logos-lpl-separator-blc

Mysterium Fidei n° 62 – Un double anniversaire

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Janvier-février-mars 2011

Mysterium Fidei n° 62 – Un double anniversaire

Cette année 2011 sera celle d’un double anniversaire : les vingt ans du rappel à Dieu de notre vénéré fondateur, Mgr Marcel Lefebvre, le 25 mars 1991, en la fête de l’Annonciation, un lundi saint cette année-là, deux fêtes symboliques de cet apôtre infatigable de la Royauté sociale de Notre-Seigneur et du caractère sacrificiel de la sainte messe. La Providence affectionne ces coïncidences de dates qui sont comme un message de Dieu. Le deuxième anniversaire est celui des trente ans de la fondation de notre Tiers-Ordre, le 29 janvier 1981, en la fête de st François de Sales.

Chers tertiaires, vous n’oublierez pas de vous associer à ce double anniversaire par vos prières auprès de notre fondateur pour que le Tiers-Ordre grandisse, non seulement en quantité mais en qualité. Le rayonnement du Tiers-Ordre dépend de vous, de votre fidélité à suivre vos engagements de tertiaires. Le succès du Tiers-Ordre est en relation étroite avec la vie intérieure de ses membres. On rayonne ce que l’on est. Le véritable apostolat n’est pas qu’un apostolat de la parole mais d’abord un rayonnement de la vie intérieure. Il faut témoigner par ce que l’on est. Il faut se laisser transformer pour transformer ou du moins toucher les âmes. « Cherchez le Royaume de Dieu et sa justice (c’est à dire la sainteté) et le reste (le succès des œuvres) vous sera donné de surcroit. » Enseigne Notre-Seigneur. Il faut que les tertiaires soient des modèles dans chaque prieuré.

La règle du Tiers-Ordre doit y suffire. Elle est très simple, adaptée à toutes les situations et viable dans n’importe quelle condition. Elle nous assure cette vie intérieure si difficile dans le monde tel qu’il est aujourd’hui, ne serait-ce que par le bannissement de la télévision. L’abstention de télévision est souvent le sacrifice qui rebute le plus d’âmes pour rentrer dans le Tiers-Ordre. Et pourtant combien témoignent avoir retrouvé des joies simples et naturelles, ne fut-ce que la lecture d’un bon livre, une conversation entre amis, depuis que la télévision a été bannie du foyer domestique. Pour ce qui est d’internet et des films sur ordinateur, il est conseillé de s’en tenir à l’avis de son confesseur habituel.

Que le Bon Dieu vous accorde un saint carême. Nous n’oublierons pas que le mois de mars est consacré à saint Joseph. Nous devons l’honorer comme il le mérite (par des prières, des litanies, on peut aussi fleurir son image). Lui aussi a participé à notre Rédemption par toutes sortes d’épreuves endurées pour notre salut comme la fuite en Egypte. L’Evangile est très discret sur st Joseph. Il est resté humble et modeste. Ce sont aussi les vertus de tout bon tertiaire.

Votre aumônier vous souhaite une bonne et sainte année 2011.

Abbé François Fernandez †