logos-lpl-separator-blc

Rosa Mystica : Misa de Gallo

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

C’est bientôt Noël. Je viens de recevoir un compte rendu des activités de la mission Rosa Mystica dans le sud de Mindanao à General Santos. Notre secrétaire Yolly Gamutan qui a voué sa vie à cet apostolat, fait une recension de ce qui a été réalisé cette année au service des âmes et des corps .

C’est étourdissant. Les principales villes de la région ont désormais un catéchiste ; elle compare son travail à une sorte de canevas dont chaque partie lentement se voit réalisé au fil du temps. Le défi majeur est celui de la confession sacramentelle nécessaire à ces responsables et à ceux qui viennent écouter. Quand le pas est fait, l’enseignement de Jésus et de l’Eglise progresse. Les maux qu’il faut combattre sont les mêmes qu’en France, caractérisés surtout par la dislocation des familles.

Les Philippins disent que la fête de Noël chez eux est la plus belle au monde. Belle, sûrement, mais surtout la plus populaire de l’année. Le symbole en est essentiellement l’Étoile qui doit nous guider. Une tradition très étonnante et vivante est celle de la Misa de Gallo (simbang gabi). Durant les neuf jours – une neuvaine- précédents Noël les chrétiens assistent à une messe commençant à 5 heures du matin quand les coqs chantent le lever du soleil. Ils annoncent la naissance de Jésus. Dans certains endroits, comme jadis, (et dans les Lettres de Mon Moulin d’Alphonse Daudet) trois messes sont dites. Elles anticipent la Passion et le reniement de Jésus par Pierre. C’est aussi la messe des bergers cheminant vers la crèche. L’Eglise que nous avons construite à General Santos est alors pleine. Les militaires sont là pour aider. Ensuite, les paroissiens se réjouissent ensemble autour de quelques bols de café et des pâtisseries. Le jour de Noël lui-même, la tradition comme en France est de faire des cadeaux à la famille et aux amis.

L’aide bienveillante de l’armée

Le sud de Mindanao est la région la plus pauvre de tout l’archipel des Philippines. Les enfants sont joyeux ; mais pour eux, Noël est une fête triste. Les rues scintillent d’éclairages et en ville la joie de se retrouver domine toutes les nuits de la Misa de Gallo. Mais les villages sont d’une pauvreté inouïe. Des familles vivent sous quelques tôles ou de l’amakan (raffia tressé) et n’ont pas d’argent pour se soigner et à plus forte raison pour faire quelques cadeaux aux petits. C’est pour eux que nous faisons appel à votre générosité. Ils aiment les friandises que leurs parents ne peuvent acheter. Ils se contentent de peu et c’est ce petit rien que nous voudrions leur offrir.

Nous profitons de ce court texte pour faire un appel dans la mesure où cette année nous manquons de médecins. C’est la première fois depuis 13 ans. La mission Rosa Mystica aura lieu du 15 au 22 février. Proposez aux médecins que vous connaissez de venir partager une expérience extraordinaire qui les marquera profondément.

Bon, Joyeux et saint Noël à tous dans l’aura de la crèche.

Sources : Association catholique des Infirmières et Médecins / La Porte Latine du 5 décembre 2019

Dr Jean-Pierre Dickès
2 Route d’Equihen 62360 Saint Etienne au Mont

Tel : 03 21 10 52 11

jpdickes@gmail.com

fraternité sainte pie X