La Fête-​Dieu 2007 au prieuré de Nice

Dimanche 10 juin 2007


L’abbé Philippe Nansenet, prieur, pen­dant son ser­mon sur la « messe protestante »… 

« IL Faut qu’Il Règne ! »
1 Cor. XV, 25 . 

Pendant de trop courts moments, « Il Régna » , dans les rues du Vieux Nice, au cours de la Procession du Très Saint Sacrement en ce jour de la Fete-​Dieu, Dimanche 10 Juin 2007.

Pendant l’é­mou­vante Grand’Messe – un si grand mer­ci à la cho­rale dont la per­fec­tion est recon­nue par tous – Monsieur le Prieur Nansenet nous gra­ti­fia d’une per­cu­tante homé­lie sur la Messe « pro­tes­tante « , ce qui nous conso­la quelque peu de l’ab­sence de Monsieur l’Abbé Loïc Duverger, empe­ché, qui devait célébrer.

Premières Communions : deux enfants Corentin Foncel, Feruccio Kint et une adulte, Angéla Doredieu qui vient d’ad­ju­rer le pro­tes­tan­tisme ; deux pro­fes­sions de foi, Pierre Icart et Pierre Normain ; renou­vel­le­ment des pro­messes de bap­tème ; les enfants, exem­plaires de sagesse, en tenue du » Dimanche « , jon­chant le sol des rues de pétales de rose, cor­beilles enru­ban­nées, petites et grande filles modèles, tout petits tenant ser­rée la main des parents, les fidèles en grand nombre – ce fut une très belle Fete-​Dieu comme le Prieuré de Nice nous offre chaque année. N’oublions pas les enfants de choeur , méri­tants et per­for­mants, les aco­lytes, et les che­va­liers de Notre Dame .

La Journée se pour­sui­vit par un pique nique dans les jar­dins « sus­pen­dus » du prieu­ré ; Vêpres et le cha­pe­let en clo­ture. Merci à Monsieur le Prieur, à tous ceux et celles qui par­ti­ci­pèrent à la belle orga­ni­sa­tion de cette jour­née tout à la Gloire de Notre Seigneur . Merci aux élus pré­sents, et à Monsieur le Supérieur des Pénitents Blancs .

Quelques notes sur l’Eglise de la Visitation : elle pré­sente un plan rec­tan­gu­laire avec un Choeur plus étroit ; à remar­quer, entr” autre, un très beau Rétable des Ames du Purgatoire. Donnant sur la rue des Serruriers et la Place Sainte Claire, au pied de la col­line du Chateau, fut fon­dé en 1604 un couvent des Clarisses. L’ensemble de l’é­ta­blis­se­ment com­prend cette élé­gante cha­pelle, ain­si qu’un bati­ment conven­tuel et un jar­din , (l’ac­tuel prieu­ré). En 1793, les reli­gieuses ont dû par­tir du fait de la Révolution ; Il est ensuite repris par un autre ordre, celui des soeurs visi­tan­dines qui l’oc­cu­pè­ront jus­qu’en 1960. (En 1828, les soeurs ont fait déco­rer la cha­pelle de pein­tures, par le fres­quiste Guiseppe Toselli). Au départ des reli­gieuses, le couvent a été ache­té par la Ville, et clas­sé monu­ment his­to­rique en 1989). (Source www.nice.fr) .

Le Premier Novembre 2006 y fut célé­bré le XXeme Anniversaire de la pré­sence de la FSSPX : Monsieur l’Abbé de Cacqueray, Supérieur du District, nous fit l’hon­neur de célé­brer la Messe et de nous consa­crer sa journée

De notre cor­res­pon­dante à Nice, Annick Eldridge.

Pour plus de renseignements sur le prieuré de Nice

Renseignements sur le prieu­ré Saint-​Joseph de Nice et lieux de culte des­ser­vis.