Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Abbé Grégoire Celier - La messe jamais interdite - Juillet 2007

Accès aux aberrations liturgiques dues à Vatican II
Accès aux archives sur l'apologètique
Accès aux documents sur la disputatio sur La Porte Latine
Accès aux compromissions des hommes d'Eglise avec les ennemis du Christ
Accès à Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...

Abbé Grégoire Celier - La messe jamais interdite
Juillet 2007

 

Le 7 juillet 2007, par un acte vraiment personnel, « de son propre mouvement », le pape Benoît XVI a publié le Motu proprio Summorum pontificum cura. Après « de longues réflexions, de multiples consultations et de la prière », il a ainsi commencé à mettre en oeuvre son projet pour la liturgie, envisagé largement avant son élection, et ce malgré « une dure opposition ».

C'est une très bonne nouvelle pour l'Église. Qu'après trentehuit ans d'apartheid, le rite immémorial de l'Église soit au moins partiellement réhabilité ne peut que réjouir le coeur de tous les catholiques. Car la situation antérieure, cette prétendue interdiction de la messe traditionnelle, constituait dans l'Église une injustice très grave et un scandale sans nom.

Mgr Bernard Fellay, Supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X, « exprimant au Souverain Pontife sa vive gratitude pour ce grand bienfait spirituel » et demandant que soit chanté dans tous les lieux de culte de la Fraternité Saint-Pie X un Te Deum « pour rendre grâce à Dieu de cet événement tant attendu et enfin réalisé », n'a certainement pas minimisé la portée de ce grand acte.

Ce Motu proprio représente également un puissant encouragement pour tous les défenseurs de la messe traditionnelle, de quelque orientation qu'ils soient. Persécutés, interdits, parqués, traités en quantité négligeable, oubliés, méprisés ou moqués (selon les cas), ils trouvent dans ce texte une arme efficace pour faire progresser leurs légitimes demandes et obliger des clercs récalcitrants à reconnaître leurs droits de catholiques.

C'est enfin une réhabilitation pour tous ces prêtres et fidèles qui, dès le premier jour, affirmèrent, en dépit des persécutions de toutes sortes, que ce rite n'était pas interdit et ne pouvait pas l'être. Au premier rang de ceux-ci se place Mgr Marcel Lefebvre, dont il nous paraît digne et juste d'honorer en cette occasion la sainte mémoire.

Le coeur de cette bonne nouvelle, en effet, est la question de la liberté de la messe traditionnelle. Le pape reconnaît, de façon officielle et définitive, que la messe traditionnelle n'est pas interdite, qu'elle n'a jamais été interdite, qu'elle n'a pu, ne peut et ne pourra jamais être interdite. Benoît XVI en parle même à deux reprises, disant d'abord que « le missel romain promulgué par le bienheureux Jean XXIII en 1962 n'a jamais été abrogé », puis insistant sur le fait que « ce missel n'a jamais été juridiquement abrogé et, par conséquent, il est toujours resté autorisé ».

Or, cette affirmation solennelle est le renversement spectaculaire de trente-huit années de persécution, de pression, de contre-vérités tendant à faire croire que la messe traditionnelle était abolie. Cette propagande mensongère battait son plein encore récemment, par exemple le 13 juillet 1999, lorsque le cardinal Medina, dans une lettre officielle au titre de préfet de la Congrégation du Culte, prétendait que le nouveau missel était « l'unique forme en vigueur de la célébration du saint sacrifice selon le rite romain, en vertu du droit général liturgique ».

Pour la Fraternité Saint-Pie X, qui a proposé aux autorités romaines un chemin de sortie de crise, ce Motu proprio, s'il n'est pas totalement le premier « préalable », y ressemble toutefois assez fort, comme l'a suggéré discrètement Mgr Fellay.

Il reste, pour progresser dans cette sortie de crise, à envisager le deuxième « préalable », c'est-à-dire l'abolition de la prétendue excommunication des évêques auxiliaires de la Fraternité, puis à entamer les discussions doctrinales. Mais, incontestablement, ce Motu proprio crée dans l'Église un climat plus favorable à la tradition, et c'est un élément important dans les rapports entre la Fraternité Saint-Pie X et Rome.

Abbé Grégoire Celier

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Catéchisme n° 79
La loi naturelle


Bulletins et revues
Lettre de l'ADEC
n° 31 - Toutes les nouvelles des écoles
de la Tradition

Le Flamboyant n° 38 d'octobre 2017 - Prier avec le Rosaire, Père Bochkoltz+
Montgardin - Le Petit Echo de N-D n° 45 d'octobre 2017 - Les leçons de Jacinthe
T.O. de saint Pie X - Mysterium Fidei n° 89 - Fatima et le devoir d'état, abbé Fernandez
Le guide de la vie paroissiale de Brest et Morlaix, abbé Gaud
Marie Reine des Coeurs nº 148 - Le 16 octobre 1917, le Père Kolbe fondait la M.I., abbé Castelain
La Lettre aux Amis et Bienfaiteurs n° 02 de l'école St-Dominique Savio de Martinique
Vers les sommets d'octobre - Ton mot d'ordre : Apostolat, abbé Gérard
La Malle aux Mille Trésors n° 59 de septembre-octobre
Foyers Ardents : Merci à nos maris,
par M. du Tertre;
le quinze août, par
le Père Joseph


Messe et retraite
Océan Indien
en octobre 2017

11 au 16 oct. messe à Madagascar
16 au 26 oct. messe à La Réunion
17 au 21 octobre, retraite spirituelle
à La Réunion

27 octobre au 3 novembre messes
à l'Île Maurice


A commander
Le rosaire avec Mgr Marcel Lefebvre, par M. l'abbé Troadec

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Lundi 23 octobre 2017
08:25 18:45

  Suivez notre fil RSS