Un guide sûr : le R.P. Calmel

La lumière qu’il nous a laissé brille encore.
En témoigne le recueil de ses pensées « 365 jours avec le Père Calmel ».

« J’attends en toute confiance de la Vierge Marie, la mère du Souverain Prêtre, qu’elle m’obtienne de rester fidèle jusqu’à la mort à la messe catholique, véritable et sans équivoque. TUUS SUM EGO. SALVUM ME FAC [1]. » Le R.P. Calmel fut fidèle à la messe catholique jusqu’à sa mort, survenue le 3 mai 1975 à Saint-Pré.

« Il voulait, avait-il dit, donner la lumière et disparaître dans la lumière. Il s’en retournait dans la Patrie, totalement absorbé dans la vérité, la beauté, la simplicité de Dieu, et comme fasciné par sa lumière. Mais la lumière qu’il nous a laissé brille encore [2] », en particulier par ses écrits.

Les Mères dominicaines de Brignoles puisèrent des rayons de cette lumière pour les proposer comme pensées quotidiennes sur toute une année, avec un thème par mois : Janvier, Jésus. Février, la Messe et l’Eucharistie. Mars, le chemin de la sainteté, etc.

Voici quelques-unes de ces pensées alertes et profondes, si riches en doctrine et en vie spirituelle :

  • « Avant tout, ce qui compte suprêmement, c’est de vivre dans le Christ. Il y a une telle douceur, une telle paix, une telle force dans la vie avec le Christ ».
  • « La force d’être priants, d’être humbles, d’être purs, d’être bons, de pardonner, de bénir Dieu en tous temps ne cesse de devenir nôtre à chaque communion ».
  • « Nous cheminons ici-bas, nous ne devons pas nous installer. Nous en aurons la force parce que la Sainte Vierge nous porte dans son Cœur ».
  • « L’Église est une, parce que le Sauveur qui nous a été donné est unique, le même, hier, aujourd’hui et dans tous les siècles : il est le Verbe de Dieu incarné, rédempteur ».

Ce livre, comme tous les ouvrages du R.P. Calmel (à moins qu’ils se trouvent à la table de presse de votre chapelle), est à commander chez les Mères Dominicaines de Saint-Pré :

Cours Saint-Dominique
Saint-Pré
3100, route de la Roquebrussanne
83170 LA CELLE (Brignoles)

Notes de bas de page

  1. « Je suis tout à toi, sauve-moi. » Conclusion de la fameuse déclaration du P. Calmel sur la Messe.[]
  2. R.P. Calmel, OP. – In memoriam – Un fils de saint Dominique au XXe siècle, par les Dominicaines enseignantes de Saint-Pré.[]

FSSPX