logos-lpl-separator-blc

Lundi 1er juin 2009 – La halte à Boulogne, Porte de l’Hippodrome

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

La halte à Boulogne – Porte de l’Hippodrome

À l’approche de la capitale, les observateurs changent. Ce ne sont plus les moineaux beaucerons qui nous regardent ni les chênes centenaires de la forêt de Rambouillet, mais les habitants de la capitale.

Les fenêtres s’entrouvrent, les franciliens penchent la tête à leur balcon. Les plus jeunes des pèlerins ont bien conscience de se montrer exemplaires. Leur foi et leur joie ne peuvent laisser indifférents les cœurs.

Alors qu’ils franchissent le kilomètre cent, les pèlerins pénètrent dans Paris pour déjeuner sur les pelouses du Bois de Boulogne. Des cars entiers d’amis venus de province les ont rejoints lors de cette halte.

Ce sont maintenant près de 10 000 pèlerins qui sont rassemblés pour “entrer dans Paris” qui va résonner des chants en l’honneur du Christ-Roi et de la Vierge Marie.

Certains se font “coucouner” par les religieuses car leurs petits pieds ont beaucoup souffert. D’autres ont encore le courage de repartir en courant sous le flash des photographes qui n’en reviennent pas ! A l’évidence cette jeunesse “hors norme” les “interpelle” quelque part…

Jeunes, catholiques et heureux, de tous pays et de tous continents : voilà qui ne colle guère à l’image véhiculée par les adversaires de l’Eglise.

Suite du reportage : l’arrivée dans Paris