logos-lpl-separator-blc

Ouverture officielle de la nouvelle Chapelle N-D de Lourdes aux Rousses (39)

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Historique

Cela faisait plus de 30 ans que les prêtres de la Fraternité Saint Pie X viennent dans cette maison historique de la famille de dom Paul Benoit (1850-1915) (1) au Vivier des Rousses (39) célébrer le Saint Sacrifice de la Messe. Même s’il dépend financièrement de l’association cultuelle « Fraternité Sacerdotale Internationale Saint-Pie X », ce centre de messe a toujours été desservi par des prêtres du district de Suisse (2). C’est M. l’abbé Denis Roch (1942-2003) qui le premier célébrera la messe aux Rousses : c’était le dimanche 20 janvier 1980 au soir.

Une première chapelle

A partir de décembre 1980 la messe y est célébrée tous les 2èmes dimanches du mois. En 1987, la pièce mise à disposition étant devenue trop exiguë, M. l’abbé Daniel Maret pense qu’il faudrait une chapelle. Mlle Christiane Lacroix (1922-2005), propriétaire des lieux, met à disposition la partie du bâtiment où se trouvait la chapelle de dom Paul Benoit. Elle fait faire quelques travaux qui dureront une année. M. l’abbé Daniel Maret espérait pouvoir y célébrer la première Messe à Noël 1988, mais celle-ci n’aura lieu seulement que le 22 janvier 1989.

Le 15 mai 1989, lundi de la Pentecôte, Mgr Marcel Lefebvre (1905-1991) vient bénir la « Chapelle Notre-Dame de Lourdes », dénommée ainsi en hommage à l’apostolat de dom Paul Benoit dans une paroisse de ce nom au Canada (Manitoba).

A partir de 1995, la messe est célébrée deux dimanches par mois.

A partir du 8 septembre 2002, la messe est y célébrée tous les dimanches. Cette messe hebdomadaire donne à la communauté une base de rencontres plus fréquentes et de jeunes foyers s’y établissent. Ces deux facteurs réunis font que le lieu de culte devient exigu.

Une nouvelle chapelle

Le dimanche 16 février 2003, le prieur de Genève de l’époque, M. l’abbé Christian Granges est invité à visiter la grange se situant derrière la maison. Il admire cette bâtisse qui deviendrait aisément un splendide lieu de culte…

Les travaux de démolition et de gros oeuvre sont pris en main de manière remarquable par un dévoué fidèle, M. Jean-Pierre Demornex, père d’un prêtre de la Fraternité, qui saura mettre à contribution les fidèles de la chapelle. Puis les travaux semblent traîner un peu en longueur.

Mais avec l’arrivée de M. l’abbé Claude Pellouchoud en août 2009, un nouveau départ semble acquis. Il constitue un petit comité de fidèles pour superviser les travaux et le seconder dans le suivi…

L’inauguration de la nouvelle chapelle eut lieu en deux temps :

– le dimanche 17 avril 2011, M. l’abbé Henry Wuilloud, Supérieur du district de Suisse, procède à la bénédiction de la nouvelle chapelle et y célèbre une première messe solennelle ;

– le dimanche 3 juillet 2011, M. l’abbé Régis de Cacqueray, Supérieur du District de France, bénit les nouvelles statues et procède à l’ouverture officielle de ce lieu de culte en compagnie des abbés Pellouchoud et Michaël Demierre.

Notes

(1) Collaborateur de Dom Adrien Gréa (1828-1917), fondateur des Chanoines réguliers de l’Immaculée Conception (CRIC). A ne pas confondre avec son homonyme dom Paul Benoit, O.S.B. (1893-1979).
(2) C’est la raison pour laquelle l’historique paru dans la revue Fideliter ne le mentionne pas.

fraternité sainte pie X