logos-lpl-separator-blc

Cahiers Saint Raphaël n° 123 – Connaître le malade

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Connaître le malade

Tout le corps médical se trouve soumis à une mutation absolument effroyable liée à la notion de rentabilité. Il faut travailler de plus en plus vite. Notamment les effectifs des médecins sont devenus très insuffisants.

La profession se trouve dévaluée. Les professionnels de la santé n’ont plus le temps de connaître leurs malades. Les généralistes se dégagent vers les spécialistes qui eux-mêmes sont saturés. Or la relation entre le patient et le soignant est un élément indispensable au diagnostic mais aussi à la guérison.

Elle commence par la nécessité de créer des liens avec les malades, les connaître, les comprendre, les aider. Ceux-ci sont avant tout des hommes avec une âme et un corps. Ils ne peuvent être résumés à une maladie à soigner à un moment. Si les médecins oublient cette réalité, il est évident que leur profession va disparaître face à la technicité.

Jean-Pierre Dickès

Note de la rédaction de La Porte latine

Les Cahiers Saint Raphaël sont une publication de l’ACIM. L’abonnement annuel est de 25 euros pour un an, soit 4 numéros. Envoyer un chèque à l’ordre de l’ACIM en précisant vos noms, prénoms, et adresse. On peut également commander au numéro, à cette même adresse, pour 8 euros franco de port :

ACIM
2, route d’Equihen
62360 Saint Etienne au Mont

Egalement en vente à de :

La librairie Notre-Dame de France
33, rue Galande
75005 Paris

Autres renseignements sur les Cahiers Saint Raphaël

Cahiers Saint-Raphaël

Revue trimestrielle de l’A.C.I.M (Association Catholique des Infirmières, Médecins et Professionnels de Santé
Président : Docteur Jean-Pierre Dickès
Direction spirituelle : abbé Arnaud Sélégny (FSSPX, docteur en médecine), abbé Thierry Legrand (FSSPX, pharmacien).

Cahiers Saint-Raphaël
2, route d’Equihen
62360 Saint Etienne au Mont
France

03 21 10 52 11
Le site de l’ACIM
Le courriel de l’ACIM