Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Tradition catholique en Afrique n° 14 d'octobre 2014 - Nouvelles de nos missions en Namibie, au Cameroun et au Ghana

Accès aux pages consacrées à la revue de presse en Afrique
Accès aux pages consacrées au District d'Afrique
Accès aux bulletins et revues du monde la Tradition

 

Comment aider au développement du Districtd'Afrique

Tradition catholique en Afrique n° 14 d'octobre 2014
Nouvelles de nos missions en Namibie, au Cameroun et au Ghana

 

Sommaire de ce numéro spécial consacré aux missions en Namibie, au Cameroun et au Ghana

- Éditorial abbé Loïc Duverger : voir ci-dessous
- Namibie
- Cameroun
- Ghana
- La Fraternité en Afrique : - Liste des Maisons et Prieurés de la Fraternité en Afrique - Comment nous aider

 

 

Editorial de l'abbé Loïc Duverger, Supérieur du District d'Afrique

Chers amis bienfaiteurs,

Nous présentons dans ce numéro de Tradition en Afrique, trois pays que mes confrères visitent régulièrement: le Ghana, le Cameroun et la Namibie. Le numéro suivant évoquera trois autres pays de l'Est Africain, la Zambie, la Tanzanie et l'Ouganda.

Partout en Afrique des fidèles s'interrogent sur les changements liturgiques d'abord puis doctrinaux qui envahissent l'Eglise. Les changements liturgiques d'abord parce qu'ils sont les plus visibles et manifestes: l'abandon du latin, l'introduction d'instruments et de musiques profanes dans les cérémonies, la communion dans la main, les filles enfants de choeur. La messe devient un rassemblement aux prédications interminables souvent peu spirituelles. Petit à petit, les exercices de piété si appréciés, la récitation publique du chapelet, le salut du Saint Sacrement, les processions disparaissent, le respect de la Sainte Eucharistie s'amenuise. Alors la piété s'affadit et les fidèles abandonnent l'assistance à la messe, pour cesser finalement de pratiquer.

Les fausses doctrines font leur entrée, principalement l'oecuménisme, avec les sectes protestantes et les fausses religions. En 2013, un journaliste Gabonais rendant compte d'une cérémonie oecuménique en présence de l'évêque du lieu, constatait qu'il n'y avait plus de différence entre les protestants et les catholiques sinon dans les pratiques du culte.

On se gargarise de statistiques qui voient le nombre de catholiques augmenter en Afrique. On compte et on se réjouit, avec raison, des nouveaux baptisés mais on ne compte pas les millions de catholiques qui rejoignent les milliers de sectes protestantes et perdent la foi. Certes, à travers toute l'Afrique de nombreuses grandes et belles églises, capables de recevoir des milliers de fidèles, sont construites mais plus nombreux encore sont les temples protestants qui pullulent, simples cabanes au fond des campagnes, bâtisses de planches dans les quartiers pauvres, immenses temples dans les villes les plus riches, avec à leur tête des pasteurs aux discours les plus divers et hétéroclites.

Lorsque nous visitons ces fidèles soucieux de préserver leur Foi de la révolution liturgique et des nouvelles doctrines, nous avons l'impression de retourner dans les années 70 en Europe où, de toute part, s'élevait une forte opposition aux réformes issues du Concile : c'est la même volonté de garder la Tradition, celle qui a sanctifiée leurs pères, le même désir d'avoir de vrais prêtres en soutane et solides dans la Foi, la même soif de la messe, la vraie, celle où l'on parle en latin.

Lorsque, pour la première fois, les plus agés assistent à la messe de l'ancien temps, le début est d'un silence assourdissant, quelques anciens essayent d'accrocher aux prières au bas de l'autel et, dès le premier « Dominus vobiscum », les souvenirs remontent et le « cum spiritu tuo » éclate. Le kyriale, le ton 8 naturellement, est chanté avec force et le Gloria revient en mémoire rapidement. Le plus beau est le chant du Salve Régina à la fin de la messe. Sans doute est-il encore chanté, mais là, il retentit avec une force et une piété magnifique. Les plus jeunes sont silencieux: les malheureux ne savent rien ! Ils s'étonnent et découvrent avec stupeur un trésor qui leur a été caché.

Bien sûr, avec le temps, les mises en garde des curés et des évêques, cette belle assistance va s'étioler, mais un petit groupe solide demeure, convaincu, décidé à tout pour garder la Tradition. Ce sont eux que nous desservons de temps en temps.

Il faut leur apprendre la vraie raison de notre combat, la bonne doctrine, les fortifier contre les erreurs et leur donner les sacrements qui les rendront persévérants dans le combat. Nous essayons d'y aller régulièrement, ce n'est pas toujours possible, le temps manque, les prêtres manquent, l'argent manque aussi pour payer les coûteux voyages.

C'est à votre prière et à votre générosité que je recommande tous ces pays avec l'assurance de ma prière et celle de tous mes confrères au Coeur Immaculé de Marie.

Abbé Loïc Duverger, Supérieur du District d'Afrique

 

 

Lire et imprimer tout le bulletin en français


Pour imprimer le bulletin en français, cliquez sur l'image

 

 

Pour tout renseignement et abonnement:

Tradition
Maison de district
Our Lady Queen of Africa House P.O. Box 14881 Bredell 1623
Afrique du Sud
ou fsspx.africa.sec@gmail.com
(Chèques à l’ordre de “Mission de la FSSPX”)

 

 

Le District d'Afrique

Supérieur du District : Father Loïc Duverger

Our Lady Queen of Africa House
458 Shamrock Road
PO Box 14881
ZA - Bredell 1623
South Africa.
 
00 27 11 396 1807
00 27 866 970 120
Les pages consacrées aux activités du District d'Afrique

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Messes dans l'Océan Indien en août 2018
Madagascar
La Réunion
L'Île Maurice


Cahiers Saint Raphaël n° 131 - Le piège des écrans
Lettre de l'école St-Jean-Bosco de Marlieux n° 30 - Mens sana in corpore sano, par M. l'abbé L. Girod
Le Petit Echo de N-D n° 55 d'août 2018 - Pour servir à la cause de Benoîte Rencurel
Marie Reine des Coeurs - Lettre de liaison nº 158 - L'âme mariale et montfortaine d'Edel Quinn,
abbé Castelain

Vers les sommets d'août 2018 - Ton
mot d'ordre : fidélité, abbé Gérard

La Malle aux Mille Trésors n° 64 de
juillet-août 2018


Catéchisme n° 99
Le troisième commandement

Catéchisme par
correspondance

Actualisation des cours de catéchisme par correspondance dispensés par les Soeurs de la FSPX


UDT 2018
12-16août - XIII ° Université d'été
Visionner la vidéo de présentation

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Dimanche 19 août 2018
06:51 20:58

  Suivez notre fil RSS