Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Eglise catholique : le scandale du silence du pape face aux dubia, par Roberto de Mattei – 20 juin 2017

Accès aux aberrations liturgiques dues à Vatican II
Accès aux archives sur l'apologètique
Accès aux documents sur la disputatio sur La Porte Latine
Accès aux compromissions des hommes d'Eglise avec les ennemis du Christ
Vatican II - Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...

Rubrique consacrée au pape François élu sur le trône de saint Pierre le 13 mars 2013

Note de la rédaction de La Porte Latine :
il est bien entendu que les commentaires repris dans la presse extérieure à la FSSPX
ne sont en aucun cas une quelconque adhésion à ce qui y est écrit par ailleurs.


Professeur Roberto de Mattei

Eglise catholique : le scandale du silence du pape
face aux dubia, par Roberto de Mattei – 20 juin 2017


Les quatre cardinaux - Walter Brandmuller, Raymond L. Burke, Carlo Caffara et Joachim Meisner

 

Les quatre cardinaux [Voir photo ci-dessus] auteurs des “dubia” sur l’Exhortation Amoris laetitia , ont rendu publique sur le blog du vaticaniste Sandro Magister, une demande d’audience que le cardinal Carlo Caffarra a présenté au pape le 25 avril dernier mais qui, comme les “dubia”, n’a pas reçu de réponse.

Le silence délibéré du pape François, qui pourtant reçoit à Sainte Marthe des personnalités bien moins prestigieuses pour discuter de problèmes beaucoup moins importants pour la vie de l’Eglise – a motivé la publication de ce document. Dans la demande filiale d’audience, les quatre cardinaux (Brandmüller, Burke, Caffarra et Meisner) font savoir qu’ils auraient voulu expliquer au Souverain Pontife les raisons des “dubia” et exposer la situation de grave confusion et dépravation actuelle de l’Eglise, surtout quant aux pasteurs d’âmes et, “in primis”, aux curés.

En effet, dans l’année qui s’est écoulée depuis la publication d’Amoris laetitia, « ont été données publiquement des interprétations de certains passages objectivement ambigus de l’Exhortation post-synodale, non divergents, mais contraires au magistère pérenne de l’Eglise. Bien que le Préfet de la Doctrine de la Foi ait déclaré à plusieurs reprises que la doctrine de l’Eglise n’a pas changée, sont parues de nombreuses déclarations d’évêques, de cardinaux et même de conférences épiscopales qui approuvent ce que le magistère de l’Eglise n’a jamais approuvé.

Non seulement l’accès à la Sainte Eucharistie de ceux qui vivent objectivement et publiquement en situation de péché grave, et ont l’intention de rester dans cet état, mais aussi une conception de la conscience morale contraire à la Tradition de l’Eglise. Et c’est ainsi qu’on en vient – et combien il est douloureux de le constater ! – à cette situation où ce qu’on appelle péché en Pologne est bien en Allemagne, ce qui est interdit dans l’archidiocèse de Philadelphie est licite à Malte, et ainsi de suite… L’amère constatation de Blaise Pascal nous vient à l’esprit : “Justice en deçà des Alpes, injustice au-delà ; justice sur la rive gauche du fleuve, injustice sur la rive droite” ».

Il n’y a ni scandale ni rébellion dans le fait que des collaborateurs du pape lui demandent une audience privée et qu’ils décrivent dans cette requête, ouvertement mais avec objectivité, la division qui s’étend chaque jour davantage dans l’Eglise. Le scandale réside plutôt dans le refus du Successeur de Pierre d’écouter ceux qui demandent à être reçus.

D’autant plus que le pape François a voulu faire de l’“accueil” la marque de fabrique de son pontificat en affirmant, dans l’une de ses premières homélies à sainte Marthe (25 mai 2013) que « les chrétiens qui demandent ne doivent jamais trouver portes closes ». Pourquoi refuser d’accorder une audience à quatre cardinaux qui ne font que leur devoir de conseillers du pape ?

Les propos des cardinaux sont filiaux et respectueux. On peut penser que leur intention ait été de chercher à mieux “discerner”, lors d’une audience privée, les intentions et les plans du pape François et éventuellement d’adresser au Pontife une correction filiale in camera caritatis.

Le silence du pape François à leur égard est tenace et irrespectueux, mais sa persistance exprime la position de qui avance avec détermination dans la voie qu’il s’est tracée. Puisqu’une correction privée n’est pas envisageable du fait de ce refus déconcertant d’audience, les cardinaux devront eux aussi avancer résolument dans leur voie, s’ils veulent éviter que, dans l’Eglise, le silence ne l’emporte sur leurs paroles.

Pr. Roberto de Mattei

Sources : corrispondenzaromana.it / Traduction par MP / La Porte Latine du 20 juin 2017

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Nouvelles parutions

La Voix des Clochers en Périgord n° 55 - La lumière du monde, abbé Gabard
L'Acampado n° 145 - La pureté, un tabou ?, abbé X. Beauvais
Apostol nº 128 - Pérégriner pour mériter, abbé J-M. Mavel
Le Chardonnet nº 345 - Lourdes et
les miracles, abbé
P. Petrucci

Apôtres aux Antilles n° 06 - Esclave des écrans, par l'abbé Michel Frament
Spes Unica n° 33 - Pour l'homme ou pour Dieu ?, abbé Ramé
Lettre à nos frères prêtres n° 80 - L'Eglise et le judaïsme
moderne (II)

Unieux - Le Pelican n° 102 : Où nous conduit la République ?, abbé Barrère
Le Ste-Anne n° 310 - Usquequo peccatores gloriabuntur ?, abbé Thierry Legrand
Cahiers Saint Raphaël n° 133 - La génétique contre l'Evolution darwinienne
Mysterium Fidei n° 94 - Le tertiaire est un véritable religieux,
abbé Fernandez

Vers les sommets de février 2019 - Ton mot d'ordre : Loyauté,
abbé Gérard

Mulhouse - Couronne de Marie n° 72 - Pèlerinage de Tradition 2019 :
Servir la Chrétienté

Camps d'été 2019

Pour garçons
et jeunes gens

Camp pour garçons de 10 à 15 ans à St-Aubin-d'Aubigné (35) du 8 au 21 juillet
Camp St-Pierre J-E. pour garçons de 14 à 17 ans au milieu des volcans d'Auvergne
du 11 au 26 juillet

Camp Bx Théophane Vénard pour garçons de 8 à
13 ans du 17 au 30 juillet à Kernabat

Camp Saint-Dominique pour garçons de 13 à 17 ans en Dauphiné du 27 juillet au 10 août

Pour filles et
jeunes filles

Soeurs de la FSPX - Camp Marie Reine du 10 au 19 juillet pour filles de 7 à 17 ans
à Châteauroux

Soeurs de la FSPX - Camp ménager du 23 juillet au 1er août pour jeunes filles de 15 à 18 ans à Châteauroux
Soeurs de la FSPX - Camp Marie Reine du 23 juillet au 1er août pour filles de 7 à 17 ans à Châteauroux

Catéchisme n° 112

L'Eucharistie : la présence réelle

Messes dans l'Océan Indien - Février 2019

Madagascar
Maurice
La Réunion

Agenda 2019

Messes en Nouvelle Calédonie

Février-mars 2019

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Mardi 19 février 2019
07:54 18:16