logos-lpl-separator-blc

Cahiers Saint Raphaël n° 99 – Bien vieillir

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Bien vieillir

nstinctivement, chacun d’entre nous refuse la vieillesse. Parce que son aboutissement naturel mène à notre disparition inéluctable.

Chacun a dans son coeur comme une sorte d’instinct d’immortalité.

Les artifices et moyens pour préserver le corps sont devenus abondants dans notre société de consommation. Mais l’éternelle jeunesse n’existe pas.

La vieillesse est à craindre car elle signifie souvent isolement et solitude. Il existe dans les pays riches des législations sociales qui permettent de faire face aux besoins créés par l’âge et l’atération de la santé.

Il est bon de les connaître.

Mais la seule immortalité qui puisse exister est cele de l’âme. Et la vieillesse est un moment privilégié de s’y préparer. Elle peut alors, en pratique, être une période extrêmement féconde. Elle est une ouverture vers l’Eternité et doit être envisagée avec confiance et bonheur.

Car elle donne le temps de tourner le regard vers Dieu.

Jean-Pierre Dickès

Note de la rédaction de La Porte latine

Les Cahiers Saint Raphaël sont une publication de l’ACIM. L’abonnement annuel est de 25 euros pour un an, soit 4 numéros. Envoyer un chèque à l’ordre de l’ACIM en précisant vos noms, prénoms, et adresse. On peut également commander au numéro, à cette même adresse, pour 8 euros franco de port :

ACIM
18, villa Rachaert
92390 Villeneuve-la-Garenne

Egalement en vente à de :

France Livres
21, rue Monge
75005 Paris

Autres renseignements sur les Cahiers Saint Raphaël

Cahiers Saint-Raphaël

Revue trimestrielle de l’A.C.I.M (Association Catholique des Infirmières, Médecins et Professionnels de Santé
Président : Docteur Jean-Pierre Dickès
Direction spirituelle : abbé Arnaud Sélégny (FSSPX, docteur en médecine), abbé Thierry Legrand (FSSPX, pharmacien).

Cahiers Saint-Raphaël
18, villa Rachaert
92390 Villeneuve-la-Garenne
France

03 21 10 52 11
Le site de l’ACIM
Le courriel de l’ACIM