logos-lpl-separator-blc

LAB de l’École Ste-Marie (35) – Mobilisation générale pour nous aider , abbé Vaillant – Décembre 2016

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Chers Amis et Bienfaiteurs,

À l’occasion de la rentrée scolaire, nos murs, qui s’étaient alanguis sous la douce chaleur du mois d’août, furent brusquement réveillés par l’arrivée joyeuse de 179 têtes blondes, pleines de vigueur et de soleil, le 11 septembre dernier.

Ces murs, usés par le poids des ans, avaient bien mérité ce repos, après l’ardeur de l’année scolaire écoulée. Même s’ils se souviennent que le bac était plus diffi cile à obtenir autrefois, il n’en reste pas moins que, grâce à l’excellent travail de nos professeurs, les Terminales ont tous réussi leur bac avec mention. Deux Assez Bien, quatre Bien, trois Très Bien, dont un avec les félicitations du jury, eu égard à son honorable moyenne de 18,92.

Au fi l du temps, ces vieilles pierres ont chaleureusement accueilli bien des habitants ! Des familles, des soldats, des jeunes vacanciers, et depuis 30 ans, des élèves. Il y a 5 ans, elles les ont défi nitivement adoptés. Oui, l’École Sainte-Marie fête ses 30 ans cette année ! Nous organiserons une fête à laquelle nous aurons la joie de vous convier afi n de remercier ensemble la Sainte Patronne de cette maison, Notre Dame, qui protège et comble de ses grâces la nombreuse famille qu’elle accueille.

Cette respectable malouinière, avec son aimable sourire de grand-mère, se réjouit d’ouïr les joyeux ébats de ses petits-enfants. Installée en haut de la vaste pelouse, elle les regarde jouer au ballon rond ou ovale. Elle ne comprend pas grand-chose à leurs jeux, mais elle est heureuse de les voir se détendre et rire ! Pendant que Monsieur l’abbé soigne quelques-unes de ses âmes à la chapelle et que le cuisinier leur prépare à manger, elle surveille les enfants qui travaillent en classe ou en étude, sous la ferme et douce férule de leurs abbés et de leurs professeurs. Elle constate sereinement qu’un laborieux travail s’effectue avec calme et sérieux. Son coeur se régale des morceaux que lui jouent quelque cinquante musiciens, et des accords harmonieux que lui chante la polyphonie. Comme une mère, elle chante à son tour des berceuses pour les endormir, surtout dans ses nouveaux dortoirs qui accueillent les derniers venus…

Qu’elle est heureuse de s’être agrandie pour accueillir le Lycée ! Mais comme toutes les grand-mères, elle a l’âme profondément religieuse. Elle soupire à l’idée de n’avoir que son grenier à offrir pour accueillir le Bon Dieu ! Et puis ce grenier ne suffit plus pour rassembler ses enfants toujours plus nombreux ! Combien elle voudrait placer son Dieu au centre, au coeur de sa propriété !

« Chers Amis et Bienfaiteurs, vous qui me soutenez depuis si longtemps, ayez pitié des enfants que mes bras, alourdis par la fatigue des années, ne cessent de porter avec tant d’amour ! Donnez-moi un peu de force pour continuer à veiller sur eux. Accordez-moi, par vos bonnes prières, de pouvoir offrir un peu plus qu’une crèche au plus beau des enfants que j’ai la grâce de porter sur mon coeur. Par votre générosité, je voudrais offrir à ce Divin Enfant, qui dort dans mes langes et qui sanctifi e mes murs, une maison digne de lui. Une église dans mes murs ! Tel est mon rêve que vous pouvez réaliser pour moi !

Mes enfants me chuchotent régulièrement à l’oreille combien ils prient pour vous !»

Abbé Louis-Joseph Vaillant, prêtre de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X

Intégralité de la lettre aux amis et bienfaiteurs de décembre 2016

Lettre aux amis et bienfaiteusr dedécembre 2016 au format pdf

Comment aider l’école Sainte-Marie ?

Cliquez sur ce lien ou sur l’image ci-dessus pour accéder au bulletin

Pour tout savoir sur les écoles de la Tradition

Les écoles de la Tradition en France et dans le monde

Abbé Louis-Joseph Vaillant

FSSPX

Saint-Père Marc en Poulet

Le Bois Martin 35430 Saint-Père