L’évêque du Texas, Mgr Joseph Strickland, trouve crédibles les faits dénoncés par Mgr Viganò

Dans un com­mu­ni­qué adres­sé à tous ses fidèles et publié sur le site offi­ciel du dio­cèse du Texas, Mgr Joseph Strickland (1) affirme que le témoi­gnage explo­sif de Mgr Carlo Maria Viganò, ancien nonce apos­to­lique aux États-​Unis, impli­quant le Pape François et plu­sieurs pré­lats de haut rang dans la dis­si­mu­la­tion des abus sexuels pré­su­més de Mgr Theodore McCarrick, est tout à fait crédible.

Il demande donc une « enquête appro­fon­die » et il exhorte tous et cha­cun « à prier avec fer­veur pour la Sainte Église et à deman­der l’in­ter­ces­sion de notre Sainte Mère ».

Un autre haut res­pon­sable de l’Eglise confirme (2) les pro­pos de Mgr Viganò. Il s’agit de Mgr Jean-​François Lantheaume, ancien conseiller à la non­cia­ture de Washington, qui pré­cise à son tour que les sanc­tions prises par Benoît XVI à l’encontre de Mgr McCarrick ont été sciem­ment levées par le pape François qui tenait à faire de cet évêque son conseiller et confident.

La pres­sion aug­mente si vite sur le pape régnant qu’il a refu­sé de répondre aux jour­na­listes qui l’in­ter­ro­geaient sur cette affaire dans l’a­vion qui le rame­nait de sa visite « expia­toire » en Irlande où il est allé deman­der par­don aux vic­times des abus sexuels per­pé­trés par des clercs…

Voici com­ment Le Monde relate la réac­tion, « entre aga­ce­ment et dédain », du pape dans l’a­vion qui le rame­nait à Rome :

« Interrogé au sujet de cette note lors de la confé­rence de presse tenue dans l’avion qui le rame­nait à Rome, dimanche soir, le pape François n’a même pas pris la peine de réfu­ter les asser­tions de l’ancien diplo­mate. « Lisez atten­ti­ve­ment le docu­ment et faites-​vous votre propre juge­ment. Je ne dirai pas un mot là-​dessus. Je pense que le docu­ment parle de lui-​même. (…) Quand un peu de temps aura pas­sé et que vous aurez vos conclu­sions, peut-​être je par­le­rai », a décla­ré le chef de l’Eglise catho­lique, entre aga­ce­ment et dédain. »

Nous ne pou­vons que nous unir à l’ex­hor­ta­tion pres­sante à la prière lan­cée par Mgr Strickland en ce moment tra­gique que tra­verse notre Mère la Sainte Eglise catholique.

La Porte Latine

Communiqué de Mgr Joseph E. Strickland, évêque de Tyler – Texas (USA)

A mes chers prêtres, diacres, reli­gieux et à tous les saints fidèles du dio­cèse de Tyler,

Une lettre de Mgr Viganò, ancien nonce aux États-​Unis, sou­lève de graves allé­ga­tions et appelle à la démis­sion de nom­breux pré­lats de haut rang, dont le pape François.

Soyons clairs, ce sont tou­jours des allé­ga­tions, mais en tant que pas­teur, je les trouve cré­dibles. En par­tant des faits cités, la réponse doit être l’ou­ver­tuer d’une enquête appro­fon­die simi­laire à celle menée à chaque fois que les allé­ga­tions sont jugées cré­dibles. Je n’ai pas l’au­to­ri­té de lan­cer une telle enquête, mais je prê­te­rai ma voix de toutes les manières néces­saires pour l’exi­ger et à par­tir de ses conclu­sions à deman­der de façon impé­rieuse des comptes à tous ceux qui seront jugés cou­pables, même aux plus hauts niveaux de l’Église.

En atten­dant, j’ex­horte tous les membres du dio­cèse de Tyler à prier avec fer­veur pour la Sainte Église et à deman­der l’in­ter­ces­sion de notre Sainte Mère. Nous sommes le trou­peau de Jésus-​Christ. Il est le Seigneur de son Église et son Saint-​Esprit nous gui­de­ra à tra­vers ces ténèbres.

Dieu Tout-​Puissant Père, Fils et Saint-​Esprit, ayez pitié de votre Eglise et purifiez-​la dans les feux de votre amour.
Bienheureuse Vierge Marie, priez pour nous
Tous les saints papes et tous les saints évêques du Ciel, priez pour nous
Tous les saints hommes et femmes, priez pour nous.

Je demande à tous les prêtres de lire ce com­mu­ni­qué lors de leurs messes du 26 août et de l’afficher immé­dia­te­ment sur leurs sites Web et autres réseaux sociaux.

Mgr Joseph E. Strickland, évêque de Tyler – 26 août 2018

Sources : Diocèse de Tyler-​Texas /​Rorate Caeli /​Pro-​Liturgia La Porte Latine du 27 août 2018

Notes de LPL

(1) C’est le pape Benoît XVI qui a nom­mé l’ab­bé Joseph E. Strickland [Photo ci-​dessus], évêque du dio­cèse de Tyler (Texas). L’évêque nom­mé est né en 1958 à Fredericksburg (Texas) et a été ordon­né prêtre pour le dio­cèse de Dallas (Texas) le 1er juin 1985, il était jusque là aumô­nier de la Bishop Gorman Middle and High School de Tyler. Licencié en droit canon, il a été aumô­nier de scouts, curé de paroisse, doyen de la cathé­drale, juge ecclé­sias­tique dio­cé­sain, vicaire géné­ral du dio­cèse puis délé­gué de l’ad­mi­nis­tra­teur apos­to­lique de ce même dio­cèse. Le dio­cèse de Tyler a une popu­la­tion de 1,5 mil­lion d’ha­bi­tants dont seule­ment 68 600 sont catholiques.
(2) Former nun­cia­ture offi­cial : “Vigano said the truth”, in catholicnewsagency.com. « Washington D.C., Aug 26, 2018 /​10:17 pm (CNA).- Monsignor Jean-​François Lantheaume, the for­mer first coun­sel­lor at the apos­to­lic nun­cia­ture in Washington D.C., has said that the for­mer nun­cio, Archbishop Carlo Maria Viganò, told « the truth » in his explo­sive sta­te­ment relea­sed to the press on Aug. 25. »