logos-lpl-separator-blc

Chronique n° 5 du pèlerinage 2006 de Saint-Jacques de Compostelle

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Le Christ de Furelos qui tend la main aux hommes…D’autres y voient le pont entre humanité et divinité.

Reportage de la quatrième et dernière semaine du pèlerinage

Le pèlerinage est arrivé à Saint-Jacques en l’église San Martin le samedi 29 juillet : Grand-messe chantée vers 13 h, puis deux messes basses le soir sur le tombeau de Saint Jacques.

La « Cruz de Ferro » : chacun y dépose un caillou de chez soi représentant ses péchés….
Le groupe à Hospital de Orbigo
Le miracle de l’hostie à Cebreiro
Cebreiro après la messe

Trois messes aussi le dimanche : – à 7 h sur le tombeau de Saint Jacques, – à 7 h 45 dans une chapelle latérale, – à 9 h à San Miguel.

Les deux premières messes ont permis à la moitié des pèlerins de prendre le train de 9 h : le seul de la journée. Les autres pèlerins sont repartis par avion ou voiture, certains d’entre eux ont même poussé jusqu’à Pàdron qui est le lieu de débarquement de l’esquif de Saint Jacques. »

Cebreiro : on fête les anniversaires de juillet
Couvent et abbatiale de Samos
Messe dans l’abbatiale de Samos
Photos sur l’escalier de l’abbatiale de Samos

Dernier reportage du pèlerinage 2006