Vatican II

56 articles

Vatican II est un Concile œcu­mé­nique, c’est-​à-​dire une assem­blée des évêques de toutes les nations sous l’au­to­ri­té du Pape. Initié sous Jean XXIII le 11 octobre 1962, et ache­vé sous Paul VI le 8 décembre 1965, le Concile se vou­lait, au contraire de tous les conciles pré­cé­dents, non comme une condam­na­tion des erreurs du temps mais au contraire une « mise à jour » (aggior­na­men­to) vis à vis des « signes des temps ».

Jean XXIII avait vou­lu ce concile « pas­to­ral », au sens où il renon­çait à défi­nir des dogmes. Pris en main par les forces libé­rales et moder­nistes qui minaient déjà l’Eglise, Vatican II fut l’é­tin­celle qui a fait écla­ter une crise qui se pré­pa­rait déjà de longue date dans l’Eglise.

Les deux erreurs conci­liaires les plus nocives sont la liber­té reli­gieuse et l’œ­cu­mé­nisme. A cela s’a­joute l’en­sei­gne­ment sur la col­lé­gia­li­té épis­co­pale. Enfin, on trouve dans maint texte du Concile une croyance naïve au pro­grès et un émer­veille­ment devant le monde moderne qui sont vrai­ment effrayants.

Vous trouverez ci-après des articles thématiques qui recensent les principales erreurs contenues dans le Concile Vatican II ou induites par celui ci.
fraternité sainte pie X
fraternité sainte pie X
  • Abbé Martin Monnier

Un réquisitoire précis, argumenté et non réfuté contre ce texte fondamental du concile Vatican II concernant les rapports entre l'Eglise et le monde.

Paru le
  • Abbé Gabriel Billecocq

Les œuvres d'Église, qui font suite à celles du Fils, ont pour but de donner la grâce aux âmes. Plus que jamais, rendons grâce à Monseigneur Lefebvre de nous avoir transmis le zèle missionnair...

Paru le
  • Abbé Jacques Peron

D'après le Pape François, « les chrétiens d’autres confessions, avec leurs traditions, avec leur histoire », sont « des dons de Dieu. » Peut-on vraiment concilier cette affirmation avec l’...

Paru le

    Habituellement, la façon de s’exprimer propre à Vatican II est imprécise, bavarde et même fuyante. Dans l’ensemble vous avez l’im­pression d’être écrasé sous des piles d’édredons.

    Paru le