Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Entretien avec Father D. Couture

 

La Porte latine : M. l’abbé, pourriez-vous nous présenter la fonction que vous occupez dans la Fraternité ?

Father Couture :  Depuis le 15 août 1996, tout le continent asiatique a été constitué en District, et j’en ai été nommé le premier supérieur. En 1986, le prieuré des Indes avait été ouvert comme Maison Autonome. Puis en 1992, celui des Philippines, aussi comme Maison Autonome. Pour faciliter les contacts avec la Maison Généralice et multiplier la fréquence des visites du supérieur, ces deux Maisons Autonomes ont ainsi été réunies en 1996 pour former le District d’Asie.

La Porte latine : Votre situation de Supérieur de District vous permet ainsi de connaître à peu près tout de la Fraternité en Asie ?

Father Couture :  Evidemment. En ce moment (1er avril 2004), nous avons trois prieurés et un   noviciat pour les frères. Le siège du District, est à Singapour, avec deux prêtres ; le prieuré de Palayamkottai, au sud des Indes, a aussi deux prêtres, ;celui de Manille, aux Philippines, en a cinq (trois de la Fraternité et deux diocésains, dont l’un vient à peine de nous rejoindre, un jeune aumônier militaire). Le Noviciat des Frères, à Iloilo, Philippines, a quatre prêtres (trois des nôtres et un diocésain). Des chapelles sont déservies régulièrement dans neuf pays de l’Orient, et deux autres de ces pays sont visités occasionnellement.
Le rôle du Supérieur de District consistant surtout à s’occuper des prêtres, il faut voyager, toujours voyager, pour aller voir les confrères et voir leurs missions, sans négliger nos propres missions, celles qui dépendent de Singapour.
Notre District (c’est–à-dire la partie de l’asie dont nous nous occupons en ce moment) n’est pas aussi grand que celui des USA — si on mesure celui-ci jusqu’en Alaska et à Hawaï —, cependant, la variété en est certainement plus grande. Voyez un peu :
Entre le Vietnam, les Philippines, les Indes et le Japon, il n’y a pas que les langues qui varient, mais les religions nationales, les coutumes, les modes de vie, les saisons. Voici quelques informations géographiques pour vous donner une idée de l’étendue du District.
Récemment, j’ai pu accompagner l’abbé Thomas Onoda (le seul prêtre japonais de la Fraternité et qui est en poste à Manille), jusqu’à Sapporo, dans l’île de Hokkaido, tout au nord du Japon. Ce petit centre de messe qui n’a que quelques mois d’existence est désormais le plus au nord du District se situant au 43° parallèle Nord. Descendons au sud : Jakarta, en Indonésie, que nous avons aussi ouvert un peu avant, en octobre 2003, est au 80° parallèle Sud, donc dans l’hémisphère Sud. De Bombay au 72 degré longitude Est (le centre le plus à l’ouest) jusqu’à Sapporo au 142 degré longitude Est (qui est aussi le centre le plus à l’ouest) on met un bon 10 heures d’avion.

Et entre les voyages occasionés par ces visites, par les retraites de prêtres (une aux Philippines, une en Inde), les sessions d’études, les visas à maintenir, quand il y a des "trous"’ dans le programme, après l’administration et le courrier, on va explorer !
C’est ainsi que nous avons pu faire 5 visites au Vietnam, et de nombreuses autres visites en Thailande, surtout pour aller voir Mgr Manat, cet évêque diocésain, ami de Mgr Lazo ( + 2000) des Philippines.

La Porte latine : Pouvez-vous nous dire un mot de vos nouvelles implantations ?

Father Couture : Les deux dernières, comme je viens de vous le dire, sont Sapporo et Jakarta.
La première n'est consistée en ce moment que de deux familles, que l’on visite tous les deux mois. Bien qu’ils n’aient eu la messe que quelques fois (l’une de ces famille a trouvé la Tradition un peu avant Noël grâce à notre site japonais), on se sent vraiment chez des "tradis", avec les enfants, avec la faim des sacrements, la joie d’entendre de la doctrine solide, avec la modestie vestimentaire. Lors de cette dernière visite, on leur a montré le film de La Passion, et fait une présentation sur l’architecture chrétienne, du Roman au Baroque. On leur a expliqué aussi l’importance de faire quelque chose pour faire connaître la Tradition, qu’il faut absolument semer pour récolter.
À Jakarta, la Providence nous a mis dans "le filet" un groupe de jeunes catholiques, délaissés par leur curé, qui se réunissent depuis plusieurs années dans la maison de l’un d’entre eux. Je devais faire une conférence après la première messe qui avait pu avoir lieu dans la chapelle d’un noviciat Franciscain (où le supérieur nous reçu en short et Tee-Shirt !) et sans le savoir, la conférence eut lieu dans la maison de cette personne où les jeunes se réunissent. C’était leur premier contact avec la Tradition. Ils sont une quinzaine, agés de 17 à 35 ans, un groupe d’amis catholiques, ignorant beaucoup de leur foi mais affamés comme des oisillons quand on arrive avec de la vraie nourriture. À Noël, nous avons fait un mini camp de trois jours, style MJCF, dans un superbe cadre naturel – un jardin botanique. Avec quelques autres visites, ils semblent avoir compris beaucoup sur la crise de sorte que la plupart du groupe a cessé d’aller à la nouvelle messe maintenant.

La Porte latine : Et dans l’avenir, avez-vous de nouveaux projets d’installation ?

Father Couture : Il est toujours très intéresant de discuter avec les gens lors de ces visites dans de nouveaux pays. On découvre toujours de belles âmes protégées par la grâce, et des âmes qui luttent pour leur foi. Nous avons plusieurs Indonésiens ici à Singapour qui m’ont encouragé à aller surtout dans les îles Flores, au centre-ouest de l’Indonésie. « Ce sont les plus catholiques, Father ! » Mais, selon les méthodes que nous a laissées notre vénéré fondateur, il faut suivre la Providence dans notre expansion missionnaire. Alors, après le camp de Noël de Jakarta, je pensai à demander aux jeunes s’ils ne connaissaient personne dans ces îles Flores. Quelle surprise de découvrir ainsi que 3 d’entre eux ont un oncle, prêtre, là-bas, qui a lutté pour la messe traditionnelle, a été "suspend" par son évêque pour cette raison, puis nommé sur une petite île sans route, ni téléphone… Mais depuis Jakarta, il faut un bon trois jours à l’aller pour se rendre sur cette petite île, avec les avions et les multiples ferry-boats qu’il faut prendre.
Suivre la Providence…Si jamais on arrive à rejoindre ce prêtre, une autre porte aura des chances aussitôt de s’ouvrir : celle du Timor Oriental, qui n’est qu’à quelques heures de là, en bateau. À l’heure de Dieu !

La Porte latine : Mon Père, pouvez-vous nous décrire votre apostolat en Asie?

Father Couture : Notre apostolat, à partir des différents prieurés, ressemble de beaucoup à celui des autres prieurés : messes, catéchismes, visite des malades, préparation des bulletins paroissiaux, retraites. Voici en plus précis ce que fait chaque prieuré.
En Inde, nos prêtres ont une dizaines de centres de messes répartis entre la pointe sud du pays et le nord-ouest, à Bombay. Dans le sud il y a une petite école dans un des villages que nous desservons, et le prieuré sert de "Hostel", de maison pour des jeunes, environ 27, venus de nos différents centres et demeurant en pension pour aller dans les écoles de Palayamkottai.

Manille, avec son église Notre Dame des Victoires, est assez vivante avec ses 500 paroissiens et sa maison de Béthanie pour les jeunes demoiselles aspirant à la vie religieuse. Les prêtres de Manille sont aussi en charge de Hong Kong, du Japon et de la Corée du Sud.
Iloilo, comme je vous l’ai dit, est un noviciat pour les frères de la Fraternité. En ce moment, il y a trois profès, deux novices, deux postulants et deux pré-postulants. Les prêtres du noviciat sont en charge, en plus des cours donnés aux frères, de tout le Centre et Sud de ces 7107 îles qui constituent les Philippines, c’est-à-dire d’environ 10 autres centres de messes.
Tout récemment, le Docteur Dickès de l’ ACIM , y est venu faire une tournée de conférences et a pu s’adresser aux étudiants de cinq Facultés de medecine, en tout près de 2500 étudiants.

La Porte latine : N’étiez-vous pas à Manille pendant quelque temps ?

Father Couture : Le siège du District était à Manille de 1996 à 1999. En 1999, nous avons ouvert le prieuré de Singapour pour dégager un peu Manille qui débordait et manquait d’espace.

La Porte latine : Pouvez-vous nous dire un mot sur les communautés amies et les prêtres amis ?

Father Couture : Comme je l’ai dit plus haut, il y a ici et là des prêtres diocésains qui nous aident, trois aux Philippines, et 4-5 en Indes. Il n’y a pas de communautés religieuses traditionnelles dans le District, sauf les religieuses de Bethany qui dépendent de la FSSPX (voir plus haut).

La Porte latine : Quellles sont vos relations avec l'épiscopat local ?

Father Couture : Classiques : ils aimeraient bien nous voir partir ! Surtout quand l’un ou l’autre de leurs prêtres passe à la Tradition. La seule exception a été Mgr Manat, en Thailande, lorsqu’il était évêque diocésain. J’ai même pu prêcher une retraite de St Ignace avec cet évêque comme traducteur, à une cinquantaine de ses fidèles ! Ce fut toute une expérience.

La Porte latine : Et les vocations religieuses ?

Father Couture : Nous ne pouvons que bénir le Ciel, ici. Bien que ceux qui essaient leur vocation n’arrivent pas tous au but, en ce moment, il y a des asiatiques dans les communautés suivantes :
FSSPX : 5 prêtres, 9 séminaristes, 5 frères profès
FSSPX, Sœurs : 3 professes, 3 novices
FSSPX, Oblates : 5 engagées, 3 en formation
O.P. Avrillé (Dominicains) : 1 frère et 4 religieuses
O.P. Brignoles (Dominicaines enseignantes) : une religieuse professe
Carmel : une professe
Disciples du Cénacle (Velletri, Italie) : une religieuse postulante
OSB (Bénédictins): deux frères
OFM Capucins, Morgon : un frère
Rédemptoristes : un frère

La Porte latine : Tous ces fruits issus de la bonté de Dieu, sont-ils un peu les fruits du travail effectué en direction des écoles ?

Father Couture : Pas vraiment car nous n’avons aucune école secondaire en ce moment. La crise est, sous certains rapports, un peu en retard, du fait que ces pays, sauf les Philippines, n’ont jamais vraiment été Catholiques. Donc, la Tradition peut récolter dans une terre qui a encore gardé plusieurs valeurs. Par exemple, le fait de vivre dans la pauvreté peut beaucoup aider au détachement. Le frère indien qui est à Morgon s’est senti monter dans l’échelle sociale en arrivant au monastère !

La Porte latine : Cet immense District doit être une lourde charge humaine et financière. Comment faites-vous ?

Father Couture : Saint Joseph aime bien ces terres de missions et en a toujours généreusement aidé les missionnaires de tous les temps…

La Porte latine : Les lecteurs internautes de La Porte latine peuvent-ils avoir de vos nouvelles autrement ?

Father Couture : Oui, nous avons plusieurs sites internet pour essayer de rejoindre les âmes de différentes langues :
- District d'Asie en langue anglaise,
- Site en langue japonaise,
- Site en langue coréenne.
Nous avons même commencé à en préparer un en langue thaïlandaise, mais il y a des retard imprévus et n’est pas encore prêt. Il faudrait en faire en "tagalog" (Philippines), Vietnamien, et... chinois ! Mais c’est la main d’oeuvre qui nous manque.
À la suite de la visite du Docteur Dickès, nous avons ouvert un site de l'ACIM pour l'Asie à l'adresse suivante : http://www.acim-asia.com.
Ah ! oui, et il y a la revue du District, la Newsletter, qui sort...de temps en temps, entre 2 et quatre fois l’an. Elle est gratuitement envoyée à ceux qui la demande. Les anciens numéros se trouvent sur notre site du District.

La Porte latine : Nous sommes émus et admiratifs devant tant de dévouement et de confiance en la Providence. Que pouvons-nous faire pour vous aider ?

Father Couture : Prier, tout d’abord. Vraiment, depuis que je suis en Asie, j’ai vu de mes yeux les fruits de la prière, de la communion des Saints. Parfois, lors de missions un peu délicates, sachant que des monastères, mis au courant de la mission, priaient en même temps, j’ai vraiment senti que la Très Sainte Vierge dirigeait tout, ouvrait des portes inattendues, nous faisait rencontrer des prêtres, des évêques, des âmes de choix. Je compte beaucoup sur la prière des autres, nos "troupes spirituelles" , pour le dévelopement de nos missions.
Et puis, ma foi, si on veut nous aider matériellement, ce ne sera pas de refus ! Tous ces vols en avion (qui sont souvent le seul moyen de transport pour se rendre d’un pays à l’autre), il faut bien les payer comptant ! Puis, il y a les constructions de chapelles ici ou là (nous venons d’en commencer une à Iloilo). Et nos jeunes vocations en formation, qui viennent tous de pays pauvres, il ne faut pas qu’ils soient à charge des monastères ou des séminaires…
Enfin, que ceux qui voyageront pas l’asie n’hésitent pas à nous contacter pour les horaires et lieux de messes, etc.

De toute façon, un grand merci à La Porte Latine pour faire connaître notre District. La France s’est toujours bien distinguée au niveau missionnaire. Elle le fait encore. Deo gratias !

Father Daniel Couture †

Pour aider le District d'Asie

St. Pius X Priory
Father D. Couture
110 A. Killiney Road
Singapore 239549
SINGAPOUR
 
00 65 6235 36 60
00 68 6836 18 83

 

Détails du compte bancaire en France :

Acct. Name : Fraternité Saint-Pie X Mission Asie
Acct. No.: Bank : 0000079201B, clé RIB 65
Banque No. 30002
Agence 07233

Credit Lyonnais
1 rue Mulhouse
68300 St Louis
France

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Messes en direct
depuis Saint Nicolas du Chardonnet

Voir les horaires

Marchés de Noël

23 et 24 novembre 2019 : marché de Noël de l'école St-François-de-Sales de Rouen
23 et 24 novembre : Vente de charité, Chapelle Notre-Dame de Consolation - Paris
30 novembre : Fête de St Nicolas et marché de Noël de l'école St-Jean-Eudes de Gavrus
30 novembre et 1er décembre 2019 - Vente de charité de la conférence St-Vincent de Paul - Saint-Nicolas du Chardonnet - Paris
1er décembre 2019 : marché de Noël de l'école St-Pierre-Julien Eymard du prieuré de Meylan
1er Décembre : marché de Noël de l'école St-Jean Bosco de Toulouse
1er décembre : fête de la Saint Nicolas organisée par le prieuré - Nancy
7 décembre : Forum Orientation et Métiers du MCF
13 décembre : pièce de théâtre donnée par l'école Sainte-Philomène de Nancy
14 décembre 2019 : concert de l'Avent à Saint-Nicolas du Chardonnet- Paris

Nouvelles parutions

Bulletins de la Tradition

Catéchisme n° 125

L'ordre

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Mercredi 20 novembre 2019
01 1