Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Les motifs de notre joie sont à la fois réels et mesurés - Abbé J-L Radier - Février 2009

Accès aux éditoriaux archivés
Accès au dossier complet sur le retrait des excommunications
Vatican II - Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...

Les motifs de notre joie sont à la fois réels et mesurés

Abbé Jean-Luc Radier - Février 2009

Les nouvelle de l'annulation des excommunications des quatre évêques de la Fraternité Saint Pie X nous réjouit tous. A l'issue de la Grand Messe à l'église Saint-Pie X, le jour de la parution de ce numéro, dimanche 1er février, un magnificat sera chanté pour remercier la Très Sainte Vierge de cette réponse si manifeste aux chapelets (plus d'un million sept cent mille!) récités à cette intention.

Vous trouverez dans ce numéro de L'ACAMPADO le texte du décret traduit en Français par DICI, le communiqué de Monseigneur Bernard FELLAY, Supérieur Général de la Fraternité, et surtout, la lettre que Monseigneur FELLAY adresse à tous les fidèles de nos prieurés, églises, chapelles,... à cette occasion.

N'en déplaise aux grincheux de toutes sortes : les motifs de notre joie sont à la fois réels et mesurés.

Ils sont réels, parce que nous pouvons constater indubitablement que le Saint Père a répondu à la demande que Monseigneur FELLAY lui a exprimée le 16 janvier 2001, et dont le monde catholique a eu largement le temps de connaître les deux éléments essentiels: les « préalables », nécessaires pour que s'engagent des échanges entre ROME et la FRATERNITÉ, de sorte que le but de ces échanges soit bien la résolution de la crise qui secoue l'Église depuis Vatican II, et pas seulement la résolution de l'apparente irrégularité de la FRATERNITÉ depuis 1975, qui n'est qu'une conséquence de cette crise.

Ils sont mesurés, parce qu'il ne s'agit que de préalables, et que la partie la plus importante, les questions doctrinales qui fondent toute notre attitude, ne peut seulement que commencer, et que seul leur aboutissement heureux pourra nous réjouir définitivement, au regard de la crise de l'Église.

Les grincheux perçoivent eux mêmes ces deux caractères de notre joie. Les uns parce que depuis longtemps, ils se sont opposés à toutes relations avec ROME: prêtres ou fidèles, ils affirment d'une manière absolue que l' « Église est éclipsée » (littéralement cette expression même laisse entendre que l'Église n'est plus visible), que les autorités en place sont des imposteurs, et que toute discussion est nécessairement une trahison. Depuis bientôt trente ans, leurs prophéties de malheur ne se sont jamais vérifiées, et l'événement actuel, bien qu'ils en chercheront une explication négative, est un élément de plus en leur défaveur.

Les autres, grincheux de l' « Église conciliaire », qui voient de plus en plus clairement le pape redonner une place d'honneur à la TRADITION, bien faible pour le moment, nous attendent clairement sur le terrain des discussions doctrinales: le sacrosaint « esprit du concile » va devoir accepter d'être discuté, quel malheur pour eux ! Ils ont raison de dire que « la mise au point d'un éventuel statut juridique de la FSSPX ne résoudra pas la question de fond », et ils sont aussi fondés à dire que « sur l'ouverture oecuménique et la liberté religieuse(...) le pape(...) n'entend pas cette fois céder d'un pouce » (1). Mais ils ne sont plus si sûrs de ce dernier point, car la discussion qu'ils ont toujours refusée, retranchés derrière un dogmatisme absolu, est mentionnée clairement dans le décret du 21 janvier: « n'épargner aucun effort pour approfondir dans les nécessaires colloques avec les autorités du Saint-Siège les questions encore ouvertes ». Petit à petit, les derniers événements ont fait perdre de leur superbe au N.O.M. du pape Paul VI, et aux nouveaux dogmes de Vatican II: c'est la réalité qui parle, et ils la craignent.

Ils ont raison de craindre, car nous ne laisserons pas l'avenir de l'Église dépendre seulement des démarches prudentes du pape et des supérieurs de la FRATERNITE.

Nous garderons et utiliserons d'autant plus nos chapelets, comme NOTRE-DAME nous y a clairement encouragés. A la fin, son Coeur Immaculé triomphera, pour le plus grand bien de l'Église: c'est notre espérance.

Abbé Jean-Luc Radier †

Extrait de l' Acampado N° 35 de février 2009

 

(1) LE PELERIN-INFO - 22 janvier 2009

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Nouvelles parutions
Lettre des Soeurs de la FSPX - L' Abbaye de St-Cyran : aidez-nous à restaurer ce lieu "canonisé".
Apostol nº 111
Magnificat !, abbé
D. Rousseau

Lettre à nos frères prêtres n° 74 - La Fraternité Saint-Pie X cette inconnue
Le Petit Eudiste
Pour sortir de la confusion, quelques considérations sur l'Église, abbé Nansenet

Fideliter n° 237
L'illégitime
messe de Paul VI

Petit Echo de N-D
Le saint Sacrifice de
la Messe – Padre Pio

Le Sainte-Anne
Pour une entente doctrinale ?, abbé Thierry Legrand

Le Chardonnet
Possession conciliaire,
abbé Denis Puga


Vierge Pèlerine
24 juin au 1er juillet : Colmar, Mulhouse, Rougemont-le-Château et Cravanche
Le circuit dans le
District de France


Catéchisme n° 71
La vie eternelle
(3ème partie)


Les camps d'été 2017
de la Tradition

Pour les garçons

de 8 à 14 ans,
du 2 au 8 juillet : Vox cantorum à La Peyratte

de 8 à 11 ans,
du 10 au 26 juillet
Camp Saint-Pie X
dans les Vosges

de 13 à 17 ans,
du 10 au 24 juillet
Moulins-Vichy

de 12 à 14 ans,
du 10 au 26 juillet
Camp Saint-Pie X
dans les Vosges

de 8 à 13 ans,
du 17 au 31 juillet
à Kernabat

du 30 juillet au 18 août à St-Bonnet
Le Château (42)

de 8 à 13 ans
du 1er au 17 août
à Unieux (42)

de 13 à 17 ans
du 10 au 24 août
au Portugal

de 14 à 17 ans,
du 5 au 21 août
Camp itinérant
à vélo Raid
Saint Christophe


Pour les filles
de 7 à 16 ans
du 6 au 15 juillet
en Bretagne

du 10 au 29 juillet
à St-Bonnet
Le Château (42)

de 15 à 18ans
du 12 au 22 juillet
à Will, en Suisse

de 7 à 16 ans
du 18 au 27 juillet
en Bretagne

A partir de 18 ans
du 7 au 11 août
stage de couture
à Ruffec (36)

A partir de 18 ans
du 4 au 8 septembre
stage de couture
à Ruffec (36)


Croisade du Rosaire
15 août 2016
au 22 août 2017

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 300 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Dimanche 25 juin 2017
05:50 21:57

  Suivez notre fil RSS