  une situation de souffrance insupportable.  Son objectif n’était pas de provoquer la mort mais de soulager le malade en le rendant inconscient pour qu’il ne vive pas l’effroi de souffrance insupportable. Même si de fait, en raison de l’importance des doses nécessaires pour obtenir cette sédation totale, bien souvent on accélérerait la survenue du décès.  Bref ce n’était pas une euthanasie c’était un soin palliatif légitime. L’exemple classique était celui-ci : un patient souffre d’un cancer avec un risque d’étouffement. Dès l’existence de ce risque, le médecin l’informe de la possibilité de l’endormir si un jour il ressent une sensation d’étouffement insupportable. Si cette sensation arrive, le médecin endort le malade avec son accord pour qu’il ne souffre pas. Le patient et le médecin acceptent - même si ce n’est pas leur but - que cette sédation en raison de la dose des produits nécessaires puisse indirectement accélérer la survenue du décès. Pie XII en 1957 avait déjà examiné cette situation et approuvé sa moralité.

En résumé dans le nouveau projet de loi Claeys-Leonetti est introduit un droit du malade incurable à exiger la « sédation terminale » et l’arrêt des traitements comme moyen de se donner la mort sans souffrance. Et cela la morale naturelle et catholique ne l’ont et ne pourront jamais l’accepter.

La loi Leonetti de 2005 bien que contenant d’excellents éléments touchant la limitation de l’acharnement thérapeutique et le développement du droit aux soins palliatifs, était viciée par la confusion qu’elle faisait entre soins et traitements. Plaçant l’hydratation et l’apport de nourriture au malade parmi les traitements (alors qu’ils constituent des soins), elle en autorisait l’arrêt au nom du refus de l’acharnement thérapeutique. C’était un premier pas vers l’euthanasie. Le projet de loi 2015 franchit un pas de plus en introduisant de fait un droit à une assistance au suicide et donc une obligation pour le personnel soignant de pratiquer l’euthanasie à la demande du malade. Peu le reconnaissent, mais si cette nouvelle loi est votée, la proposition 21 du programme de François Hollande sera bel et bien réalisée : « Je proposerai que toute personne majeure en phase avancée ou terminale d’une maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, puisse demander, dans des conditions précises et strictes, à bénéficier d’une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité ».

Nous y sommes !

Abbé Denis Puga - 13 mars 2015

 

 

Lire aussi

L'Eglise catholique et l'euthanasie, abbé F. Castel, prêtre de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X
Mettre fin à des jours, c'est tuer. Tuer, c'est commettre un crime !, abbé de Cacqueray
La vérité sur l'affaire Lambert : Euthanasie, une nouvelle peine de mort ?
Angèle Lieby a failli être débranchée pour finalement revenir à la vie et écrire son livre "Une larme m'a sauvée"
Communiqué ACIM du 13 mai 2013 - Echec à l'euthanasie, Dr Jean-Pierre Dickès


 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Catéchisme n° 79
La loi naturelle


Bulletins et revues
Lettre de l'ADEC
n° 31 - Toutes les nouvelles des écoles
de la Tradition

Le Flamboyant n° 38 d'octobre 2017 - Prier avec le Rosaire, Père Bochkoltz+
Montgardin - Le Petit Echo de N-D n° 45 d'octobre 2017 - Les leçons de Jacinthe
T.O. de saint Pie X - Mysterium Fidei n° 89 - Fatima et le devoir d'état, abbé Fernandez
Le guide de la vie paroissiale de Brest et Morlaix, abbé Gaud
Marie Reine des Coeurs nº 148 - Le 16 octobre 1917, le Père Kolbe fondait la M.I., abbé Castelain
La Lettre aux Amis et Bienfaiteurs n° 02 de l'école St-Dominique Savio de Martinique
Vers les sommets d'octobre - Ton mot d'ordre : Apostolat, abbé Gérard
La Malle aux Mille Trésors n° 59 de septembre-octobre
Foyers Ardents : Merci à nos maris,
par M. du Tertre;
le quinze août, par
le Père Joseph


Messe et retraite
Océan Indien
en octobre 2017

11 au 16 oct. messe à Madagascar
16 au 26 oct. messe à La Réunion
17 au 21 octobre, retraite spirituelle
à La Réunion

27 octobre au 3 novembre messes
à l'Île Maurice


A commander
Le rosaire avec Mgr Marcel Lefebvre, par M. l'abbé Troadec

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Mardi 24 octobre 2017
08:27 18:43

  Suivez notre fil RSS