logos-lpl-separator-blc

Un sanctuaire pour la Fraternité Saint-Pie X dans la Drôme

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Dimanche 4 octobre 2020, le sanctuaire Saint-Joseph a été béni et inauguré par M. l’abbé de Jorna, Supérieur du District de France. La Fraternité Saint-Pie X va desservir tous les dimanches ce nouveau lieu de culte situé dans la Drôme.

Le Sanctuaire Saint-Joseph-du-Saint-Sauveur est la réalisation du vœu fait par le docteur Michel Villette et les Croisés du Sacré-Cœur, le 2 février 1974, à Vézelay, lors de la première étape de la «Longue Marche Réparatrice des Péchés Publics de la France », dont le point de départ eut lieu le 28 décembre 1973, en la Basilique de Paray-le-Monial, pour le 3ème centenaire des grandes apparitions du Sacré-Cœur à sainte Marguerite-Marie… mais aussi en la fête des Saints Innocents. Ce vœu demandait l’intercession de Saint Joseph pour le rejet des lois sur l’avortement (en préparation à l’époque), par le rétablissement des Droits de Dieu, à son heure, sur la France.

La chapelle, construite de 1974 à 1979, est à l’emplacement d’une ancienne église dédiée au Saint Sauveur et détruite pendant les guerres de religion par des protestants irrités d’y voir des pèlerinages centrés autour d’une source, réputée miraculeuse pour les maux de tête. Elle est entourée de petites croix blanches et d’une grande croix, mémorial des enfants victimes de l’avortement. Chacune des petites croix blanches représente 10 millions d´enfants avortés et la grande croix celle du milliard ! Malheureusement, le sanctuaire voit leur nombre augmenter au fil du temps…

Après le décès du docteur, l’association a été heureuse de confier le sanctuaire à la Fraternité pour que la sainte messe puisse être célébrée tous les dimanches en ce lieu expiatoire. La chapelle est dédié à saint Joseph, protecteur de la vie de l’Enfant-Jésus et de sa sainte Mère. Elle remplace pour la Fraternité saint Pie X, depuis le 4 octobre, la chapelle de la Mère-de-Dieu qui accueillait depuis quinze ans les fidèles, à quelques kilomètres de là.

L’inauguration

Le sanctuaire