Lettre du cardinal Seper à Mgr Lefebvre du 13 janvier 1979

Excellence,

Je regrette vive­ment que votre état de fatigue ne vous ait pas per­mis de reve­nir ce matin à la Congrégation pour la conclu­sion de nos entre­tiens, et je forme des voeux pour votre santé.

Permettez-​moi de vous adres­ser ci-​joint le texte intro­duc­tif que je vous ai lu, en pré­sence de S.E. Mgr Hamer, le jeu­di 11 cou­rant au début de nos ren­contres, ain­si que la Ratio agen­di, dont j’ai cité trois articles. Il me semble que ces docu­ments pré­ci­saient clai­re­ment l’ob­jet de nos entre­tiens, dans le cadre de la pro­cé­dure de notre Dicastère, à savoir l’exa­men des résul­tats du Colloque par la Congrégation Ordinaire des Cardinaux, avant leur remise pour déci­sion défi­ni­tive au Saint-Père.

Selon votre désir, je vous remets éga­le­ment le procès-​verbal de ces entre­tiens, com­po­sé, comme je vous l’ai indi­qué (point n° 4) des ques­tions qui vous ont été adres­sées et des réponses que vous y avez faites, telles qu’elles vous ont été relues à la fin de chaque réunion. Je joins éga­le­ment, comme fai­sant par­tie des actes, la réponse écrite que vous m’a­vez adres­sée à la ques­tion n° 16 b). Vous aurez ain­si la pos­si­bi­li­té de l’é­tu­dier à tête repo­sée, et d’y ajou­ter les cor­rec­tions que vous juge­rez néces­saires en fonc­tion des réponses orales que vous m’a­vez don­nées au cours du colloque.

Je vous remer­cie de bien vou­loir me le retour­ner dans une hui­taine de jours par l’in­ter­mé­diaire de la Nonciature Apostolique en Suisse, comme vous me le proposez.

Enfin je prends acte du fait que vous deman­de­rez au Saint-​Père de juger lui-​même après avoir pris connais­sance de ce docu­ment, et comme vous, je forme le voeu qu’une solu­tion satis­fai­sante puisse être trouvée.

Veuillez agréer, Excellence, l’ex­pres­sion de mes sen­ti­ments de cor­dial et res­pec­tueux dévoue­ment dans le Seigneur.

Franc. Card. Seper, Préf.