logos-lpl-separator-blc

Le pèlerinage du Christ-Roi à Lourdes en 2005

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Pour le règne du Christ-Roi – pour la gloire de Marie – Pour nos malades

Entretien avec Max Barret, coordonnateur laïc du pèlerinage de Lourdes

Photo :

Monsieur l’abbé Nicolas Pinaud, directeur de l’école de Domezain et desservant de Lourdes, essaye le matériel de communication sophistiqué avec l’abbé Axel Heuzé, son collaborateur.

La Porte Latine : Monsieur Barret, depuis quand vous occupez-vous du pèlerinage du Christ-Roi à Lourdes ?

Max Barret : Depuis sa fondation, sous la houlette du regretté abbé Coache. A sa mort, la responsabilité en a été transmise à l’abbé Putois de la FSSPX qui desservait Lourdes. Puis, ce fut l’abbé Pinaud qui en hérita lors de sa nomination dans les Pyrénées. C’était en 1999 et nous étions un peu plus de 700 pèlerins à l’accueil Notre-Dame. C’est la dernière fois que les cérémonies se sont déroulées à cet endroit, faute de place..

LPL : Et, puis ?

MB : Lors du 20ème anniversaire de la chapelle de Chatillon-sur-Chalaronne, dont je dépends, nous avons eu l’honneur de la visite de Mgr Fellay. Au moment des toasts, j’ai demandé à son Excellence de nous aider à faire grandir notre pèlerinage. La réponse fut positive et c’est à partir de ce moment , sous la direction des abbés Laurençon et Pinaud, que la vitesse de croisière a été prise. Nous étions en l’an 2000, l’année du jubilé.

LPL : Comment, concrètement, la FSSPX s’est-elle investie dans ce pèlerinage ?

MB : La Fraternité m’a permis d’écrire à toutes les écoles, à tous les prieurés et m’a conseillé de contacter aussi toutes les communautés amies de la Tradition. La première, providentielle et immédiate réponse fut celle de Mère Antoinette-Marie du Rafflay qui me proposait de s’occuper des malades. Le succès du pèlerinage de Lourdes doit beaucoup aux Petites Soeurs de Saint Jean-Baptiste qui oeuvrent avec amour et dévotion et qui sont un exemple pour nous tous.

LPL : La charge n’est-elle pas un peu trop lourde ?

MB : Oui, c’est vrai, mais je suis tellement aidé par tous les bénévoles qui m’entourent et puis la Fraternité s’engage de plus en plus dans l’organisation, Dieu merci ! Merci surtout à Notre Dame qui a exaucé ma prière lorsque j’ai accepté cette charge. Je lui avais simplement demandé “Sainte Vierge, aidez-moi”. Et, voilà le résultat : à partir de l’année 2000, monsieur le recteur des sanctuaires nous a ouvert toutes les portes de la cité mariale et le nombre des pèlerins n’a cessé de croître :
– 1999 : 700
– 2000 : 1 300
– 2001 : 1 600
– 2002 : 2 500
– 2003 : 3 700
– 2004 : 5 900 (150 ème anniversaire de la proclamation du dogme de l’Immaculée Conception)
– 2005 : 6 700.

LPL : Merci, monsieur Barret, de l’exemple que vous nous donnez : efficacité et discrétion et à l’année prochaine !

Documents proposés par La Porte Latine à propos du pèlerinage 2005 à Lourdes

Les reportages photos
Le reportage photos numéro 1
Le reportage photos numéro 2
Le reportage photos numéro 3
Le reportage photos numéro 4
Le reportage photos numéro 5

Les sermons
Le sermon de Monsieur l’abbé Pier-Paolo Petrucci le samedi 22 octobre
Le sermon de Monsieur l’abbé Régis de Cacqueray le dimanche 23 octobre
Le sermon du Révérend Père Jean (O.F.M) du lundi 24 octobre

La consécration
La consécration du District de France au Coeur Immaculé de Marie

La conclusion du pèlerinage 2005 à la Grotte
La conclusion du pèlerinage 2005 à la Grotte par l’abbé de Cacqueray

Le sermon, version “papier” de l’abbé de Cacqueray
Le sermon du dimanche 23 octobre par l’abbé de Cacqueray