logos-lpl-separator-blc

Reportage photos du samedi 16 avril 2011 en Avignon

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

La foule se rassemble pendant que FR3 interroge l’abbé de Cacqueray

A l’appel de Civitas, et en moins de quatre jours pour l’organiser, la manifestation contre en Avignon a rassemblé plus de 1 500 personnes venus de toutes les régions de France.

La presse s’est déplacée en force et a relaté – avec une certaine objectivité pour la plupart – le déroulé des événements et pourquoi les catholiques se sont sentis si meurtris par l’incroyable offense qui a été faite à Notre Seigneur Jésus Christ plongé dans un flacon d’urine !


Sur cette photo, ceinte de son écharpe d’élue, Mme Marie-Claude Bompard, maire et conseiller
général de Bollène qui a tenu à être présente et qui a fermement dénoncé le climat anti-chrétien actuel.

C’est dans le calme et la dignité, mais très en colère, que les manifestants vont rejoindre la rue Violette où, avec la complicité de Marie-José Roig, maire UMP d’Avignon, l’exposition sacrilège se poursuit.

Le Groupe LVMH, prudent, a fait savoir que son soutien avait été usurpé par la galerie Lambert et a demandé que son logo soit retiré de la liste des mécènes…

Au premier plan, M. l’abbé Etienne Beauvais qui dessert Avignon. En arrière plan, veste bleue et lunettes
noires, le sénateur Alain Duffaut qui a été un des premiers à nous apporter son soutien public !

Après une allocution [à lire ICI], M. l’abbé de Cacqueray, Supérieur du District de France de la FSSPX, récite le chapelet devant les portes fermées de l’exposition Lambert.

A sa droite Alain Escada, Secrétaire général de Civitas. A sa gauche M. l’abbé Prudent Balou Yalou en poste à l’école Saint-Jean Bosco de Marlieux.

La forte capacité de mobilisation du monde de la Tradition, et au-delà de tous les catholiques de France, a surpris les observateurs politiques et médiatiques par son ampleur et sa rapidité. Ce n’est en fait qu’un début, car il n’est plus admissible que les chrétiens, dans leur propre pays, soit traités comme des sous-citoyens que l’on peut insulter impunément !

Merci aux photographes qui ont oeuvré pour LPL : Anne-Marie CHAIX, Sylvie F. et Xavier F.