13e Opération Rosa Mystica dans l’île de Mindanao à Polomolok – N° 04 vendredi 3 mai 2019

Vendredi 3 mai 2019 : « La moisson est abondante et les ouvriers peu nombreux »

Pour vous don­ner une idée du monde qui défile, voi­ci le bilan chif­fré des pre­miers jours ; il s’agit du nombre de patients pas­sés dans ces dif­fé­rents services :

29 avril

30 avril

1er mai

2 mai

OPTICIEN 57 59 29 56
DENTISTE 63 104 85 75
CHIRURGIEN 19 29 31 31
MEDECIN ADULTE 98 232 199 283
PEDIATRE 87 99 162 164
Total par jour 324 523 506 609

Et ce matin du ven­dre­di, la foule est encore plus nom­breuse dehors, avec des ran­gée de chaque côté de l’entrée, pour « trier » les patients selon le méde­cin qu’ils vont voir. Côté vision, la file s’étend loin, car aujourd’hui, le doc­teur Araneta, oph­tal­mo­lo­giste, vient aider nos deux opti­ciens. C’est un effi­cace tra­vail d’équipe au fil des heures, ani­mé par les saillies tou­jours humo­ris­tiques de Patrice.

Fr Tim com­mence à fati­guer… Du matin au soir, il prêche, bénit, consacre, exhorte. Heureusement, mon­sieur l’abbé Vaillant le rem­place régu­liè­re­ment ; il a ain­si l’occasion de confes­ser cer­taines per­sonnes avec inter­prète, et de don­ner plu­sieurs extrêmes-​onctions, notam­ment à une femme qui nous arrive très faible : elle semble com­men­cer un AVC. Quand un patient arrive et que sa vie est en jeu, tout s’enchaîne très vite. Médecins et infir­mières se concertent et font les soins d’urgence ; le prêtre s’approche presque en même temps pour don­ner les secours spi­ri­tuels, en atten­dant l’arrivée de l’ambulance. Puis c’est le départ vers l’hôpital, dans un état d’esprit pai­sible : si la per­sonne s’en sort, tout le monde se réjoui­ra ; mais si elle meurt rapi­de­ment, elle pour­ra mon­ter au Ciel grâce à la mission !

Evènement impor­tant aujourd’hui : madame le Maire a accep­té de consa­crer sa ville à la Vierge. Nous nous ren­dons donc en pro­ces­sion vers la Mairie, puis dans quelques rues, avant de faire la consé­cra­tion, avec tout le per­son­nel qui est sor­ti des bureaux pour l’occasion. Cela paraît si simple qu’on trouve d’abord cela nor­mal ; puis on réa­lise la bonne volon­té qua­si mira­cu­leuse qui existe encore dans ces âmes, mal­gré l’invasion musul­mane qui pro­gresse, et la recherche d’un bon­heur maté­ria­liste que fait oublier la pau­vre­té et les catas­trophes natu­relles. C’est vrai­ment une belle cérémonie.

Au gym­nase, l’activité de ruche conti­nue toute la jour­née. Il s’agit de finir sans trop de retard, car nous attend ce soir le fameux dîner de Thanksgiving !

SOIREE DE REMERCIEMENT

Elaine s’est mise sur son trente-​et-​un et nous a deman­dé d’apporter un cos­tume tra­di­tion­nel. Les cou­leurs cha­toient, les époques s’entrecroisent et les contrées loin­taines se côtoient, c’est un moment bien sym­pa­thique ! Outre le fait qu’un déli­cieux buf­fet nous a été pré­pa­ré –avec dégus­ta­tion de balout, of course !-, les dis­cours de remer­cie­ment s’enchaînent : c’est une belle leçon pour nous occi­den­taux, qui pour­rions par­fois pen­ser que tout nous est dû… Aux Philippines, toute aide est un don du Ciel, et de même qu’on rend grâce à Dieu, on remer­cie le pro­chain qui a don­né son temps pour nous. Fr Tim prend éga­le­ment la parole pour évo­quer les bien­faits spi­ri­tuels de la mis­sion, et insis­ter sur la pro­tec­tion mira­cu­leuse que la Vierge ne cesse d’exercer sur ceux qui lui font confiance. Pour appor­ter un air du pays à ce dévoué mis­sion­naire, nos amis d’Amérique ont la bonne idée de lui chan­ter l’hymne de son état, le Kentucky. Ils ne pou­vaient lui faire plus plai­sir ! Puis une char­mante danse phi­lip­pine sert d’intermède.

Avant de prendre lui-​même la parole, le Docteur de Geofroy nous pro­pose un mes­sage enre­gis­tré de notre cher doc­teur Dickès, fon­da­teur de la mis­sion Rosa Mystica. L’émotion plane en enten­dant sa voix pro­non­cer de tou­chantes paroles à l’attention des Philippins : « Le pro­verbe dit ‘loin des yeux, loin du cœur’, mais ce n’est pas vrai pour moi : vous serez tou­jours pré­sents dans mon cœur. » Philippe de Geofroy renou­velle ses remer­cie­ments envers son pré­dé­ces­seur, et donne des conseils tour à tour amu­sants et pater­nels aux nou­velles recrues. Il rap­pelle, pour finir, que la beau­té de cette mis­sion vient de son but final : pra­ti­quer la Charité pour faire aimer Dieu aux âmes les plus délais­sées. Ad majo­rem Dei gloriam !

Sources : Rosa Mystica 2019 /​Jeanne de Vençay

Suite des reportages 2019

Accès au repor­tage n° 02 des lun­di 29 et mar­di 30 avril 2019
Accès au repor­tage n° 03 du mer­cre­di 1er mai 2019

Pour continuer à aider la Mission Acim Asia 2019

Les dons pour ACIM ASIA doivent être envoyés au : 

Dr Jean-​Pierre Dickès
2, route d’Equihen
62360 St-Etienne-du-Mont
jpdickes@gmail.com

Il est rap­pe­lé que la tota­li­té des dons est envoyé à la mis­sion sans pré­lè­ve­ment de quelque nature que ce soit. 
D’autant qu’ACIM France prend en charge inté­gra­le­ment le fonctionnement
de sa petite sœur d’Asie. Tous les volon­taires sont les bien­ve­nus tout au long de l’année.

Reçus fis­caux sur demande

ACIM-Asia / Rosa Mystica

Association d'aide médicale aux Philippines