Cinq cardinaux préparent un livre en défense du Magistère traditionnel sur le mariage et la vie sacramentelle

Note de la rédaction de La Porte Latine :
il est bien entendu que les commentaires repris dans la presse extérieure à la FSSPX
ne sont en aucun cas une quelconque adhésion à ce qui y est écrit par ailleurs.

« Cinq éminents Cardinaux préparent un livre en défense du Magistère traditionnel sur le mariage et la vie sacramentelle: soutenez le projet

Le livre, intitulé « Demeurer dans la Vérité du Christ », sera publié en plusieurs langues et puisera abondamment aux sources premières du christianisme. « J’en connais un rayon sur ce livre. Les cinq Cardinaux mentionnés dans la présentation vous plairont, lorsque leurs noms seront révélés », assure Father Zuhlsdorf [1].

Dans ce volume, cinq Cardinaux de l’Église et quatre autres universitaires répondent à l’appel lancé par le Cardinal Walter Kasper pour que l’Église ‘harmonise’ « la fidélité et la miséricorde dans sa pratique pastorale envers les personnes civilement divorcées et remariées ».

Après une brève introduction, la première partie du livre est consacrée aux textes bibliques relatifs au divorce et au remariage, et la seconde partie est une étude de l’enseignement et de la pratique de l’Église primitive. Dans aucun de ces deux domaines, biblique ou patristique, ces universitaires ne trouvent des éléments en faveur du type de « tolérance » prônée par le Cardinal Kasper pour les remariages civils suite à un divorce. Ce livre examine également la pratique orientale orthodoxe de l’oikonomia (comprise comme une « miséricorde » impliquant une « tolérance ») pour des cas de remariage après un divorce et dans le contexte de la question épineuse de la Communion eucharistique. Il retrace l’histoire multiséculaire de la résistance catholique à cette convention, révélant de sérieuses difficultés théologiques et canoniques inhérentes à la pratique passée et actuelle de l’Église orthodoxe.

Ainsi donc, dans la seconde partie du livre, les auteurs argumentent en faveur du maintien du principe théologique et canonique du lien intrinsèque entre la doctrine catholique traditionnelle et la discipline sacramentelle concernant le mariage et la communion.

Les diverses études de ce livre conduisent à la conclusion que la fidélité éprouvée de l’Église à la vérité du mariage constitue la fondation irrévocable de sa réponse miséricordieuse et aimante à l’individu qui est civilement divorcé et remarié. »

Sources : wdtprs.com/esperancenouvelle

Notes de bas de page

  1. L’abbé John Zuhlsdorf, ancien ministre luthérien personnellement ordonné par Jean-Paul II après qu’il eut abjuré le protestantisme, est incardiné en Italie. Il est l’auteur d’un blog loué par les « néo-conservateurs » et les milieux ecclésiadéistes. Il est l’un des principaux tenants de la thèse selon laquelle les confessions entendues par les prêtres de la Fraternité Saint-Pie X seraient invalides.[]
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
fraternité sainte pie X

Articles en relation