logos-lpl-separator-blc

8 décembre 2011 : procession de réparation des attaques contre le Christ

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

La paroisse de Saint-Nicolas du Chardonnet avait fait les choses en grand pour cette occasion

Très grosse affluence pour cette procession de réparation en ce magnifique jour de la fête de l’Immaculée Conception.

Outre les fidèles, venus en masse, la grande presse avait le déplacement pour ce qu’il est convenu maintenant d’appeler l’automne catholique.

L’abbé de Cacqueray, dans son sermon, a rendu hommage aux quelques rares évêques de France qui ont eu le courage de briser l’omerta épiscopale menée par le cardinal Vingt-Trois qui a déclaré lors de la veillée de prières qu’il a organisée à l’abri des murs de Notre-Dame de Paris :

“”Ce spectacle n’est pas du même ordre que l’œuvre « Piss Christ » ou la pièce « Sur le concept du visage du fils de Dieu », de Romeo Castellucci. Elles prêtaient à interprétation, mais n’étaient pas à mon sens délibérément offensantes. Nous ne sommes pas venus manifester ni protester, mais avec un cœur débordant d’amour pour le Christ.”

Car pour Monsieur le cardinal il semble que l’on ne puisse protester par amour du Christ…