Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Travailler avec ardeur à la restauration du règne du Christ Roi, abbé C. Bouchacourt

Accès aux documents officiels du district de France
Accès aux éditoriaux recensés sur La Porte Latine
Vatican II - Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...

Editorial du Supérieur de District

Travailler avec ardeur à la restauration du règne du Christ Roi,
abbé C. Bouchacourt - Lettre aux amis et bienfaiteurs n° 83 de novembre 2014

Accès à l'éditorial de Mgr Fellay dans la LAB n° 83

« Que votre règne arrive, que votre nom soit sanctifié, que votre volonté soit faite sur la terre comme au Ciel ».

Ces demandes, chers Amis et bienfaiteurs, nous les prononçons chaque jour, elles sont un programme de vie, elles constituent la feuille de route que l’Eglise a reçue de son divin fondateur Notre-Seigneur Jésus-Christ : établir le règne du Christ Roi dans les âmes, dans les familles et dans la société tout entière. Pour y être fidèles, les martyrs ont versé leur sang et les saints ont tout donné. Ce règne s’est étendu peu à peu pour créer une civilisation : la chrétienté qui est la réalisation visible de l’Evangile édifiée à l’ombre de la Croix.

Cependant, depuis la chute originelle, deux étendards s’affrontent : celui de Dieu et celui de Satan. Ces deux camps sont irréductibles et irréconciliables car tout les sépare : leurs principes, les moyens qu’ils emploient et la fin qu’ils veulent atteindre. L’étendard du Christ Roi veut conduire les âmes au ciel dans la dépendance de Dieu, à l’ombre de la Croix, tandis que celui du prince de ce monde, Satan, veut détourner l’homme de sa fin surnaturelle par l’apologie de l’indépendance et l’exaltation des plaisirs. Cette lutte a atteint son paroxysme, le Vendredi Saint, le jour de la Passion et de la mort de notre Rédempteur, et durera jusqu’à la fin des temps.

Tout au long de l’histoire de l’Eglise, les Papes n’ont cessé de mettre en garde  les chrétiens contre l’esprit du monde, et les ont encouragés à travailler avec foi, espérance et charité à l’extension du règne du Christ Roi, notre Créateur et Sauveur qui nous a rachetés au prix de son sang. Mais voici que depuis le dernier Concile, un nouvel esprit s’est introduit dans l’Eglise, voulant réconcilier l’irréconciliable, à savoir l’Eglise avec le monde au moyen d’un aggiornamento. Une véritable révolution intérieure s’est opérée, bouleversant l’Eglise de fond en comble, menaçant, si cela était possible, son existence même. Tout ce que l’Eglise a de plus sacré a été changé : la sainte Messe, le rituel des sacrements, la Bible, le catéchisme, le droit canonique, les concordats avec les Etats, tout, absolument tout pour adapter l’Eglise au monde.

Le printemps annoncé s’est transformé en un hiver glacial. Les séminaires se sont vidés, les églises ont été désertées, la pratique religieuse s’est effondrée et les Etats catholiques ont disparu… Hier, on construisait des églises. Aujourd’hui, on les détruit !

Seuls, deux évêques se sont dressés pour dénoncer ce danger mortel : Monseigneur de Castro Mayer et Monseigneur Lefebvre, notre fondateur. C’est en effet pour sauver la messe, pour sauver le sacerdoce, pour sauver le règne du Christ Roi que la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X a été fondée. Reconnue par l’Eglise lors de sa fondation, elle a été ensuite persécutée, calomniée avec son fondateur avec une violence inouïe. Sa seule faute : vouloir rester fidèle à la sainte Tradition ! Avec les congrégations religieuses amies, elle s’efforce de vivre de ce patrimoine reçu, de le défendre, de le transmettre dans son intégrité malgré les fortes oppositions des autorités religieuses. Quel mystère !

Avec douleur, nous voyons la chrétienté se déliter, parce que les hommes d’Eglise jusqu’aux plus hauts sommets doutent de la possibilité de restaurer cette royauté du Christ ou pire, n’y croient même plus. Quelle responsabilité devant Dieu ! Comment expliquer que le pape François, lors de son récent discours au parlement européen n’ait pas prononcé une seule fois le nom de Notre-Seigneur Jésus-Christ alors que nous savons qu’aucune restauration n’est possible sans le Christ.

Nous ne voulons pas et nous ne pouvons pas nous résigner à un tel désastre ! Nous croyons qu’il est possible que le Christ, Dieu incarné, retrouve son trône et nous voulons y travailler de toutes nos forces, faisant nôtres ces paroles que notre patron saint Pie X écrivait dans sa première encyclique :

« tout restaurer dans le Christ et ramener les hommes à l’obéissance divine sont une seule et même chose. Et c’est pourquoi le but vers lequel doivent converger tous nos efforts, c’est de ramener le genre humain à l’empire du Christ.»(1)

La Messe traditionnelle a établi la Chrétienté, elle en est le fruit visible. Grâce à elle,  les âmes ont été façonnées, les sociétés transformées. Elle a engendré des saints. Elle est notre étendard et notre force, elle est le moyen privilégié pour étendre la royauté du Christ.

Dans cette tempête, les prêtres de la Fraternité Saint Pie-X veulent travailler avec ardeur à la restauration du règne du Christ Roi dans la fidélité à la sainte Tradition. Pour cette raison, notre Supérieur Général, lors du dernier pèlerinage à Lourdes, lui a consacré ses membres et ses œuvres.

C’est grâce à votre charité, à votre générosité, chers Amis et bienfaiteurs, que le District de France œuvre à cette noble tâche de restauration par ses 160 prêtres au travers de ses 37 prieurés, ses 9 écoles secondaires et 32 écoles primaires. 160 prêtres, 28 religieux frères et une centaine  de religieuses se sont consacrés à Dieu pour le donner aux âmes et les conduire à lui.

La tâche est certes difficile tellement les oppositions sont fortes, mais elle est  enthousiasmante car nous constatons chaque jour la justesse des paroles de saint Paul : «  là où le péché abonde, la grâce surabonde »(2).

Malgré toutes les difficultés rencontrées, les épreuves traversées, la Tradition ne cesse de se fortifier et de s’étendre.

Quelle magnifique espérance représentent nos 2 125 élèves répartis dans nos écoles primaires, secondaires et notre université, pour l’avenir de la sainte Eglise et celui de notre patrie. Plus que jamais, nous avons besoin du soutien de vos prières et de votre générosité. Votre charité nous aidera à faire briller le phare de la Tradition catholique qui seule ramènera la paix dans l’Eglise et la société.

Chers Amis et bienfaiteurs, restons fermes dans la foi, que l’espérance habite nos âmes et que la charité fasse de nous des missionnaires ardents au service notre divin Roi. Je ne veux pas terminer cette lettre sans remercier Monsieur l’abbé de Cacqueray qui, pendant 12 ans, avec ardeur et abnégation, a travaillé au rayonnement et à la défense de la Tradition dans notre district.

Qu’il sache qu’il peut compter sur nos prières alors qu’il vient de franchir les portes du couvent de nos chers capucins, comme nous sommes convaincus qu’il continuera à prier pour nous.

Que Celle qui a promis à Fatima qu’à la fin son « Cœur triomphera », la Très Sainte Vierge, notre Reine et notre Mère, nous donne force et courage pour travailler sans relâche à hisser haut l’étendard de son divin Fils notre Roi et notre Maître.

Soyez assurés de toutes nos prières et de notre gratitude.

Que l’Enfant-Jésus de la crèche vous comble de grâces tout au long de cette nouvelle année, qu’il récompense au centuple votre charité et vous bénisse !

Grâce à votre générosité nous avons pu réaliser ce qui suit :

- L’église Saint-Joseph de l’école Saint-Joseph-des-Carmes presque achevée.
- La chapelle de l’école Saint Michel de Châteauroux,  à la Martinerie, quasiment terminée, y compris son aménagement intérieur. Elle possède désormais un clocher.
- La chapelle de Saint-Baldoph, près de Chambéry, récemment bénite.
- Les vitraux de notre église Sainte-Thérèse à Compiègne.
- Le prieuré de Lyon a enfin trouvé un local pour y aménager une vaste chapelle.
- Les prêtres et les Sœurs nouvellement installées du prieuré des Fournils bénéficient de beaux bâtiments et d’une belle chapelle.
- La chapelle dans la cité du Sacré-Cœur à Paray aménagée avec goût et également récemment bénite.

Mais il faut encore :

- Réparer la toiture de notre belle chapelle de la Consolation, à Paris, qui prend l’eau.
- Réparer la toiture de la chapelle du prieuré d’Unieux et faire de nombreux aménagements dans la maison des Sœurs.
- Restaurer la toiture et la façade de la collégiale de Thouars.
- Mener à leur fin les travaux de notre nouvelle chapelle d’Amiens.
- Et réaliser encore, grâce à votre générosité, beaucoup d’autres projets dont nous vous informerons lors de notre prochaine Lettre… 

Abbé Christian Bouchacourt, Supérieur du District de France

Extrait de la LAB n° 83 denovembre 2014

 

 

Notes

(1) Saint Pie X, lettre encyclique E Supremi Apostolatus du 4 octobre 1903.
(2) Epitre aux Romains, 5 20

 

 

Aider la Fraternité à poursuivre son combat de restauration de la Tradition :

1 - Par un don en  ligne
2 - Par un don par voie postale     

  

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Nouvelles parutions
Le Petit Eudiste
Un Conservateur en
liturgie, abbé Nansenet

Apostol nº 108
Profession de foi,
Mgr T. de Mallerais

N-D d'Aquitaine
Celui qui mange
ce pain demeure en
moi et moi en lui,
abbé Amaury Graff

La Ste-Ampoule
La vérité est une,
et l'erreur multiple,
Abbé Jaquemet

Ecole St-Michel
Garicoïts - Les
événements d'un été
"chaud", abbé Aldalur

Tiers-O. St-Pie X
Mysterium Fidei
Pèlerinage à Fatima
abbé Fr. Fernandez


Catéchisme n° 65
Les rapports entre
l'Eglise et l'Etat


Les camps d'été 2017
de la Tradition

Pour les garçons

de 8 à 14 ans,
du 2 au 8 juillet : Vox cantorum à La Peyratte

de 8 à 11 ans,
du 10 au 26 juillet
Camp Saint-Pie X
dans les Vosges

de 13 à 17 ans,
du 10 au 24 juillet
Moulins-Vichy

de 12 à 14 ans,
du 10 au 26 juillet
Camp Saint-Pie X
dans les Vosges

de 8 à 13 ans,
du 17 au 31 juillet
à Kernabat

de 14 à 17 ans,
du 17 au 31 juillet
en Armorique

du 30 juillet au 18 août à St-Bonnet
Le Château (42)

de 13 à 17 ans
du 10 au 24 août
au Portugal

de 14 à 17 ans,
du 5 au 21 août
Camp itinérant
à vélo Raid
Saint Christophe


Pour les filles
de 7 à 16 ans
du 6 au 15 juillet
en Bretagne

du 10 au 29 juillet
à St-Bonnet
Le Château (42)

de 15 à 18ans
du 12 au 22 juillet
à Will, en Suisse

de 7 à 16 ans
du 18 au 27 juillet
en Bretagne

A partir de 18 ans
du 7 au 11 août
stage de couture
à Ruffec (36)


Centenaire apparitions
19-20 août 2017 :
pèlerinage de la
Tradition à Fatima

Circuit de la Vierge
Pèlerine en France

Place de bus pour le retour du pèlerinage


Croisade du Rosaire
15 août 2016
au 22 août 2017

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 300 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Vendredi 24 mars 2017
06:47 19:09

  Suivez notre fil RSS