logos-lpl-separator-blc

La persécution des chrétiens ex-musulmans en France

En mars 2021, l’ECLJ (European Centre for Law and Justice), une ONG agissant auprès de la Cour Européenne des Droits de l’homme de Strasbourg, a publié un rapport sur la persécution des chrétiens ex-musulmans en France.

Rapport de l’ECLJ sur la persécution des chrétiens ex-musulmans en France

Ce rapport est la synthèse de 20 interviews dont a été tiré le reportage vidéo suivant (55 minutes)) :

L’ensemble constitue un dossier éloquent sur la situation difficile que les convertis[1] au christianisme  doivent affronter.

Combien sont-ils ? Entre 4000 et 30000. L’imprécision même du chiffre est significative car beaucoup, craignant pour leur sécurité, doivent vivre cachés et invisibles.

La persécution prend diverses formes : légale (beaucoup sont originaires d’Afrique du Nord : dénoncés comme chrétiens, ils perdent alors, selon la loi du Maroc par exemple, leur droit à l’héritage) ; sociale (une mise au ban de la famille, au travail, surveillance des caddies au supermarché ou du respect des contraintes alimentaires de l’islam : une pression continue qui pousse certains à déménager) ; physique (certains témoignages poignants décrivent des violences allant jusqu’à des coups et blessures entraînant la mort).

Des témoignages laissent songeur sur la situation de certaines banlieues françaises où se répand l’idéologie des Frères Musulmans égyptiens et des salafistes saoudiens. Ils posent aussi la question de l’accueil de ces convertis dans l’Église quand ils sont confrontés au cas de prêtres allant jusqu’à reprocher au converti de quitter l’islam.

Source : eclj.org

Notes de bas de page

  1. L’enquête porte sur les conversions non seulement au catholicisme mais encore au protestantisme en particulier évangélique, au sujet duquel on lira avec profit le Fideliter n°255[]
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
fraternité sainte pie X

Articles en relation