logos-lpl-separator-blc

Le Synode sur la famille – La révolution du pape François, par François-Xavier Peron

Note de la rédaction de La Porte Latine :
il est bien entendu que les commentaires repris dans la presse extérieure à la FSSPX
ne sont en aucun cas une quelconque adhésion à ce qui y est écrit par ailleurs.

Depuis le début de son pontificat, le pape François semble porter une attention toute particulière à la famille. Elu pape le 13 mars 2013, il a convoqué en seulement deux années un consistoire puis un synode réparti sur deux ans.

La doctrine de l’Eglise sur le mariage est montrée du doigt par de nombreux évêques et cardinaux qui la dénoncent comme désuète. De nombreuses voix s’élèvent pour demander – à l’instar du concile Vatican II en son temps – une mise à jour de cette doctrine. Ils souhaitent que l’Eglise use d’une pastorale de miséricorde en lieu et place de ce qu’ils qualifient comme l’usage de la répression et de l’exclusion.

Nombreux sont ceux qui réclament l’accès à la communion pour les « divorcés remariés », qui estiment que le mot de péché ne doit plus être employé, que l’Eglise se doit de porter un regard bienveillant sur l’homosexualité, etc…

Au milieu de cette confusion et de ce scandale, le pape François semble orchestrer cette révolution s’attirant les foudres des cardinaux les plus conservateurs, y compris du préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, le cardinal Gerhard Ludwig Müller, pourtant peu suspect de conservatisme !

Cet ouvrage permettra au lecteur d’avoir une approche globale de ce synode, le replaçant dans son contexte, en rapportant les faits et les textes, tout en rappelant de façon simple et accessible le Magistère de l’Eglise sur ces sujets.

Préface du Père Gardien du Couvent Saint-François de Morgon (Fr. Antoine de Fleurance O.F.M Cap.)

Après la lecture de cet ouvrage je ne peux que féliciter et remercier ceux qui ont œuvré généreusement et avec persévérance à sa rédaction. Qu’ils soient bénis de Dieu pour la défense valeureuse de Ses droits et de Son honneur.

Dans ces lignes nous trouvons :

– une fidélité exacte et précieuse aux enseignements de Notre Seigneur Jésus Christ et à l’authentique Tradition de l’Eglise,
– un exposé objectif et paisible des faits et déclarations qui ont eu lieu durant la première partie du Synode ou qui l’ont entourée,
– enfin une prévision clairvoyante de la suite des événements.

Cet ouvrage permet de constater, une fois de plus, l’état dramatique dans lequel se trouve l’Eglise conciliaire. L’esprit de Vatican II est totalement dans ce synode. Les prélats actuels ne suivent plus Notre Seigneur Jésus Christ ! Ils sont toujours davantage à la remorque du monde, ils vont encore terriblement avilir notre Mère la Sainte Eglise, Mère et Maîtresse de vérité, Epouse Immaculée de Notre Seigneur Jésus Christ.

Que nombreux soient ceux qui auront le courage d’élever leur voix avec autorité pour dénoncer cette dénaturation profonde et intense de la Belle Morale Catholique. Ils seront peut-être comme les prophètes de l’Ancien Testament prêchant dans le désert, constatant avec effroi comme le prophète Isaïe que leurs « Contemporains boivent l’Iniquité avec l’eau !… ». Ils auront toutefois la consolation d’avoir réalisé leur vrai devoir devant Dieu !

Ce qui est le plus terrible et le plus pitoyable au milieu de tout cela c’est que le sens du péché – et ses conséquences – disparaissent de plus en plus ce qui entraîne par le fait même des notions fausses sur la charité, la bonté et la Miséricorde de Dieu et même en définitive l’inutilité de la Rédemption par notre Sauveur.

Que la Sainte Famille, dont notre Sauveur trois fois Saint est issu, intercède auprès de la sainte Trinité afin que soient promues à nouveau dans l’Eglise les vraies valeurs catholiques de la famille pour que refleurisse aux quatre coins du monde la Sainteté chrétienne et qu’enfin soit définitivement renouvelée la face de la Terre comme nous le récitons dans le « Veni Sancte Spiritus » !

Fr. Antoine de Fleurance O.F.M Cap.

Père Gardien du Couvent Saint-François de Morgon

Sources : MPI du 14 septembre 2015

Derniers articles parus

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
fraternité sainte pie X

Articles en relation

Dimanche 24 octobre