logos-lpl-separator-blc

Une église à Gavrus, dans le Calvados

Le projet lancé il y a un an maintenant, va voir le jour !

La chapelle actuelle de Caen

L’église qui va être construite à Gavrus

C’est tout d’abord une belle et profonde action de grâce que nous vous invitons à présenter à Dieu en cette fin d’année scolaire.

Action de grâce tout d’abord pour nos anciens. En effet, c’est en 1984 que la Fraternité Saint Pie X commençait son apostolat en Normandie et particulièrement sur Caen. Chaque dimanche, des prêtres venaient depuis Paris, pour célébrer la messe aux fidèles qui étaient attachés à la Tradition. Rapidement la chapelle du Vaugueux en centre-ville fut acquise (1985). Aménagée par nos anciens, cette chapelle fut le fruit de leurs efforts et de leur générosité en même temps que l’expression de leur amour pour la messe de Toujours.

Elle sera dédiée à St Pie X notre saint Patron. Ce modeste emplacement au fond d’une rue, caché par un grand escalier de ville, sera le témoin des premiers combats pour sauver la Foi catholique en Normandie. Tout est aménagé pour que le culte soit célébré dignement : un autel en pierre y est scellé, des bancs sont achetés, un baptistère est placé près du confessionnal, et même un orgue à tuyaux est fabriqué et offert par un fidèle en 1997. C’est en ce lieu que beaucoup retrouveront la foi, recevront les sacrements, et seront soutenus spirituellement pour maintenir leur vie chrétienne dans un monde où Jésus-Christ est combattu. Au milieu de la tourmente qui secoue l’Eglise dans sa hiérarchie, le Vaugueux devient le phare de la tradition en Normandie.

En 1992, un prieuré est installé à Gavrus et les prêtres desserviront cette chapelle plus facilement. Pendant plus de 35 ans, leur ministère c’est développé dans cette chapelle Saint Pie X. Le labeur de nos anciens n’aura pas été vain ! Le prieuré, l’école primaire de Gavrus et celle des Dominicaines à Saint Manvieu sont la récompense de ces premiers efforts.

Malheureusement l’humidité et le temps font leur travail. La chapelle s’abîme et son emplacement ne permet pas de l’assainir. Régulièrement la pluie s’invite lorsque l’eau ne s’écoule pas assez vite dans les chéneaux. Des coulées laissent la marque de leur passage et le crépi s’auréole avant de se décomposer. Des travaux seraient souhaitables mais il est préférable de trouver une église ou une autre solution. Plusieurs tentatives seront sur le point d’aboutir pour finalement échouer. Recherche de terrain, demande en mairie et à l’évêché, rien ne sera concluant. Les années passent…

En 2014, pour la première fois le projet de construire une chapelle sur le terrain du prieuré est envisagé. Un permis est obtenu, mais n’est pas suivi d’effet. On veut tenter de récupérer une église ! Il y en a tant qui sont vides et abandonnées. Mais la Fraternité Saint Pie X est stigmatisée pour son opposition aux erreurs modernes qui détruisent la Foi et la vie chrétienne. De même que son fondateur fut mis au banc de l’Eglise, de même les fidèles et les prêtres de la Fraternité n’ont pas le droit d’obtenir une église qui corresponde à leurs besoins.

En 2019, monsieur l’abbé Nansenet, rentre en contact avec M. Paquin, architecte du patrimoine et fidèle de notre chapelle à Saint Ursin. Le projet d’une belle petite église sur le terrain de Gavrus voit le jour. Présenté aux supérieurs du district de France, le projet est validé en fin d’année scolaire. Les plans sont achevés au mois de décembre 2020 et le permis de construire déposé début janvier. Le 15 mars Monsieur Lebouteiller, maire de Gavrus, nous contacte pour nous annoncer que le permis est accordé. Il est difficile de ne pas voir dans l’enchaînement et la rapidité de ces évènements un coup de pouce du Bon Dieu. Deo Gratias !

Ce projet est l’aboutissement de nombreuses années de patience et de prières : c’est la raison de notre action de grâce ! Une page se tourne dans l’histoire de notre chapelle mais aussi dans celle de la Fraternité. Après les chapelles aménagées par les pionniers de la tradition, la possibilité de bâtir donne un nouvel élan à la génération suivante. Il nous faut être dignes de nos anciens, semblables aux « re bâtisseurs » du temple de l’Ancien Testament : une truelle à la main et le glaive de l’autre pour se défendre des attaques des ennemis du lieu Saint. Ils nous ont transmis le flambeau de la foi et le zèle pour la maison de Dieu au prix de nombreux sacrifices. À nous de suivre leurs traces avec le même élan et la même détermination !

Ce projet ne se réalisera pas sans vous. Le budget s’élève à 1,6 million d’euros. Nous avons de côté plus de la moitié, mais il nous faut trouver entre 700 000 et 900 000 euros. Chacun aidera selon ses moyens et Dieu pourvoira. Si les sacrifices de nos anciens ont payé et ont porté de nombreux fruits, il est certain que Dieu bénira les nôtres par de grandes grâces, dont les plus belles seront les vocations.

À la veille d’entreprendre ce chantier nous devons donc rendre grâce à Dieu et remercier vivement nos prédécesseurs, tant chez les fidèles que chez les prêtres. Nous pensons forcément à M. l’abbé Gendron (premier prieur), M. l’abbé Aulagnier décédé le 6 mai dernier… les autres et particulièrement M. l’abbé Nansenet muté l’an dernier en nous laissant ce beau projet. Sans eux nous n’en serions pas là. La suite est entre vos mains !

Abbé Jean-Marie Lebourg, prieur de Gavrus

Pour nous aider

Don par courrier : Prieuré Saint-Jean-Eudes, 1 rue des Prébendes 14210 Gavrus

Source : Le Petit Eudiste n° 219

FSSPX

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
fraternité sainte pie X

Articles en relation

Samedi 9 octobre 2021

Samedi 25 septembre 2021

23 septembre 2017