La « Catho académie »

La CEF peut-elle encore se plaindre ?

Il y a quelques mois, la Conférence Episcopale de France (CEF) déplorait dans une note interne que « la jeunesse soit facilement fascinée » par la messe traditionnelle, la jugeant « confortée dans sa fièvre obsidionale » par « des réseaux sociaux appauvrissant la réflexion » (p.9).

Voici une invitation du diocèse de Valence « qu’est-ce que la [nouvelle] messe change dans ma vie ? » :

La CEF peut-elle encore se plaindre ?