logos-lpl-separator-blc

21 juillet 2018 : élections de deux Conseillers Généraux, clôture et Adresse du Chapitre Général

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp


Le nouveau Supérieur Général entouré des deux Assistants Généraux et des deux Conseillers Généraux

Election de deux Conseillers Généraux

Le Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X a élu deux Conseillers généraux pour faire partie du Conseil de Monsieur le Supérieur général, l’abbé Davide Pagliarani, conformément au droit commun de l’Eglise.

Il s’agit de Mgr Bernard Fellay, ancien Supérieur général (1994-2018) et de Monsieur l’abbé Franz Schmidberger, ancien Supérieur général (1982-1994) et actuel directeur du séminaire Herz Jesu de Zaitzkofen (Allemagne).

Ecône, le 20 juillet 2018

Clôture du quatrième Chapitre Général de la FSSPX

Le samedi 21 juillet 2018, à 11 h, s’est clos, au Séminaire Saint-Pie X d’Ecône (Suisse), le 4e Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X qui a élu, le 11 juillet, Supérieur général pour 12 ans l’abbé Davide Pagliarani, ainsi que Mgr Alfonso de Galarreta et l’abbé Christian Bouchacourt, 1er et 2nd Assistants généraux.

Le 20 juillet, ont été élus Conseillers généraux, siégeant au Conseil du Supérieur général : Mgr Bernard Fellay, ancien Supérieur général (1994-2018) et de l’abbé Franz Schmidberger, ancien Supérieur général (1982-1994) et actuellement directeur du Séminaire Herz Jesu de Zaitzkofen (Allemagne).

Avant de se séparer, après deux semaines de travaux, les 41 capitulants ont assisté à l’exposition du Saint-Sacrement dans la chapelle du séminaire, puis ils se sont rendus en procession au caveau de Mgr Marcel Lefebvre où ils ont filialement confié les résolutions du Chapitre général au vénéré Fondateur de la Fraternité Saint-Pie X. Instaurare omnia in Christo !

Adresse du Chapitre général de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X

A l’issue de son Chapitre général, la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X rappelle l’importance et l’actualité de la déclaration de son fondateur Mgr Marcel Lefebvre du 21 novembre 1974, – plus de 50 ans « d’autodémolition de l’Eglise » permettent d’en apprécier toute la justesse. Aussi la Fraternité la fait-elle sienne dans son intégralité.

« Nous adhérons de tout cœur, de toute notre âme à la Rome catholique, gardienne de la foi catholique et des traditions nécessaires au maintien de cette foi, à la Rome éternelle, maîtresse de sagesse et de vérité. (…) Aucune autorité même la plus élevée dans la hiérarchie ne peut nous contraindre à abandonner ou à diminuer notre foi catholique clairement exprimée et professée par le magistère de l’Eglise depuis vingt siècles. (…) C’est pourquoi nous nous en tenons fermement à tout ce qui a été cru et pratiqué dans la foi et les mœurs, le culte, l’enseignement du catéchisme, la formation du prêtre, l’institution de l’Eglise par l’Eglise de toujours et codifié dans les livres parus avant l’influence moderniste du Concile, en attendant que la vraie lumière de la tradition dissipe les ténèbres qui obscurcissent le ciel de la Rome éternelle ».

La Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X entend poursuivre son but principal qui est le sacerdoce tel que Notre Seigneur Jésus-Christ l’a voulu, et à l’orienter toujours vers ce qui est essentiellement sa raison d’être : le saint Sacrifice de la Messe. Elle est animée des mêmes sentiments que saint Pie X, son saint patron :

« Nous affirmons en toute vérité que Nous ne voulons être et que, avec le secours divin, Nous ne serons rien d’autre, au milieu des sociétés humaines, que le ministre de Dieu qui nous a revêtu de son autorité. Ses intérêts sont Nos intérêts ; leur consacrer Nos forces et Notre vie, telle est Notre résolution inébranlable. C’est pourquoi si l’on nous demande une devise traduisant le fond même de Notre âme, Nous ne donnerons jamais que celle-ci : Restaurer toutes choses dans le Christ. » (E supremi apostolatus, 4 octobre 1903)

Forte de la même foi et de la même espérance que ce saint pape, la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, par sa prédication et par ses œuvres, revendique pour Notre Seigneur Jésus-Christ la plénitude de son domaine sur tous les hommes et sur toutes les nations, de sorte que ses droits et son autorité soient reconnus par tous avec vénération. C’est pourquoi elle continue d’œuvrer pour le triomphe du Christ-Roi et invite toutes les âmes de bonne volonté à se joindre à elle dans cette entreprise surnaturelle exaltante.

Cœur douloureux et immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous.

Ecône, le 21 juillet 2018

Sources : FSSPX.Actualités / La Porte Latine du 21 juillet 2018