Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Pèlerinage de Pentecôte de Chartres à Paris du 19, 20 et 21 mai 2018 - Le mot de Bruno Boissonnet

Accès aux pèlerinages nationaux et internationaux
Accès à Pèlé Infos : Le magazine d'informations de Pèlerinages de Tradition
Accès au calendrier des activités du monde de la Tradition
Accès aux bulletins et revues du monde de la Tradition
Accès aux revues de presse du monde de la Tradition
Accès aux éditoriaux archivés sur La Porte Latine

PELERINAGES DE TRADITION

Pèlerinage de Pentecôte de Chartres à Paris
du 19, 20 et 21 mai 2018 - Le mot de Bruno Boissonnet

Le dossier spirituel et doctrinal du pèlerinage 2018
Editorial de M. l'abbé Christian Bouchacourt

 

Mot du directeur de coordination adressé aux cadres et chefs de région

« Merci Monsieur l'abbé pour nous avoir développé le thème spirituel du prochain pèlerinage. Sans nul doute, à l'image des précédents, ce pèlerinage 2018 sera animé, non seulement par son esprit de pénitence, de sacrifice et de supplication, mais également par cet appel à la conversion, à la sainteté, à une plus grande union à Notre Seigneur Jésus-Christ.

Cet après midi, Monsieur l'abbé Bouchacourt ne manquera pas de nous rappeler à son tour combien l'idéal chrétien a sa source dans Notre Seigneur Jésus-Christ. Pendant ces trois jours le monde en fuite devient un monde en marche, l'homme cesse de courir dans tous les sens pour se mettre en pèlerinage, sûr de son but, confiant dans son Dieu.

C'est dans cet état d'esprit que nous sommes tous içi prêts à servir, prêts à nous donner, et surtout prêts à entrainer bien d'autres derrière nous, afin d'inciter ceux qui nous rejoindront à plus de générosité, à plus de gratuité et à plus de don de soi pour le seul rayonnement de Notre Seigneur Jésus-Christ dans nos âmes, dans notre milieu familial, amical, professionnel…

Un signe patent de la future réussite du pèlerinage 2018 est votre mobilisation à plus de 4 mois de la Pentecôte. Je vous félicite tous d'avoir répondu présent à notre appel !

Cette journée initialement limitée aux chefs de région a été volontairement élargie aux différents chefs d'équipe et de cellule pour permettre de tisser plus largement des liens d'amitié et d'ajuster entre nous nos missions respectives pour le bien commun. Je dis bien ajuster car à l'heure où je vous parle le pèlerinage est d'ores et déjà en ordre de marche. En effet l'organigramme de tous les responsables est d'ores et déjà constitué.

Aux fidèles anciens se joindront cette année Dominique D. qui a repris avec professionnalisme tout le site internet et François B. qui va apporter sa touche de communicant Après le départ bien mérité de Benoit V., notre ami Jean-Claude B. a pris avec compétence et sérieux la direction de la colonne enfants.

Par ailleurs, Jean-Marie B. nous apportera son expérience et sa connaissance du pélé dans le cadre de la logistique enfants sachant que Cyprien d'H. prend la charge des sacs afin d'éviter les couacs de l'an dernier. Nous rejoignent également de très proches amis de longue date, Hervé J., nouveau directeur des services généraux qui nous fera profiter de son expérience d'officier supérieur de la légion étrangère et Bernard F.r qui, après avoir été chef de chapitre de Marseille en 1990 alors que j'étais chef de chapitre d'Aix-en-Provence, a accepté d'être mon adjoint et conseiller sur le pèlerinage.

A l'organigramme fixé, les deux bivouacs sont déjà retenus, l'itinéraire fruit du travail des années précédentes est lui aussi arrêté, les haltes et sierras validées, les chronos sont eux aussi quasi établis. Les dossiers administratifs ont déjà été adressés aux 4 préfectures, les 30 demandes d'autorisation municipale ont elles aussi été envoyées, et l'ensemble des gendarmeries sont avisées de notre passage. Oui tout est en ordre de marche Grâce au travail effectué ces dernières années pour améliorer le pèlerinage au service du pèlerin par mon prédécesseur François-Xavier R.ici présent dont j'ai souhaité personnellement la présence.

Dans son domaine, je tenais aussi à la présence de celui qui dans l'ombre chaque année, édite, imprime nos principaux documents et qui supervise le montage et le démontage du velum c'est à dire de l'autel de nos trois messes. Je le salue en votre nom : Charles W..

Oui tout est en ordre de marche. Plus de trains spéciaux, une seule colonne sur un seul itinéraire, des haltes quasi identiques pour les enfants et les adultes. Oui tout est en ordre de marche. Des services logistiques aux transports pèlerins, des services régulation aux services sécurité, des services médicaux aux services propreté, Des services liturgie aux services sonorisation Oui tout est en ordre de marche car la fidélisation des équipes de bénévoles est le fleuron de la réussite de notre organisation.

Que vous soyez tous remerciés pour votre fidélité dans l'exigence et l'oubli de soi pour une oeuvre qui nous dépasse et qui convertit tous les ans dans le silence intime des âmes…

Oui si à 4 mois de la Pentecôte tous les principaux chantiers préparatoires sont bien avancés il n'en demeure pas moins que l'essentiel reste à faire. Mis à part l'imprévu auquel il faudra faire face, l'essentiel et est demeure le recrutement de nouveaux pèlerins. En matière immobilière ce qui compte le plus pour un bien c'est l'emplacement, tout l'emplacement et rien que l'emplacement.

Et bien pour notre pèlerinage ce qui compte le plus, c'est le recrutement, bien sûr de bénévoles, mais surtout de pèlerins. Ce sont les nouveaux pèlerins, rien que de nouveaux pèlerins mais surtout de nouveaux pèlerins.

Oui le coeur de mon intervention se résume à l'énergie que nous devrons déployer pour que notre pèlerinage puisse de nouveau entrainer, s'étoffer et gagner en rayonnement.

Tant de sacrifices consentis par beaucoup d'entre nous ne peuvent rester longtemps sans fruit. J'en reste convaincu, mais pour avancer, et se développer il est nécessaire d'avoir un regard objectif sur les causes de la faible participation des dernières éditions de notre pèlerinage.

Un constat même incomplet mais lucide mérite d'être dressé.

- Citons de mémoire les freins et les obstacles liés à une météo déplorable 2013; le bivouac du Trou Moreau transformé en cuvette type Dièn Bièn Phu; 2014 la grêle à la hauteur de Noisy-le-Roi

- Citons de mémoire les freins et les obstacles dus à la saine mais très vive concurrence des 3 pèlerinages internationaux : 2013 COTIGNAC, 2016 LE PUY et 2017 FATIMA. Sans oublier les multiples pèlerinages régionaux et l'irremplaçable pèlerinage de Lourdes qui connaît chaque année un beau succès d'affluence… A cela, ajoutons l'essor constant du pèlerinage de chrétienté qui attire certains de nos jeunes…

Or, dans le même temps, nos familles s'essoufflent, vidées de leur énergie par nos écoles et confrontées à des difficultés matérielles.

A ce tableau on peut rajouter une moins bonne visibilité de notre combat. Par rapport aux années 90, l'environnement est plus ambigu. La libéralisation de la Sainte Messe et l'obtention des sacrements traditionnels pour tous ont, au vu du commun des fidèles, amoindri notre spécificité.

On ajoute à ce cocktail, une suffisance pharisaïque plombant nos rangs, des querelles intestines et byzantines d'un autre âge répandues sur internet et l'apparition récente d'une perte grandissante mais très alarmante du sens de l'Eglise et de l'autorité… Tout semble en apparence réuni pour décourager les plus valeureux d'entre nous et pour nous laisser gagner par la lassitude Mais malgré tous ces obstacles nous devons réagir, Chacun à sa place.

Chacun à notre place. Personne ne doit manquer à l'appel. Chacun d'entre nous doit être conscient qu'il est le vecteur du dynamisme ou pas et de l'enthousiasme ou pas des fidèles et des futurs pèlerins. Nous devons tous nous resserrer autour de nos prieurés en incitant nos amis tradi à être plus apostoliques, à voir dans le prochain non pas toujours un danger ou un ennemi mais avant tout une âme à convertir, à ramener à Notre Seigneur Jésus-Christ.

A l'image de l'essor des Milices de Marie et du développement des conférences type saint Vincent de Paul, c'est de notre vie intérieure que doit jaillir la bonté, la patience et l'humilité qui seuls attirent d'autres âmes Le trésor légué et préservé par Mgr Lefebvre doit nous inviter à être plus généreux. Son rayonnement apostolique pendant plus de 60 ans doit être un modèle pour chacun d'entre nous. Loin de nous décourager, loin de nous enfermer dans nos donjons, l'heure est venue de nous transformer en véritable missionnaire du pèlerinage autour de nos prêtres et de nos chefs de chapitre.

C'est auréolé de nos 30 années de combat et c'est couronné de succès majeurs pour le salut des âmes que nous avons la lourde charge de TEMOIGNER dans cet environnement hostile.

Comme déjà évoqué l'an dernier, un frémissement se généralise dans nos chapelles avec l'apparition de nouveaux fidèles qui découvrent les richesses de la doctrine catholique et la liturgie traditionnelle.

Je vous encourage chefs de région à bien choisir les représentants pélé dans nos chapelles car c'est de leur rayonnement que naîtra ou non un chapitre. Je sais qu'en amont Monsieur l'abbé Duverger a relancé l'ensemble des Prieurs pour qu'à l'unisson nous puissions relancer notre pélé, cette si belle machine à convertir.

Je vous invite également dans les trois derniers mois à proposer dans les bulletins paroissiaux des encarts rappelant les dates du pèlerinage avec à l'appui articles, photos et anecdotes… Sachez que nous allons à l'avenir développer davantage notre présence sur les réseaux sociaux tels Facebook , Twitter et autres

Oui l'heure est historique il est temps de sortir de nos citadelles. Nous sommes porteur d'une immense espérance celle de l'Evangile. C'est fier en notre de Foi de toujours et conscient d'être de simple instrument de la Providence que nous devons rayonner autour de nous. Il est urgent de se bouger, Notre Seigneur Jésus-Christ est délaissé par un grand nombre. Comme dans l'évangile, Notre Seigneur Jésus-Christ se tourne vers nous, nouveaux apôtres du XXI° siècle. Il nous repose la même question qu'il y a 2000 ans : « Est-ce que vous aussi vous voulez partir ? » Rappelons-nous alors les mots de Saint Pierre, et faisons-les nôtres : « Maître, à qui irions-nous ? Vous avez les paroles de la vie éternelle.»

La fidélité des apôtres a été féconde. De cette fidélité est née l'Eglise, sur laquelle s'appuie notre espérance. Alors que les pseudo-maîtres sont légion autour de nous : argent, pouvoir et plaisir font miroiter leurs dangereux attraits, mais ceux qui s'en nourrissent ne respirent guère le bonheur et la joie … La sérénité s'éloigne plus que jamais de notre monde moderne, pourtant chantre inconditionnel de paix et d'amour.

Voyons plutôt le visage de nos saints. Fouillons dans notre mémoire et replongeons notre regard dans les yeux d'un Bienheureux Charles de Foucauld ou dans le sourire d'une Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus. Nous avons là une représentation bien vivante du bonheur profond qui illuminait le visage des saints. Tous, ils se sont distingués du monde en ce qu'ils ont été les fidèles sujets de Notre Seigneur Jésus- Christ.

A leur exemple, faisons de ce pèlerinage la rencontre de nos âmes avec Notre Seigneur Jésus- Christ, en présence du plus grand nombre de pèlerins possible bien entendu et que la charité qui doit nous inonder nous fasse davantage serviteur. Merci de votre attention.

Bruno Boissonnet, Directeur de coordination du pèlerinage de Pentecôte

Sources : Pèlerinage de Tradition / La Porte Latine du 17 février 2018

 

Pour plus de renseignements

Pèlerinages de Tradition
20, rue Gerbert
75015 Paris

France

01 55 43 15 60
09 81 70 40 51

 Site de Pèlerinages de tradition
 Adresse mail de Pèlerinages de tradition



 

  Recevez par email nos mises à jour


Messes dans l'Océan Indien Oct.-Nov.
La Réunion
L'Île Maurice


Le mois du rosaire
Prier le rosaire avec les saints et les peintres gothiques italiens,
abbé P. Toulza


Catéchisme n° 104
Le 8ème commandement


Nouvelles parutions
Saint-Nicolas - Le Chardonnet - Lumières dans la tempête, abbé Pierpaolo Petrucci
Unieux - Le Pelican Les catholiques de plus en plus perplexes,
abbé Pierre Barrère

Marseille - L'Acampado n° 141 - Deux encycliques à lire et à relire pour la conduite des chefs, abbé X. Beauvais
Lettre de "Missions" d'oct. 2018 : Russie, Liban, Chine, Sri Lanka
Apôtres aux Antilles n° 02 - « Sacerdos alter Christus » : le prêtre est un autre Christ, par l'abbé Michel Frament
Le Sainte-Anne n° 306 d'oct. - Paul VI et Vatican II, abbés Legrand et Gaudray
Le Petit Eudiste n° 208 d'octobre 2018 : Apologie de la Messe en semaine, abbé Philippe Nansenet
Couronne de Marie n° 68 - Tempête dans sa propre congrégation, par l'abbé Thouvenot

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Mercredi 17 octobre 2018
08:16 18:56

  Suivez notre fil RSS