Abbé Bertrand Labouche

Abbé Bertrand Labouche

FSSPX

Articles publiés

Aux côtés de saint Paul, saint Augustin ou saint Ignace de Loyola, Charles de Foucauld est une grand figure de converti.
Conférence donnée en l’église Notre-Dame de France (FSSPX) à Reims le 8 février 2022. Un message toujours d’actualité !
Quelques textes remarquables pour nourrir notre dévotion envers saint Joseph, artisan, ainsi qu’une belle prière de saint Pie X pour sanctifier notre devoir d’état.
Resurrexit sicut dixit, Notre Seigneur ressuscita comme il l’avait annoncé, triomphant du démon avec ses propres armes, comme nous l’explique saint Jean Chrysostome.
Méditons un peu sur l’agonie de Notre Seigneur au jardin des oliviers où, « triste jusqu’à la mort », il accepta pour le salut de nos âmes, le calice de sa Passion.
Sur le Calvaire, deux autels étaient dressés : la Croix et le Cœur Immaculé de Marie.
De grandes grâces sont attachées à cette consécration, a révélé Notre-Dame à sœur Lucie. A-t-elle été réalisée jusqu’ici ?
A l’approche de la fête de saint Joseph, et en ce mois qui lui est consacré, voici quelques beaux textes qui nourriront notre dévotion envers lui.
La lumière qu’il nous a laissé brille encore. En témoigne le recueil de ses pensées «365 jours avec le Père Calmel».
«Chaque jour de la semaine, il était là, jusqu’à 18h30. Le brave sacristain n’osait pas l’approcher ; après avoir ouvert la porte de l’église, il le découvrait à la même place. Comment entrait-il ? Comment sortait-il ? D’où venait-il ? Où allait-il ? Mystère…»
Le 6 novembre, est fêté au Portugal et dans l’Ordre du Carmel, Nuno Alvares Pereira, héros et saint portugais du XVe, nommé à 25 ans général en chef du royaume, vainqueur de toutes ses batailles, un homme d’oraison et d’union à Dieu.
« Ce n’est pas l’Église qui a imposé Fatima, c’est Fatima qui s’est imposé à l’Église », par la gravité et l’urgence des messages de la Vierge Marie, la vie sainte des trois pastoureaux et les bienfaits innombrables répandus dans les âmes.
Le 13 octobre 1917 se déroula à Fatima « une répétition de la fin des temps » (R.P. Calmel).
Par le chapelet, « nous  méditons en compagnie de Notre Dame, et pour ainsi dire à l’abri de son manteau, les mystères premiers de notre foi » – R.P. Calmel
La dévotion au Rosaire, qui a obtenu la victoire de Lépante, a été encouragée par tous les papes.
Il n’y a aucun problème, temporel ou spirituel, si difficile soit-il, que nous ne puissions résoudre par la prière du Saint Rosaire.