logos-lpl-separator-blc

Entretien avec le Père Fullerton

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Le Père John Fullerton a pris sa charge de supérieur du district des Etats-Unis pour la fête de l’Assomption de Notre Dame, le 15 août 2002. Le Père Fullerton réside à Regina Coeli, Kansas City.

La Porte Latine : Père, pourriez-vous nous expliquer la nature du poste que vous occupez dans la FSSPX ?

Père Fullerton : J’occupe le poste de supérieur de district, responsable de l’administration pastorale, spirituelle, et temporelle aux Etats-Unis d’Amérique. Dans cette zone, il y a actuellement 48 prêtres appartenant à notre Fraternité, et 7 prêtres amis qui s’occupent d’approximativement 20.000 fidèles qui assistent régulièrement au Saint Sacrifice de la Messe et reçoivent les sacrements dans une des 105 chapelles disséminées à travers tout le pays

La Porte Latine : Pouvez-vous nous dire un mot au sujet de vos nouveaux projets ?


Père Fullerton :
Un des projets principaux actuellement est la construction d’un bâtiment pour le quartier général du district des ETATS-UNIS. Le bâtiment actuel, qui abrite les prêtres du district et ceux du prieuré, est devenu à nouveau trop petit pour nos besoins; nous avons donc commencé la recherche d’une autre résidence plus appropriée. Nous avons finalement acheté la propriété dans une belle région juste à l’extérieur de Kansas City. Si tout va bien, la nouvelle maison devrait être finie et nos bureaux de district y seront déplacés au printemps prochain. L’ancienne résidence du district, abritera encore le prieuré Saint-Vincent et sera également employée pour un centre éducatif pour les prêtres du Novus Ordo qui ont montré un intérêt en travaillant avec la FSSPX.

Un autre nouvel établissement, que nous espérons ouvrir en automne 2005 est un lycée pour garçons. Récemment, nous avons acheté un ancien seminaire des Pères de au sud de Chicago, à Olivet, dans l’Etat de l’Illinois. Nous projetons déplacer notre « Armada », l’internat des garçons du Michigan, qui avait fonctionné pendant les huit dernières années, à ce nouvel endroit.
En outre, à mesure que le nombre de prêtres dans le district des ETATS-UNIS augmente, nous projetons ouvrir plus de prieurés dans des secteurs centralement localisés. Ceci donnera non seulement aux fidèles plus de centres où ils peuvent assister au Saint Sacrifice quotidien de la Messe ,mais il aidera également à réduire le temps de voyage pour nos prêtres qui passent actuellement beaucoup d’heures dans le ciel ou sur la route voyageant vers nos diverses missions.

La Porte Latine : Mon père, pouvez-vous nous décrire votre apostolat aux Etats-Unis ?

Père Fullerton : Ici aux États-Unis, la plupart de nos prêtres passent, en semaine, à enseigner dans une de nos écoles, ou à précher des retraites. Actuellement, nos prêtres dirigent 16 écoles, qui incluent 6 lycées et 1 université. Des retraites sont prêchées dans trois maisons différentes et bien que ce soient principalement des retraites de Saint Ignace, de temps en temps d’autres retraites sont également prêchés, des retraites mariales, par exemple.
Les week-ends, la plupart des prêtres partent pour un circuit de messe, où ils pourvoient aux besoins des fidèle en offrant le Saint Sacrifice de la Messe, en administrant les sacrements et en enseignant le catéchisme. Chaque prêtre dit normalement deux ou trois messes chaque dimanche dans deux chapelles différentes. Nous pratiquons également l’apostolat en éditant la bonne littérature catholique, qui est faite par notre propre maison d’édition d’Angelus ici à Kansas City (voir infra). Angelus connait une augmentation régulière de ses ventes année après année, montrant ainsi l’intérêt croissant pour la bonne littérature catholique et pour la connaissance de la crise dqui se développe ans l’église .

La Porte Latine : Quelle importance a le Tiers-Ordre aux Etats-Unis ?

Père Fullerton : Dans plusieurs de nos chapelles, il y a un bon nombre de fidèles qui souhaitent, pour se sanctifier, participer plus étroitement au travail de la Fraternité… Ils trouvent dans le Tiers-Ordre les moyens pour y arriver.

La Porte Latine : Pouvez-vous nous dire un mot sur les communautés et les prêtres amis ?

Père Fullerton : Aux États-Unis nous avons plusieurs communautés religieuses avec qui nous travaillons étroitement dans le combat pour le maintien de la Tradition. Parmi ces groupes , il y a les Bénédictins de Sylver City au Nouveau-Mexique, les Soeurs dominicaines en Post Falls dans l’Idaho, les Carmélites de Spokane dans l’Etat de Washington, et les soeurs franciscaines de Kansas City, Missouri (rendez-vous sur la page des ).
Il y a également beaucoup de prêtres indépendants qui travaillent à nos côté dans cette même bataille. Récemment, afin d’essayer de faire venir plus de prêtres à la tradition, un livre contenant des entrevues avec 16 de ces prêtres indépendants a été compilé et expédié à tous les prêtres des États-Unis. Plus de 45.000 copies ont été envoyés et en deux semaines nous avons reçu plus de 120 réponses, demandant des informations sur la messe tridentine.

La Porte Latine : Quelles sont vos relations avec l’épiscopat local ?

Père Fullerton : Excepté une lettre occasionnelle avertissant les paroissiens de ne pas assister à nos messes, parce que nous serions « schismatiques, excommuniés, etc… » les évêques locaux essayent de nous ignorer, espérantque nous finirons par partir. La plupart d’entre eux préfèrent ne pas nous faire de la publicité.

La Porte Latine : En trente années, le terrain conquis semble incroyable !

Père Fullerton : Oui, il l’est ,certainement ! Le nombre de fidèles dans nos chapelles s’est développé pour passer à plus de 20.000. Notre plus grande paroisse, St-Mary, dans le Kansas, a plus de 2.500 paroissiens et il y a plus de 800 étudiants dans l’académie et l’université.

La Porte Latine : Que pouvez-vous nous dire au sujet des vocations religieuses ?

Père Fullerton : Le nombre de vocations a connu une augmentation ces dernières années. Le seminaire St-Thomasd’Aquin à Winona, dans le Minnesota, a reçu 27 jeunes hommes qui ont souhaité tester leur vocation cet automne passé. Le 2 février de cette année 2004, il y a eu 21 séminaristes de première année qui ont revêtu la soutane. Ceci nous a posé un problème très agréable du fait que notre bâtiment actuel est tout à fait archi-plein et prêt à éclater . Les vocations des autres communautés religieuses ont également connu de notables augmentations.

La Porte Latine : Et tous ces fruits sont dus à la bonté de Dieu et au travail effectué dans les écoles, n’est-ce pas ?

Père Fullerton : Oui, Dieu a été très bon pour nous, continuant à verser ses bénédictions sur nous. Plusieurs des vocations actuelles viennent maintenant de nos écoles. Les retraites de Saint-Ignace contribuent non seulement à provoquer de nombreuses conversions mais aussi à susciter des vocations.

La Porte Latine : Tout ceci doit être une charge humaine et financière lourde. Comment y faites-vous face ?

Père Fullerton : Dieu est très bon pour ceux qui travaillent loyalement dans sa vigne ; toujours donnant ce qui est nécessaire pour prendre et porter son doux fardeau. Il continue à subvenir à nos besoins financiers en nous envoyant des fidèles qui nous aident en fournissant généreusement ce qui est nécessaire pour accomplir notre travail.

La Porte Latine : De quelle autre façon les lecteurs de la La Porte Latina peuvent-ils avoir de vos nouvelles ?

Père Fullerton : Le bulletin mensuel du district des États-Unis, Regina Coeli Report est accessible en ligne à et . .

La Porte Latine : Face à une telle Foi et à une si grande confiance en la Providence, nous sommes admiratifs. Que pouvons-nous faire pour vous aider ?

Père Fullerton : Veuillez garder le district des États-Unis et ses prêtres dans vos prières, cela nous permettra de rester fidèles à notre vocation et à ce grand travail auquel Dieu a nous a appelé. Enfin merci de prier pour qu’un plus grand nombre de fidèles accepte Son invitation à venir aider à Sa moisson.

Père John Fullerton †

Statistiques du district des USA

Actuellement, le district des USA comprend:
– 50 prêtres
– 5 diacres
– 12 frères
– 61 seminaristes
– 24 sœurs (techniquement, elles sont autonomes du District)
– 850 Membres du Tiers-Ordre
– 105 églises, chapelles ou centres de messe
– 16 prieurés
– 3 centres de formation
– 4 maisons pour retraites
– 23 écoles & 1 collège
– 1 maison d’édition (Angelus Press: http://www.angeluspress.org)