logos-lpl-separator-blc

Les réseaux sociaux mis au service de l’Immaculée

Suivant les traces de son fondateur, le Centre international de la Militia Immaculatae a établi une nouvelle forme d’apostolat, qui utilise les technologies modernes comme instruments et comme moyens d’agrandir le Royaume de Marie.

Les outils : des vidéos et des cartes

Les vidéos catéchétiques et mariales envisagent toutes choses du point de vue de la Vierge Marie. Ces vidéos peuvent traiter de l’actualité, des objections classiques contre la Foi ou les mœurs, des objections des protestants ou de l’Islam… mais répondent à toutes ces questions en fonction de ce qu’aurait dit ou pensé la Vierge Immaculée. Le rythme de publication est d’environ 1 vidéo tous les 15 jours.

Les cartes quant à elles, sont comme des petits mémos. Elles se composent d’une phrase agrémentée d’une photo, qui donnent aux Chevaliers un sujet de réflexion et de méditation. La publication de ces cartes virtuelles est d’une carte par jour.

Exemples de cartes virtuelles quotidiennes :

Pour avoir un accès à la collection des cartes virtuelles :

  • Nous utilisons l’album « Au Royaume de Marie » dans l’appli Celebrate pour partager des photos et des vidéos et les rassembler en un seul endroit. Pourquoi? – La meilleure qualité d’image (contrairement à WhatsApp) – Une confidentialité totale – Gratuit – Simple et facile à utiliser. Faites ce qui suit : (1) Cliquez sur https://photos.celebrate.app/download et téléchargez l’application (2) Inscrivez-vous avec le code suivant : FLIJMV
  • Avec WhatsApp : intégrer le groupe « Au royaume de Marie ».

La diffusion

Nous avons créé des groupes sur les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, Telegram, WhatsApp, Messenger en français, en anglais et en espagnol. Pour l’instant, nous avons donc 3 équipes constituées de chevaliers zélés qui travaillent sur ces réseaux, et sont directement rattachées au Centre international.

Que font-elles ? Le Secrétariat international envoie à ces trois équipes, une vidéo ou une nouvelle carte que les trois équipes sont chargées de traduire puis de les transmettre à leurs propres contacts, c’est-à-dire aux autres Chevaliers, à leurs amis, leurs proches… mais surtout à tous ceux qui ne connaissent pas la religion ou qui sont dans le modernisme et par-dessus tout, à tous ces contacts qui ont reçu la Médaille Miraculeuse.

Cependant, pour que cet apostolat porte des fruits, il faut deux choses très importantes : La prière qui doit accompagner ce travail et le contact personnel avec chaque âme. Il ne suffit pas d’envoyer sur un groupe de discussion une image ou un lien, mais il faut que cela entraîne une discussion, un échange soit de vive voix, soit par message écrit. Sans cela, très rapidement, les contacts qui recevront ces vidéos ou ses cartes se lasseront et ne liront même plus : ils délaisseront ces envois discrètement…

Les fruits

Messenger : nous avons 21 contacts personnels qui se sont engagés à publier sur leur mur Facebook les vidéos envoyées sur leur contact personnel de Messenger. Cela veut dire concrètement que ces contacts s’engagent publiquement à soutenir cet apostolat, et à faire connaître l’Immaculée dans leur propre vie personnelle et professionnelle, puisque tout le monde a accès à leur mur… Comme première approche, nous leur envoyons simplement un message privé, leur demandant s’ils seraient intéressés pour diffuser ces vidéos mariales… Ces contacts viennent de tous les milieux et même de tous les pays francophones et seulement un ou deux sont des Chevaliers. Parmi eux se trouvent également deux séminaristes qui souhaitent faire partie du réseau et découvrent par ce moyen la Fraternité.

Enfin, avec les personnes vraiment désireuses d’approfondir leur vie spirituelle, des groupes se sont formés pour faire du catéchisme et un peu de direction spirituelle, à distance. Un pour les femmes et un pour les hommes. Les publications papiers de la M.I. leurs sont envoyées.

Facebook : La page française Militia Immaculatae FR a plus de 1515 amis qui voient postées les vidéos et les cartes.

Chaîne YouTube : Elle compte depuis un an environ 400 abonnés qui ont découvert la chaîne pour la plupart au moyen de cet apostolat à distance, car cette forme nouvelle d’apostolat n’est pas très connue en France et dans les pays francophones. La chaîne présente environ 50 vidéos et enregistre plus de 9500 vues en 365 jours.

La chaîne anglaise compte plus de 7 000 abonnés et la chaîne polonaise 3 000 abonnés.

WhatsApp : trois groupes sont solidement établis. Un en anglais qui réunis les pays du Nigeria, de l’Afrique du Sud, le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Inde, le Sri-Lanka, l’Indonésie, les Philippines, la Malaisie, le Canada, le Brésil (port) ; un en langue française pour la France, le Gabon et le Benin ; et un groupe espagnol réunissant l’Espagne, le Mexique et l’Uruguay.

Le groupe anglophone, baptisé « Mary’s Heart » « Le Cœur de Marie » fait suivre les vidéos et les cartes à environ plus de 2000 chevaliers. Les langues d’Asie ont aussi la possibilité de faire les traductions dans leur langue propre : Malaisie, Indonésie, Philippines. Au total, ce sont plus de 200 personnes qui reçoivent ces vidéos et ces cartes par WhatsApp et indifféremment catholiques ou non.

Le groupe français appelé « Au Royaume de Marie » envoie à plus de 330 personnes. Nous avons également des contacts avec le proviseur du Juvénat du Gabon qui envoie le matériel à de nombreux professeurs, élèves et contacts personnels, inscrits comme chevaliers.

Le groupe espagnol, baptisé « El Corazon de Maria » compte 1 ou 2 personnes motivées pour faire les traductions et les envois pour l’Espagne, le Mexique et l’Uruguay.

Les 700 chevaliers du Royaume-Unis et de la Scandinavie reçoivent à ce jour, toutes les cartes virtuelles.

Telegram : 3 chaînes ont été ouvertes sur ce canal en français, en anglais et en espagnol. Actuellement, la chaîne française compte 53 abonnés, la chaîne anglaise 184 et la chaîne espagnole 117. Nous allons aussi, dans les jours qui viennent, pouvoir ouvrir une chaîne en Cinghalais et en Portugais.

Instagram : 10 contacts reçoivent régulièrement les envois de lien vidéos et cartes en France et au Nigéria.

Spotify : Chaîne de radio Vox Immaculatae avec émissions audios.

Objections contre cette forme d’apostolat

1. « Internet est mauvais. » Comme tout outil, l’usage de l’Internet doit être modéré. C’est pourquoi, les Chevaliers qui participent à cette forme d’apostolat à distance sont invités à poster des choses très spécifiques (vidéos et cartes) et à ne pas perdre leur temps à consulter les nouvelles qui surchargent l’âme d’informations inutiles.

2. « Il y a trop de groupes sur ces réseaux sociaux. » Oui c’est vrai, mais nombreux sont ceux qui n’ont aucun but surnaturel et dans les milieux traditionalistes, beaucoup les utilisent pour des mondanités, mais refusent de poster des choses spirituelles.

3. « J’ai pris la résolution d’arrêter Internet. » C’est une bonne résolution surtout si vous passiez des heures à consulter cette machine, négligiez votre devoir d’état, etc. Cependant, dans votre entourage, nombreuses sont les personnes qui n’ont pas pris cette résolution et vous pouvez toujours leur indiquer soit la chaine YouTube, soit un des réseaux mentionnés ci-dessus, et puis WhatsApp ne vous oblige pas à consulter Facebook, et tous les autres réseaux qui dépendent de votre numéro de téléphone sont encore disponibles pour poursuivre cet apostolat à distance…

Conclusion : Cet apostolat est facile et porte du fruit car nous comptons déjà une dizaine de personnes qui sont revenues à la Tradition, de nombreuses personnes témoignent que les cartes virtuelles les aident à penser à Dieu pendant la journée, et les commandes de documents papier sont faites plus régulièrement par le biais de ces réseaux… Alors essayez et témoignez !

Apostolat de publication en format papier

Le Centre International de la M.I. envoie ses publications gratuitement dans les 25 coins M.I de France et partout dans le monde. Si vous souhaitez recevoir ces publications papier gratuitement pour votre apostolat n’hésitez pas à nous contacter sur france@militia-immaculatae.org.

A ce jour le siège international a imprimé des publications (livres, brochures et dépliants) en 19 langues. Sont disponibles en français 37 sortes de dépliants, 8 livres et 1 magazine hors-série Le Chevalier de l’Immaculée.

Distribution mondiale de médailles miraculeuses

Depuis plusieurs années, la M.I. en Suisse s’est chargée de la distribution mondiale des médailles miraculeuses. Chaque année, de plus en plus de médailles sont envoyées dans le monde, le total en 2016 étant de 164 000.

Dans cette entreprise, nous desservons principalement les districts de la FSSPX et les endroits où la M.I. a déjà été établie. Nous envoyons toujours des médailles bénies, elles ne peuvent donc pas être vendues.

L’apostolat de la MI repose uniquement sur vos dons. Il est donc important de réaliser que de votre générosité dépend le salut de beaucoup puisque les dons nous permettent de payer les frais de publication, les frais d’envoi et la diffusion mondiale de la Médaille Miraculeuse, surtout dans des pays qui ne peuvent pas assumer ces coûts par eux-mêmes. Merci beaucoup !

La Médaille est fabriquée en zamak (alliage métallique robuste à base de zinc). L’inscription est en latin. Elle mesure 17 mm et est disponible en couleur or ou argent.

Pour permettre aux Chevaliers d’avoir des médailles avec eux partout où ils vont, nous fournissons également des pochettes en plastique transparent avec de la place pour 10 médailles et dépliants.

Les médailles et dépliants peuvent être commandés sur le site international de la M.I. :

Source : Le Chevalier de l’Immaculée Hors-Série 2021

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
fraternité sainte pie X

Articles en relation