Consécration de la Fraternité Saint-​Pie X au Christ-​Roi, Prince de la paix et Maître des Nations

Ô Jésus, unique Roi de l’u­ni­vers, nous nous pros­ter­nons à vos pieds pour vous ado­rer et vous prendre pour notre Roi et notre Guide. Oui, Seigneur, à vous toutes les nations sont sou­mises, vous êtes seul le vrai Roi, vous êtes seul la vraie Paix, vous êtes seul la Lumière. Nous n’a­do­rons que vous seul, vous êtes notre Soutien, vous êtes notre Richesse, vous êtes notre Maître, ô grand Dieu du ciel et de la terre.

Nous consa­crons donc à votre Coeur de Roi et de Prince notre Fraternité Sacerdotale Saint-​Pie X, tous ses membres et toutes ses oeuvres. Prenez cette Fraternité, qu’elle soit tout à vous. Embrasez les coeurs de tous ses membres de vos flammes étin­ce­lantes. Brûlez-​les de votre amour, n’est-​ce pas ce que vous vou­lez pour vos prêtres et pour tous leurs auxiliaires ?

Nous vous confions tous nos sou­cis et nos besoins. Disposez de cha­cun de nous comme vous le vou­lez, nous remet­tons tout entre vos mains. Nous n’at­ten­dons de secours que de vous. Soyez notre Gouverneur et ne lais­sez pas atten­ter aux droits de votre Église de votre Fraternité par les trom­peurs qui vou­draient leur nuire.

Christ-​Roi, nous vous ren­dons toute gloire. Nous vou­lons vous hono­rer jus­qu’à l’ex­tré­mi­té de nos volon­tés. Nous sommes dis­po­sés à tra­vailler à toutes les oeuvres que vous nous confiez.

Prince de la paix et Maître des nations ! ô oui, soyez vrai­ment, au milieu de notre Fraternité qui est vôtre, le Prince de la paix ; écra­sez de votre sceptre le démon de la haine et de la dis­corde, faites com­prendre à tous les ministres de votre Église qui s’é­ver­tuent à édi­fier le temple de la paix, le seul secret qui assu­re­ra le suc­cès de leurs efforts : éta­blir au centre de ce temple votre trône royal et rendre hom­mage à votre loi sainte, en laquelle la jus­tice et l’a­mour s’u­nissent en un chaste baiser.

Et que par vous la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, fidèle à sa voca­tion, sou­te­nue dans son action par la puis­sance de la prière, par la concorde dans la cha­ri­té, par une ferme et indé­fec­tible vigi­lance, exalte dans le monde le triomphe et le règne de votre nom : Christ-​Roi, Prince de la paix, et Maître des nations.

Ainsi soit-​il.

Sources :

- Consécration offi­cielle du monas­tère des Bénédictines du Saint Sacrement le 28 mars 1927.
– Prière au Christ-​Roi, publiée dans ce même monas­tère le 1er juillet 1927.
– Prière à Marie Reine de France, indul­gen­ciée par Pie XII le 15 mars 1948